vendredi 17 septembre 2021

News : Avis de décès - Zhou Haohui (Harper Collins Noir)

 


Avis de décès est un roman de l'auteur chinois Zhou Haohui, publié en format poche par les éditions Harper Collins. Il était sortie en grand format en 2019, traduit par Hubert Tezenas pour les éditions Sonatine.
Le résumé est particulièrement alléchant...
Impossible de ne pas penser à l'extra-ordinaire film sud-coréen, Memories Of Murder.
À suivre...

Présentation de l'éditeur :
18 avril 1984. Une série de meurtres inexpliqués dans la ville de Chengdu incite la police à mettre sur pied une unité spéciale. Parmi ses membres, Zheng Haoming, un flic d’élite, et Pei Tao, major de l’académie de police. Échouant à trouver le coupable, l’unité est dissoute.
Vingt-deux ans plus tard, Zheng est toujours obsédé par cette affaire. Mais, au moment où il pense enfin tenir un indice majeur, il est assassiné. L’unité spéciale renaît alors de ses cendres. C’est le début d’un jeu du chat et de la souris avec un serial killer aussi intelligent qu’insaisissable.


Une ambiance à la Seven, un tueur digne de Usual Suspect  : si l'auteur emprunte toutes les figures traditionnelles du thriller, c’est pour mieux les subvertir et déjouer nos conclusions trop hâtives. Il nous offre, en outre, un portrait de la société chinoise inattendu et passionnant.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com


News : Fils de l'infini - Adam Silvera (Robert Laffont)

 


Fils de l'infini est le nouveau roman d'Adam Silvera, qui vient de paraitre aux éditions Robert Laffont. Il est traduit par Constance de Mascureau.C'est le premier tome de son cycle Infini.
Cette trilogie devrait plaire aux amateurs de comic books et de magie. Je suis client, à suivre, donc !

Présentation de l'éditeur : Deux frères. Un élu. Qui aura la vie éternelle ?

Emil et Brighton vivent à New York. Les jumeaux ont longtemps rêvé d'un destin extraordinaire. Il faut dire que trouver sa place dans un monde où ceux qu'on appelle les Célestes naissent avec des pouvoirs surnaturels est loin d'être évident... Surtout quand ces êtres s'illustrent régulièrement dans des combats grandioses en pleine ville contre les dangereux Spectres.
À défaut d'être un puissant héros lui-même, Brighton tente de gagner la célébrité avec sa chaîne YouTube tandis que le doux Emil ne demande qu'à rester dans l'ombre où il œuvre pour la protection de ses phénix bien-aimés.
Mais un jour, les pouvoirs d'Emil se manifestent dans des circonstances qui le placent au cœur du conflit entre Spectres et Célestes. Tandis qu'il se retrouve propulsé à une place que Brighton a toujours rêvé d'occuper, la loyauté entre les deux frères est mise à rude épreuve, et personne n'en sortira indemne.
Il n'y aura qu'un seul fils de l'Infini.


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

mercredi 15 septembre 2021

News : Le Loup des Ardents - Noémie Adenis (Robert Laffont)

 


Le Loup des Ardents est le premier roman de Noémie Adenis. Il a été sélectionné parmi 150 manuscrits anonymes pour devenir le Grand Prix des Enquêteurs 2021 des éditions Robert Laffont.

Je viens de découvrir la présentation de l'éditeur, je l'ai commandé à ma libraire dans la foulée.

Chronique à venir...

Présentation de l'éditeur : 1561, Sologne. L'hiver s'abat sur Ardeloup. Nuit et jour la neige tombe, transformant implacablement le village en prison. Puis un mal mystérieux se répand parmi les habitants. Certains ont des hallucinations terrifiantes, d'autres hurlent qu'ils brûlent alors qu'ils sont glacés.
Cette maladie qui imprime sa marque noire sur le corps des mourants est-elle l'œuvre d'un démon ou celle d'un assassin ?
Bientôt, la superstition embrase les esprits. Il faut un coupable avant qu'il ne reste plus personne pour enterrer les morts...


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

mardi 14 septembre 2021

News : American Predator - Maureen Callahan (Sonatine)

 


À paraitre le 4 novembre 2021, American Predator de Maureen Callahan. Il est traduit par Corinne Daniellot pour les éditions Sonatine. L'autrice, journaliste, revient sur l'enquête qui a permis de mettre hors d'état de nuire l'un des pires tueurs en série du 21e siècle.

Sources

Présentation de l'éditeur : 2012, Alaska. La jeune Samantha Koenig n'est pas rentrée de son service de nuit. La caméra du kiosque à café dans lequel elle travaille apporte vite une explication : on y voit clairement un inconnu kidnapper l'adolescente. Le FBI met finalement la main sur un suspect potentiel : Israel Keyes, honnête travailleur vivant seul avec sa fille.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

News : Pour rien au monde - Ken Follett (Robert Laffont)

 


Pour rien au monde (Never) est le prochain roman de Ken Follett, ) paraitre le 10 novembre 2021 aux éditions Robert Laffont.

Un extrait de la présentation explique un peu le point de départ du roman : Lorsqu'il faisait des recherches pour La Chute des géants, Ken Follet a appris avec surprise que personne n'avait voulu la Première Guerre mondiale. Il en est venu à croire que tout cela était un tragique imprévu. Et il s'est demandé : " Cela pourrait-il de nouveau arriver ? "

À suivre...

Présentation de l'éditeur :

De nos jours, dans le désert du Sahara, deux agents secrets sont sur la piste d'un groupe de terroristes trafiquants de drogue et risquent leur vie à chaque instant. Non loin, une jeune veuve se bat contre des passeurs tout en voyageant illégalement pour rejoindre l'Europe. Elle est aidée par un homme mystérieux qui cache sa véritable identité.
En Chine, un membre du gouvernement à l'ambition démesurée pour lui et son pays lutte contre les vieux faucons communistes de l'administration qui poussent leur pays – et la Corée du Nord, son alliée militaire – vers un point de non-retour.
Aux États-Unis, Pauline Green, la première femme présidente, tente de gouverner avec adresse et diplomatie entre attaques terroristes, commerce d'armes illégales et les bassesses de son opposant politique. Elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour éviter une guerre inutile.
Mais lorsque des actes d'agression se succèdent, les grandes puissances sont prises dans un réseau complexe d'alliances dont elles ne peuvent s'échapper. Une fois que les pièces du sinistre puzzle sont en place, pourront-elles – même avec les meilleures intentions, des diplomates hors pair et des agents d'élite – empêcher l'inévitable ?
En espérant que ce qu'a imaginé Ken Follett n'arrive pour rien au monde...


