mardi 14 septembre 2010

Starfish de Peter Watts (2)

Disponible depuis le 09 septembre, ce thriller SF de Peter Watts, Starfish, est traduit par Gilles Goullet. En lisant ce résumé, on pense à la série tv anglaise the Deep, à Deeptstorm de Lincoln Child et à Sphère de Michael Crichton. Miam !

Un huis-clos oppressant au fond des abysses, véritable thriller psychologique.

Peter Watts est né à Toronto au Canada  où il vit toujours aujourd'hui. Biologiste marin de formation, il est  aussi documentariste et écrivain. Il est l'auteur d'une dizaine de  nouvelles et de cinq romans dont le dernier, Vision aveugle a été  nominé dans tous les grands prix de SF. Un style, des obsessions sur  l'humain d'aujourd'hui et une intelligence aiguë caractérisent les  écrits de Peter Watts. Un auteur de SF à suivre de très près?

Une grande multinationale exploite l’énergie géothermale dans les grands fonds de l’océan Pacifique, grâce notamment à des stations sous-marines de contrôle. Mais vivre en huis clos pendant de longs mois n’est pas donné à tout le monde. La société a donc décidé de recruter les seules personnes aptes à subir le stress, la promiscuité, l’isolement et les dangers afférents aux abysses : des hommes et des femmes à la psychologie déviante…
Lenie Clarke est l’une des chefs d’équipe. Comme ses compagnons, elle a d’abord suivi des tests et un entraînement rigoureux, puis subi des altérations génétiques lui permettant d’accoutumer sa vision à l’obscurité, et de respirer dans l’eau lors des sorties hors de la station. Mais elle doit faire face à des conflits terribles avec ses coéquipiers, tous aussi déséquilibrés qu’elle-même. Comment vont-ils tous réussir à survivre en groupe, à affronter les profondeurs de l’océan et à maîtriser leurs pulsions ?

En ce qui me concerne, ça me fait baver...

Le site de l'éditeur : www.fleuvenoir.fr





MAJ : À lire dans la revue Bifrost n°54, la nouvelle "Une niche" de Peter Watts, qui a servit de base à l'écriture de son roman Starfish. J'ai la nouvelle entre les mains, lecture idéale avant d'entamer celle du roman. (Merci à Igor pour l'info). Pour le commander, cliquez ici : http://www.belial.fr/revue/bifrost-54
Frédéric Fontès

1 commentaire:

Fredo a dit…

Je viens de terminer la lecture de la nouvelle la Niche, j'ai hâte de commencer celle du roman...