Frédéric Fontès, www.4decouv.com


dimanche 12 septembre 2021

BD : Space Bastards - Eric Peterson, Joe Aubrey, Darick Robertson (H1)

Colis reçu.
Les Humanoïdes Associés viennent de publier la traduction française (signée Cécile Hermellin)  des sept épisodes de la série Space Bastards, scénarisée par Eric Peterson et Joe Aubrey, avec des dessins de Darick Robertson et des couleurs de Diego Rodriguez et Pete Pantazis.

Dès les premières pages, il est impossible de ne pas penser à Transmetropolitan (de Warren Ellis et du même Darick Robertson) et à son univers complétement déjanté. On sent une véritable filiation entre ces deux mondes futuristes à base, entre autres, de conglomérats de sociétés omnipotentes et de
transhumanisme.

Dure de lâcher ce pavé de 250 pages. C'est complètement déjanté et ça m'incite à garder à l’œil les travaux à venir des deux scénaristes de la série.

Je me suis régalé à lire leur postface à la fin de ce volume. Et je vais aller jeter un oeil à leur site officiel : https://spacebastards.com/

Foncez !
Colis livré, merci.
Présentation de l'éditeur : Dans un futur où le chômage atteint des sommets, le Service Postal Intergalactique capitalise sur des livreurs qui n’ont plus rien à perdre. Grâce à une prime qui augmente à mesure que les colis changent de mains, cette poste sans scrupule attire à son service les mercenaires les plus violents de la galaxie. Mais avec l’arrivée d’une société concurrente, ces coursiers intergalactiques pourraient bien devenir obsolètes plus tôt qu’ils ne le croient…

Frédéric Fontès, www.4decouv.com


samedi 11 septembre 2021

BD : Queenie, la marraine de Harlem - Aurélie Lévy & Elisabeth Colomba (Anne Carrière)

 


Sérendipité : nom féminin. Selon Sylvie Catellin, c'est « l'art de découvrir ou d'inventer en prêtant attention à ce qui surprend et en imaginant une interprétation pertinente. »
On sait que l'on a de l'or entre les mains lorsque l'on s'aventure dans une œuvre qui parvient à nous captiver dès qu'elle prend vie. Un petit supplément d'âme qui donne ici une voix à ces pages imprimées, un musicalité fruit du parfait équilibre de talents à l’œuvre. 

Elisabeth Colomba maitrise l'utilisation de la photo référence et l'intègre parfaitement bien dans ses cases. J'aime beaucoup la composition de ses planches et on devine aisément le plaisir qu'elle a pris à les concevoir. Exemples avec les doubles pages "Comment faire tourner un business de paris illégaux" ou "la manière Schultz". Mais l'album de 165 pages regorge de ce genre de trouvailles narratives et d'autres, toutes aussi efficaces dans leur simplicité.

Je suis d'ailleurs curieux de savoir comment avec Aurélie Lévy, elles se sont distribuées le travail de découpage de l'histoire. Très envie de me pencher sur les peintures d'Elisabeth Colomba et sur les précédents écrits d'Aurélie Lévy.

Pour un premier album et ce qui semble être une première collaboration, le résultat est remarquable. Il mélange différentes saveurs et ingrédients, ramenant le lecteur dans ses meilleurs souvenirs et expériences cinématographiques, musicales et littéraires. Queenie, la marraine de Harlem devient de ce fait quasi instantanément un objet de la pop culture.

Comme toutes les bonnes choses, le meilleur moyen de vous convaincre que cette lecture est indispensable, c'est d'en faire l'expérience.

Je me suis procuré mon exemplaire à la Librairie la Petite Ourcq (Paris 19e) qui est un des coups de cœur de la libraire.

Quelques cases sont visible dans cette chronique de Laetitia Gayet pour France Info : ICI.

Foncez !

Présentation de l'éditeur :

Vous connaissez Al Capone, Lucky Luciano, Dutch Schultz... Mais dans la grande saga de la Mafia américaine, il y eut un autre gangster, qui amassa une fortune et mourut de vieillesse dans son lit.

Vous n'en avez jamais entendu parler.

Pourquoi ?

Parce que ce gangster était une femme et que cette femme était noire. Son nom ? Stéphanie St Clair. On l'appelait Queenie.

Ceci est son histoire.


Harlem, 1933. Une femme noire, tirée à quatre épingles, est relâchée de prison. Signes particuliers : un accent français prononcé et un don pour les chiffres.

Née dans la misère à la Martinique, la célèbre Queenie est à la tête de la loterie clandestine de Harlem. Avec l'aide d'une poignée de complices loyaux, elle a patiemment bâti un véritable empire criminel qui règne sur le quartier, tout en œuvrant pour les droits civiques de ses habitants. À présent que la prohibition touche à sa fin, Queenie est menacée par la Mafia italienne déterminée à prendre le contrôle de ses affaires. Pour sauver son territoire, ses compagnons et sa propre vie, elle n'a d'autre choix que de se lancer dans une guerre sans merci.


Queenie, la marraine de Harlem est un projet né sous le signe de la sérendipité. Tout comme son héroïne, l’artiste Elizabeth Colomba est d’origine martiniquaise et a immigré à Harlem pour se faire un nom. Devenue une peintre reconnue aux États-Unis, spécialisée en art postcolonial, elle a été fascinée par l’histoire de Stéphanie St Clair et a très vite décidé qu’elle essaierait de lui redonner une place dans l’Histoire. Elle a trouvé la coscénariste parfaite en la personne de sa meilleure amie, Aurélie Lévy. Celle-ci étant documentariste et fille d’immigré juif, les thèmes de l’exil et de l’adversité culturelle ne lui étaient pas étrangers. Les deux femmes s’étaient rencontrées à la fin des années 1990 à Hollywood, quand elles avaient vingt ans et chassaient toutes les deux leur part du rêve américain… comme Stéphanie avant elles.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

mercredi 8 septembre 2021

News : Vertèbres - Morgane Caussarieu (Au Diable Vauvert)

 


À paraitre le 7 octobre prochain aux éditions Au Diable Vauvert, Vertèbres est le nouveau roman de Morgane Caussarieu.

Présentation de l'éditeur : Printemps 1997, dans une petite station balnéaire des Landes, Jonathan, 10 ans, vient d'être kidnappé. Selon ses meilleurs amis, le ravisseur serait une femme à barbe.
Jonathan est retrouvé une semaine plus tard sur une aire d'autoroute, mais sa mère, Marylou, peine à le reconnaître...
Beaucoup de choses ont changé en lui, la plus déroutante étant l'apparition d'une vertèbre supplémentaire en bas de son épine dorsale.
En quoi se transforme Jonathan, et que lui est-il arrivé lors de son enlèvement ?


Avec ce roman générationnel aussi nostalgique des années 90 que Stranger Things, Chair de poule ou Les Contes de la Crypte, Morgane Caussarieu renouvelle le mythe du loup-garou.
Elle signe son livre le plus ambitieux, entre culture horrifique débridée et réflexions métaphoriques profondes, traversé d'interrogations sous-jacentes très actuelles, comme la condition de la femme ou la sexualité.


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

lundi 6 septembre 2021

News : Western Star - Craig Johnson (Gallmeister)


Rendez-vous le 7 octobre prochain pour découvrir Western Star, 13e opus des aventures de Walt Longmire écrit par Craig Johnson et traduit par Sophie Aslanides.

J'ai déjà des étoiles dans les yeux rien qu'à l'idée d'avoir le livre en main...

Présentation de l'éditeur : Tout juste rentré du Vietnam, le jeune adjoint Walt Longmire participe pour la première fois à l’excursion de l’Association des shérifs du Wyoming à bord du Western Star, train à vapeur légendaire de la conquête de l’Ouest. Une bonne occasion de resserrer les liens entre collègues en buvant du bourbon. Très vite, les langues se délient et Walt a vent de meurtres non-élucidés. Élément troublant, certains shérifs manifestent une mauvaise volonté évidente à répondre à ses questions. Walt ne se doute évidemment pas qu’il est sur le point de faire l’une des rencontres les plus dangereuses de sa vie. Et voilà que quarante ans plus tard, les échos de cette ancienne affaire résonnent de la plus terrifiante des manières.

Dans cette nouvelle aventure qui télescope passé et présent, se révèle un jeune Walt Longmire plein de surprise.


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

dimanche 5 septembre 2021

News : Après - Stephen King (Albin Michel)

 


Après (Later), le nouveau roman de Stephen King, est annoncé pour le 3 novembre 2021 aux éditions Albin Michel.

Présentation de l'éditeur
: Depuis son plus jeune âge, Jamie Conklin, un jeune garçon, voit les morts et peut parler avec eux. Alors qu'un poseur de bombes sévit à New York, la petite amie policière de Tia, la mère de Jamie, lui demande d'utiliser son don pour retrouver le fantôme du terroriste décédé et lui faire avouer la localisation des bombes.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

Chronique : L'Ile Interdite - James Rollins (Fleuve)

 


Traduit par Leslie Boitelle-Tessier, L'Ile Interdite est le nouveau roman de James Rollins, publié en avril dernier par les éditions Fleuve.

Cela fait quelques années que je voulais commencer la série Sigma Force de James Rollins, sur les conseils avisés et persistants de Jérôme Toledano. Malheureusement, je me suis cassé les dents sur l'édition poche désastreuse de Tonnerre de Sable des éditions City. Du coup, j'ai toujours repoussé sa lecture.

Et puis après la nouvelle vague d'éloges de Jérôme au sujet de son nouvel opus, L'Ile Interdite (voir la couverture), j'ai décidé de me lancer. Et je ne le regrette pas.

C'est passionnant de la première à la dernière page. Le livre contient le parfait dosage d'ingrédients pour faire le roman d'aventure qui me passionne : des personnages bien campés, de l'aventure, des faits historiques, des sciences, de la technologie et une intrigue haletante. Un peu comme les romans de la première heure de Douglas Preston & Lincoln Child.

En attendant de me procurer une autre édition de Tonnerre de Sable, j'ai déjà l'Ordre du Dragon dans la pile !

Merci Jérôme et merci Fleuve éditions.

Présentation de l'éditeur : Au large des côtes du Brésil, une équipe de scientifiques découvre une île où toute vie a été éradiquée par une espèce inconnue et extrêmement dangereuse. Avant d'avoir pu rapporter leur découverte, ils sont tous éliminés par une force mystérieuse. Seul un expert des créatures venimeuses en réchappe. Mais face à une espèce qui s'adapte à son environnement au risque de devenir de plus en plus incontrôlable, le commandant Gray Pierce et son équipe vont devoir affronter leurs plus grandes peurs pour éviter que le monde que nous connaissons soit entièrement détruit.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

samedi 10 juillet 2021

News : Projet Dernière Chance - Andy Weir (Bragelonne)

 


Après les excellents Seul sur mars et Artemis, Andy Weir sera de retour le 6 octobre 2021 aux éditions Bragelonne, avec la traduction de son troisième roman, Projet Dernière Chance ( Project Hail Mary).

Présentation de l'éditeur : La nouvelle passionnante aventure spatiale de l'auteur du best-seller Seul sur Mars, bientôt portée à l'écran avec Ryan Gosling.

Ryland Grace est le seul survivant d'une expédition spatiale de la dernière chance. S'il échoue, c'est le sort de l'humanité et la Terre tout entière qui sera en péril.

Mais pour l'instant, il ignore tout de cela. Il ne se souvient même pas de son propre nom, et encore moins des objectifs de sa mission. Il sait seulement qu'il est resté en sommeil très, très longtemps. Et il vient de se réveiller pour découvrir qu'il se trouve à des millions de kilomètres de chez lui, avec deux cadavres pour toute compagnie.

Ryland se rend compte peu à peu qu'il doit faire face à une tâche impossible. Filant à travers l'espace, il lui faut trouver la clé d'un mystère scientifique insondable... et combattre un fléau qui laisse présager l'extinction de notre espèce.

Alors que chaque minute compte et que des années-lumière le séparent de l'être humain le plus proche, il est seul pour relever cet incroyable défi...

Mais l'est-il vraiment ?

« Un livre qui aurait ravi Robert A. Heinlein et Isaac Asimov. »

George R.R. Martin

« Le meilleur roman d'Andy Weir à ce jour... et le seul de tout ce que j'ai lu récemment que je suis certain de pouvoir recommander à tout lecteur en sachant qu'ils vont se régaler. »

Brandon Sanderson


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

News : La Prophétie des abeilles - Bernard Werber (Albin Michel)

maj du 15 juillet avec la couv

©JOEL SAGET / AFP
 


Le nouveau roman de Bernard Werber, La Prophétie des abeilles, sera publié le 29 septembre 2021 aux éditions Albin Michel.

Pas de présentation de l'éditeur pour le moment, mais voici ce qu'il en disait dans une interview accordée le 5 mai dernier à Europe 1 retranscrite par Alexis Patri :


"Le livre est sur une prophétie des Templiers, et ce sera lié aux abeilles", révèle l'auteur. "Je suis en train de découvrir les abeilles avec retard." Va-t-il, comme pour Les fourmis, installer ces animaux chez lui pour les observer ? "C'est au programme, ça va se négocier avec ma femme", espère-t-il.

Bernard
Werber rappelle que les abeilles sont en danger, notamment à cause des frelons asiatiques. "Le frelon asiatique est arrivé en France en 2004. Il a suffi d'un seul type qui a amené une reine dans une porcelaine", précise l'écrivain. "Et depuis, le monde entier est envahi par les frelons asiatiques, qui détruisent systématiquement les ruches."

Son nouveau roman mêlera donc les Templiers, les frelons asiatiques et les abeilles. Et fera référence à la théorie scientifique selon laquelle le jour où les abeilles disparaîtront, l'humanité ne pourra survivre que 4 ans. "C'est l'ouverture du livre", dévoile-t-il. "Et c'est l'un des thèmes : le roman va lier la disparition des Templiers et la disparition des abeilles."

Et pour écrire ce livre, Bernard Werber ne s'est pas passionné uniquement pour les abeilles. Il s'est aussi documenté sur les Templiers. "C'est passionnant parce qu'il y a beaucoup de livres dessus, et je suis en train de découvrir des choses extraordinaires sur leurs sources et leurs origines", se réjouit l'auteur, qui lit toujours beaucoup d'articles de presse et de recherche dans la préparation de ses romans.
"La grande difficulté consiste à oublier sa documentation pour ne pas ennuyer son lecteur", conseille-t-il. "Il faut donc que j'enregistre toute la documentation, et que je ne la mette pas dans le livre, pour que le lecteur soit dans l'action. Mais il doit sentir qu'elle est là. Il faut que le lecteur prenne ses informations de manière quasi-inconsciente, subliminale."

Ce équilibre difficile doit permettre d'atteindre l'objectif principal de Bernard Werber : surprendre son lecteur. "Mais mon grand souci, c'est le suspense", confirme-t-il. "L'idée est que la scène suivante ne soit jamais celle que le lecteur attend."

Voir également l'interview qu'il a accordé à France 3 à l'occasion du salon Lire Limoges où il évoque ce roman à partir de 4m20 :





Frédéric Fontès, www.4decouv.com



vendredi 9 juillet 2021

BD : We Only Find Them When They'Re Dead t.1 - Le Voyageur - Ewing - Di Meo - Miotti (Hi Comics)

 


Il est midi, tout va bien.

Le premier tome We Only Find Them When They'Re Dead, Le Voyageur, est disponible en français aux éditions Hi Comics depuis le 7 juillet dernier.

Traduit par Nadège Gayon-Debonnet, il compile les 5 premiers épisodes de la série écrite par Al Ewing, illustrée par Simone Di Meo et  des couleurs de Mariasara Miotti. La couverture de cette version française est celle de la seconde édition du premier épisode que l'on doit à Dan Mora.

Je suis un inconditionnel des histoires de Al Ewing depuis que je dévore chaque mois ses histoires sur Immortal Hulk. Alors quand il a été annoncé qu'il lançait sa première cocréation en compagnie de Simone Di Meo, je me suis rué dessus lors de la sortie du premier épisode en septembre 2020, chez Boom! Studio.

Et je dois reconnaitre que je m'y suis un peu cassé les dents. Le découpage, les couleurs, les sauts dans le temps, et la lecture mensuelle m'ont laissé mitigé. Pas la première fois que je tente un titre et que je découvre que ce dernier nécessite une lecture en album, voir en français, pour mieux en comprendre les tenants et aboutissants. WOFT WTD (plus facile comme cela !) fait partie de ces titres exigeants, qui demandent une attention de chaque instant.

Et relire ces épisodes d'une traite en vf m'a permis de prendre un peu de distance avec cette mise en page qui me posait problème et de me laisser guider par la mise en couleur qui accompagne le lecteur au cœur de cette incroyable odyssée cosmique.

Si vous cherchez une lecture qui sort un peu des sentiers battus, foncez. D'ailleurs, si vous cherchez une maison d'édition qui sort de ces mêmes sentiers, partez explorer le catalogue des éditions Hi Comics. En chemin, vous ferez  la découverte d'idées de lectures qui vous émerveillerons à nouveau.

Je suis désormais impatient de lire la suite vu que j'ai arrêté la série en version originale.



Présentation de l'éditeur : 2367, aux confins de la galaxie.
Dans ce futur lointain, l'humanité a épuisé toutes ses ressources et doit sa survie à l'exploitation de dieux morts flottant dans l'espace, dont les cadavres gigantesques servent désormais de matière première. Le Vihan II est l'un des nombreux vaisseaux nécropsiques qui arpentent le cosmos dans l'espoir de trouver ces divinités providentielles. Mais Georges Malik, son capitaine, nourrit une obsession : pourquoi les dieux ne se révèlent-ils que lorsqu'ils sont morts ? Pour tenter de s'émanciper de ce système gangréné par les inégalités et la pauvreté, tout l'équipage s'embarque alors dans un périple sous haute tension à la recherche d'un dieu vivant.

Al Ewing (Immortal Hulk, Avengers...) et Simone Di Meo (Tortues Ninjas & Power Rangers) livrent avec We Only Find Them When They're Dead un space opera grandiose d'une beauté à couper le souffle. Un premier tome accrocheur et unique en son genre, tout à la fois politique et mystique.
 

« Un space opera à l'univers unique et très prometteur. » Mighty !

« Embarquez-moi tout de suite ! » Jason Aaron (Thor, Avengers, Star Wars...)

« Un univers graphique emballant avec des couleurs lumineuses et parfaites. » Comicstories

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

mardi 15 juin 2021

News : Pyromane - Wojciech Chmielarz (Agullo)

 


Sur les conseils d'Antoine Mallet, j'ai commencé le poche de Pyromane de Wojciech Chmielarz. Et j'aime beaucoup. L'auteur rentre très vite dans le vif du sujet et donne vie à des personnages attachants.
J'ai commandé les deux autres opus, La Ferme aux poupées et La Colombienne.
Chronique à venir.


Présentation de l'éditeur : « La presse va nous tomber dessus. La direction générale va se jeter sur le chef de la police de Varsovie ; le chef de la police va se jeter sur moi. Et moi ? Je vais vous tomber dessus. »

À Varsovie, au cœur d'un hiver glacial, l'inspecteur Mortka est appelé sur le lieu d'un incendie.
Dans les ruines fumantes d'une villa d'un quartier chic, on découvre le corps de Jan Kameron, un businessman qui fraye parfois avec la mafia.
Sa femme Klaudia, une ex-star éphémère de la chanson, lutte pour sa vie à l'hôpital.
Mortka aimerait croire à un accident mais il lui faut se rendre à l'évidence : un pyromane sévit dans les rues de la capitale, balançant des cocktails Molotov par les cheminées et semant la mort sur son passage.

Il faudra toute la ténacité de Mortka, dit le Kub, pour mener à bien une enquête où les fausses pistes abondent.
Sans compter sa hiérarchie qui lui colle une profileuse dans les pattes, et le comportement suspect de son adjoint porté sur la boisson...


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

jeudi 10 juin 2021

Chronique : Le Dard du Scorpion - Preston & Child (L'Archipel)

Présentation ICI

Deuxième opus des aventures de l'archéologue Nora Kelly et de l'agent du FBI Corrie Swanson, Le Dard du Scorpion de Douglas Preston & Lincoln Child est traduit par Sebastian Danchin.

J'ai trouvé cet opus un cran au dessus du précédent (Tombes Oubliées). Preston & Child installent leurs héroïnes dans un genre à la Longmire de Craig Johnson : le désert, les petites villes avec un Shériff qui bosse à l'ancienne, des décors dignes des films de western, des secrets et des aventures qui ne manquent pas de piquants.

On est d'accord, on est loin des incroyables romans des premières années du duo. Mais ça reste toujours aussi plaisant de voir à quel point ils savent faire "grandir" leurs personnages et surtout développer les seconds rôles.

J'espère que la qualité va continuer à monter en puissance, ça peut nous donner une merveille pour le prochain opus de la série. Je croise les doigts.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

mercredi 9 juin 2021

Chronique : Dent de Dinosaure - Michael Crichton (L'Archipel)


Un inédit de Michael Crichton, c'est toujours une bonne chose à se mettre sous la dent, depuis la disparition de ce dernier en 2008.

Prenez une pincée d'Alexis Vassilkov de Bernard Prou, une autre de Papillon & Banco d'Henri Charrière et vous obtenez un roman d'aventure très plaisant.

William Johnson est un personnage captivant, et les multiples péripéties qui jonchent son histoire rendent particulièrement savoureuse la lecture de Dent de Dinosaure, cet inédit de Michael Crichton traduit par Pierre Brévignon.

J'ai trouvé une phrase dans la postface de sa veuve qui caractérise parfaitement bien ce que je pense des romans de l'auteur :

« On sort toujours d'un roman, d'un film ou d'une série de Michael Crichton avec l'impression d'être plus intelligent et l'envie d'en savoir davantage. »

Foncez !
 
Présentation de l'éditeur : 1875. Dandy désœuvré, le jeune William Johnson, après avoir perdu un pari, doit partir pour le Far West. Quittant son univers privilégié, l'étudiant de Yale rejoint une expédition à la recherche de fossiles préhistoriques dans les territoires reculés et hostiles du Wyoming.

Mais la plus sanglante des guerres indiennes vient d'éclater. Et avec elle un autre conflit, opposant deux célèbres paléontologues prêts à tout pour déterrer d'inestimables vestiges de dinosaures et accéder à la gloire.

Pactes secrets, trahisons et meurtres rythmeront l'épopée de Johnson, peuplée de figures mythiques de l'Ouest : chasseurs de bisons et chasseurs de primes, généraux en déroute et Sioux sanguinaires, as de la gâchette et danseuses de saloon.


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

jeudi 3 juin 2021

News : Pietà - Daniel Cole (Robert Laffont)

 


J'ai littéralement dévoré les précédents livres de Daniel Cole formant la trilogie Ragdoll. Du coup, il est peu probable que je fasse l'impasse sur son nouveau roman, Pietà, à paraitre le 1er juillet chez Robert Laffont.

Présentation de l'éditeur : Londres, hiver 1989.
Un corps est retrouvé dans Hyde Park par la Metropolitan Police. La victime a gelé dans une position pour le moins inattendue : celle du Penseur de Rodin. Mais quelque chose cloche dans son regard : ce bleu intense, perçant...
Quelques jours plus tard, nouveau crime. Cette fois, ce sont les corps d'une mère et de son fils que l'on découvre, réplique exacte de la Pietà de Michel-Ange.
Londres va bientôt se transformer en musée macabre, mais personne ne le sait encore...


" Daniel Cole prend le lecteur au collet. " Le Figaro Magazine

Frédéric Fontès. www.4decouv.com

samedi 29 mai 2021

News : Les Promises - Jean-Christophe Grangé (Albin Michel)

 

À paraitre le 1er septembre prochain aux éditions Albin Michel, Les Promises de Jean-Christophe Grangé.
Il me semble que c'est sa première incursion dans le thriller historique.

À suivre... (maj du 21 juin avec la couverture, source : polars pourpres).

Présentation de l'éditeur : Berlin, à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Les dames du Reich se réunissent chaque après-midi à l'hôtel Adlon pour bavarder et boire du champagne. Tandis qu'un mystérieux tueur multiplie les victimes parmi elles sur leurs lieux de villégiature, le séduisant psychanalyste Simon Kraus, le membre de la Gestapo Franz Beewen et Mina von Hassel, une riche psychiatre, s'attellent à l'enquête.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com


Chronique : 1991 - Franck Thilliez (Fleuve)

 

Présentation ICI

C'est toujours un plaisir de retrouver Sharko dans un roman de Franck Thilliez. Et l'auteur nous propose de le découvrir à ses débuts au 36, quai des Orfèvres, en 1991. 

J'ai eu un mal fou à lâcher le bouquin. Encore une fois, ça s'est terminé tard dans la nuit.
J'ai toujours été captivé par la prestidigitation et là, je me suis régalé.

Je suis un peu étonné par le traitement de certains témoins important dans l'intrigue, par la mise en boite de l'un ou le suicide de l'autre. Mais cela contribue à positionner le lecteur en tension permanente.

J'ai beaucoup apprécier la référence indirecte à l'un de mes films d'horreur préféré, qui m'avait traumatisé lors de son premier passage à la tv quand j'étais gamin. Si vous avez lu 1991, cliquez ICI pour voir la référence. Sinon, attendez pour ne pas vous faire spoiler.

Une nouvelle fois, Franck Thilliez démontre ses talents de romagicien ! J'espère que l'auteur va poursuivre les aventures de ce jeune Sharko jusqu'à, pourquoi pas, faire la jonction avec Train d'enfer pour ange rouge.

Si vous souhaitez explorer un peu plus le monde fantastique de la prestidigitation, je vous invite à vous ruer sur les romans suivants :

L'homme qui disparait de Jeffery Deaver.
Le Prestige de Christopher Priest.
Carter contre le diable de Glen David Gold.
La Société des faux visages de Xavier Mauméjean.
Metamorphosis de Viviane Perret.
Nevermore de William Hjortsberg.
658 de John Verdon.
Houdini et sa légende de Roland Lacourbe (qui est directement cité dans 1991).

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

lundi 24 mai 2021

Chronique : L'Empire s'effondre - Sébastien Coville (Anne Carrière)

Présentation ICI

Je viens de tourner la dernière page du premier roman de Sébastien Coville, L'Empire s'effondre, disponible depuis le 7 mai 2021 aux éditions Anne Carrière.

Il y a du Jules Verne dans cette histoire et dans cet univers. Dès les premières pages, j'ai ressenti les sensations du petit garçon fasciné devant une vieille maquette de bateau enfermée dans une bouteille.

Habité, je l'ai été de bout en bout de ma lecture par ce petit fourmillement qui titille l'imagination quand vous inventez les 1000 aventures de ce bateau et de ces matelots. Du coup, les dernières pages de ce premier opus m'ont conforté dans l'idée de faire partie d'un équipage partant à la découverte d'un monde qui réserve son lot de surprises.

Si je devais exprimer un seul bémol, ce serait l'impression d'avoir parfois manqué d'un peu de dialogues. Mais finalement, je me suis habitué à cette narration.

L'Empire s'effondre est l'un des romans les plus ambitieux que j'ai eu l'occasion de lire ces derniers temps. Et je me frotte les mains à l'idée des deux autres tomes qui m'attendront respectivement en 2022 et 2023.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com






lundi 19 avril 2021

News : La Dernière arche - Romain Benassaya (Critic)

 


La dernière arche, nouveau roman de Romain Benassaya, sera disponible le 21 mai 2021 aux éditions Critic.

La couverture est magnifique !

Présentation de l'éditeur : Dans la Mésopotamie des premiers âges, Shory, une jeune esclave, est vendue à un mystérieux individu nommé Atim, qui lui propose un marché : l’envoyer dans un fort, qu’elle devra protéger, en échange de sa liberté. Elle accepte et rejoint une étrange construction, entourée d’une forêt profonde. Elle y grandit, en compagnie d’autres rescapés, originaires de différentes périodes de l’histoire humaine. Tous ont rencontré Atim et se sont vu confier la mission de protéger le Fort. Ils se surnomment les Vigiles.

Après onze années, Lena, une jeune femme originaire du XXIIème siècle, rejoint elle aussi le Fort. Contrairement aux autres Vigiles, elle n’a pas rencontré Atim, et veut à tout prix rentrer chez elle.

Shory décide de l’aider. Au-delà de la forêt qui assiège le Fort, elles découvriront les réponses à nombre de leurs questions : où sont-elles vraiment ? Pourquoi le Fort doit-il être protégé ? Et quelle est leur véritable mission ?

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

BD : Shanghai Red - Sebela & Hixson (HiComics)


Les éditions Hi Comics démontrent une nouvelle fois leur talent pour offrir aux lecteurs francophones des histoires atypiques dans le plus bel écrin.

Je suis épaté de cette capacité à composer un catalogue avec des titres de différents horizons, différents éditeurs US, etc., tout en rendant harmonieuse la collection en France.
Parce qu'après avoir lu Shanghai Red, on a l'impression que l'ouvrage est, par exemple, dans le parfait prolongement d'une autre BD éditée par Hi Comics, These Savage Shores.
 
En littérature blanche, les éditions Gallmeister font des merveilles. La démarche des éditions Hi Comics est assurément la même en ce qui concerne l'univers de la BD.

Louons une nouvelle fois le travail de Sullivan Rouaud, directeur de collection, qui offre chaque mois des pépites à ses lecteurs.

Shanghai Red est traduit par Maxime Le Dain et lettré par Martin Berberian (B.L.A.C.K Studio). Je mentionne le lettrage français vu que le nom du lettreur original est présent sur la couverture : Hassan Otsmane-Elhaou (c'est certainement contractuel vu qu'il est co-créateur du titre). Mais du travail du lettreur US il ne doit rester que les onomatopées.

Je découvre les dessins et les couleurs de Joshua Hixson qui ne sont pas sans me rappeler l'univers de Francesco Francavilla. J'aime bien la manière dont il joue avec les ombres. Il met superbement en images les scripts de Christopher Sebela.

L'album compile les épisodes 1 à 5 de la mini-série Shanghai Red, publiés aux USA en 2018 chez Image Comics. Il sera disponible en librairie le mercredi 21 avril 2021.

Foncez !

Présentation de l'éditeur : XIXe siècle, Portland, Oregon. Red n'a jamais eu peur de travailler dur. Depuis l'enfance, elle endosse les responsabilités et l'apparence d'un homme pour subvenir aux besoins de sa famille. Mais le plus cruel restait à venir  : droguée et kidnappée, elle est enrôlée de force sur un navire en partance pour Shanghai, comme tant d'autres à cette époque. Des années de servitude en mer qui se soldent par une rébellion sanglante, et le désir implacable de se venger de ceux qui l'ont arrachée à sa famille.

De retour à Portland, Red n'a qu'une obsession  : retrouver les siens et traquer les hommes qui l'ont vendue. Des bas-fonds de la ville et ses souterrains secrets à la corruption des hautes sphères, Red fait couler le sang, dans une quête de vengeance et d'identité qui la changera à jamais.  

Christopher Sebela (Crowded, High Crimes, We(l)come Back) et Joshua Hixson (The Black Woods, The Plot) livrent avec Shanghai Red un puissant polar historique et un récit de vengeance qui transcende le genre, dans tous les sens du terme.

«  Un comics sombre et superbe sur la vengeance et la violence de l'Histoire. Tout simplement incroyable.  »  Warren Ellis

«  Shanghai Red  allie deux de mes thèmes préférés  : histoire sanglante et vengeance implacable.  »  Kelly Sue Deconnick

«  Intense, beau, sincère, tragique et complètement bouleversant.  »  Matthew Rosenberg

«  Ce  comics  subvertit et réinvente le récit de vengeance, tout en créant à lui seul un style nouveau et audacieux.  »  Matt Fraction

«  Sebela, Hixson et Otsmane-Elhaou ont créé une oeuvre d'art qui mérite d'être reconnue pour sa grandeur incontestable.  »  Robert Kirkman


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

News : L'Empire s'effondre - Sébastien Coville (Anne Carrière)

 


À paraitre le 7 mai prochain, L'Empire s'effondre est le premier opus d'une trilogie signé Sébatien Coville et publié par les éditions Anne Carrière.

Je viens d'en lire les premières pages et je suis déjà accroché. Sébastien Coville à ce rare talent d'embarquer ses lecteurs dès les premières lignes de texte.

Chronique à venir !

MAJ du 24/05/2021 : chronique ICI

Présentation de l'éditeur
: Alfred de Pergoal, ingénieur et créateur des plus beaux engins à vapeur de son temps, se rend au palais pour assister à la cérémonie du millénaire de Seth. Mais la capitale est une cocotte-minute. En ce soir de fête, les habitants, sous le joug d’une théocratie au système de castes injuste et brutal, sont prêts à tous les excès, et même à la révolution. Il va suffire d’un attentat pour sceller le destin du cercle-monde. Cette fois, c’est irrémédiable : l’Empire s’effondre.

L’effondrement est total. Il trouve son origine au sein des instances du pouvoir, les dirigeants de l’Empire sont impuissants à enrayer l’implosion du pays. Dans le chaos, le glissement de la théocratie vers un régime militaire implacable semble se dessiner. Alfred de Pergoal sera-t-il le porte-étendard de la rébellion défendant l’esprit et le savoir plutôt que les armes, la violence et l’obscurantisme ?

Dans ce premier tome d’une trilogie éponyme, l’auteur nous livre un roman de stratégie politique et guerrière, de foi, d’amour et de vengeance. Sous sa forme classique digne des grands romans d’aventures, cet opus dense et furieux offre une lecture jubilatoire.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com




jeudi 8 avril 2021

News : L'heure des chiens - Thomas Fecchio (Seuil)

 


Après un premier roman remarqué en 2017 (et remarquable), Je suis innocent, Thomas Fecchio est de retour en librairie avec L'Heure des chiens, à paraitre le 15 avril 2021 aux éditions Seuil, dans leur collection Cadre Noir.

Je viens de le commencer et je peux déjà vous dire que les premières pages sont très efficaces.

Chronique à venir.

Présentation de l'éditeur : En l'espace d'un week-end, le quotidien de la ville de Soissons sombre dans le chaos. Le carré musulman de la nécropole dédiée aux soldats de 14-18 est atrocement profané et de l'autre côté de la ville, Julia, en convalescence à la suite d'un accident traumatisant, trouve une main sauvagement coupée sur les berges de l'Aisne. L'adjudant Gomulka, gendarme désabusé et proche de la retraite, se voit confier ces deux enquêtes.
Face à la violence et la noirceur de ces crimes, il ne s'opposera pas à la demande de renfort en la personne du lieutenant Delahaye, surnommé « la Machine ». Milieu extrémiste, cités en crise, hôpitaux psychiatriques aux méthodes douteuses et migrants en quête d'un Eldorado, tels sont les terrains que Gomulka et Delahaye vont devoir défricher pour démêler l'écheveau de ces deux affaires, qui n'en formeront peut-être qu'une.


Frédéric Fontès, www.4decouv.com


lundi 22 mars 2021

BD : Hard Rescue t.1 : La baie de l'artefact - Tracqui Bozino Meli (Critic Humano)


Vous le savez, j'ai régulièrement eu l'occasion de dire le bien  que je pensais de la trilogie Hard Rescue d'Antoine Tracqui. Avec Point Zéro en 2013, Mausolée en 2015 et Lune de glace en 2020, Antoine Tracqui a certainement proposé ce qu'il se fait de mieux en matière de techno-thriller depuis ces 10 dernières années.

Alors savoir que Point Zéro fait désormais l'objet d'une adaptation en BD me rend particulièrement en joie.

La baie de l'artefact est le point (zéro ?!) d'entrée idéal pour découvrir l'univers d'Antoine Tracqui.

Dans cette bd scénarisée par Harry Bozino, illustrée par Roberto "Dakar" Meli et avec des couleurs de Chiara Di Francia, vous allez faire la connaissance de cette équipe hors du commun, missionnée par le patron d'une boite hors du commun, dans une histoire tout aussi hors du commun.

Tourner la dernière page est particulièrement frustrant, puisque l'on a envie de prolonger la lecture. J'ai hâte de lire le tome 2, qui devrait clore l'adaptation de Point Zéro. Et j'espère que l'on pourra lire les suites.

À lire l'interview en trois parties que j'avais eu le privilège de réaliser avec Antoine Tracqui, où il expliquait, entre autres choses, sa passion pour l'univers des comic books : partie 1, partie 2 et partie 3. Ainsi que ma chronique de Point Zéro : ICI.

La prochaine étape est l'adaptation en film ! Tout est là pour en faire un film complètement dingue !

Qui m'aime me suive : La baie de l'artefact sera disponible en librairie ce mercredi 24 mars 2021.

Foncez !

Frédéric Fontès, www.4decouv.com







dimanche 21 mars 2021

News : Le dard du scorpion - Preston & Child (L'Archipel)


À paraitre le 20 mai 2021, Le Dard du Scorpion est le second opus des aventures de Nora Kelly et Corrie Swanson.

Présentation de l'éditeur : Le corps étrangement momifié d'un homme est retrouvé dans une ville fantôme du Nouveau-Mexique.
À son côté : une croix en or du XVIIe siècle datant de l'ère coloniale espagnole. L'archéologue Nora Kelly et Corrie Swanson, jeune agente du FBI, doivent déterrer l'homme pour l'identifier, déterminer les causes de sa mort et rechercher un éventuel trésor enfoui... Mais leur présence dérange et les morts s'accumulent... D'abord l'homme qui a découvert le cadavre. Puis un militaire...
L'armée, justement, qui se livrait dans le secteur à des essais nucléaires, ne serait-elle pas responsable de la mort du chercheur d'or, dont le cadavre présente des traces de radioactivité ? Et quid du supposé trésor ? Une fois encore, l'intervention d'Aloysius Pendergast pourrait lever le voile sur ce mystère...


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

Chronique : Négo - Laurent Combalbert (Calmann Levy)

 


Laurent Combalbert nous propose un premier roman assez percutant. Il maitrise parfaitement les codes du techno-thriller et ne souffre pas de la comparaison avec certains pépites du genre.

Content de compter un nouvel auteur français dans ce genre essentiellement pratiqué par des auteurs anglo-saxons.

Je suis par contre un peu moins fan des passages plus intimes concernant la vie de famille du héros, que j'ai parfois trouvé un peu "nian nian".

Grosse surprise à la lecture de la dernière page qui annonce un prochain roman particulièrement tendu pour les lecteurs et lectrices.

Vivement la suite !

Présentation de l'éditeur : CHAQUE ULTIMATUM PEUT ÊTRE LE DERNIER… SON MÉTIER, C’EST DE TROUVER UNE ISSUE NON FATALE.

Stanislas Monville est négociateur professionnel. Il intervient dans les kidnappings, les séquestrations, les extorsions… Ses années de service dans les forces spéciales comme les missions privées qu’il conduit désormais lui ont donné un instinct très sûr pour repérer les situations à risque.

Aussi, lorsqu’il est contacté pour prendre en charge une négociation ultrasecrète autour du plus grand conservatoire de la biodiversité au monde, il sent bien un piège, mais la curiosité l’emporte. Très vite, il comprend qu’il a mis les pieds dans un engrenage dangereux, où l’écologie rime avec violence et fanatisme, et où chaque ultimatum risque d’être le dernier.


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

lundi 15 mars 2021

Chronique : Dehors les chiens - Michael Mention (10-18)

 


Michael Mention me régale avec ce nouveau roman qui me renvoie aux souvenirs de mes western préférés, films ou séries tv (si vous avez aimé Hells On Wheels et Deadwood, vous allez kiffer !). J'ai aussi pensé à la série The Shield, pour la galerie de personnages ni complètement héros, ni complètement vilains.

Une autre que j'apprécie dans les romans et donc dans celui de Michael, c'est la manière dont l'auteur parvient à faire réfléchir son héros en même temps que son lecteur. C'est à dire que l'on anticipe l'intrigue au fur et à mesure et surtout, en même temps que celui qui mène l'enquête. C'est toujours appréciable parce que cela place le lecteur au cœur de l'histoire et dans une position toujours active.

Bref, encore une merveille de Michael Mention. On espère sincèrement que l'on aura l'occasion de retrouver Crimson Dyke !

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

mercredi 10 février 2021

BD : Ignited t.2 Insoumis - Waid Osajyefo Briones (H1)


Faisant suite au tome 1, Insoumis présente les épisodes 5 à 10 de la série Ignited. C'est bien mené et c'est une belle conclusion. Les témoignages de survivants de fusillades ou de proches de victimes donnent, comme dans le tome 1, une dimension particulière à l'histoire. Waid et Osajyefo garde le parfait équilibre pour dépeindre des personnages à la fois héroïques, émouvants et attachants dans un cadre particulièrement tragique.
Je suis toujours bluffé par le coup de crayons de Phil Briones. Je regrette juste de le voir emprunter des  styles moins efficaces quand il œuvre sur d'autres titres, rendant son trait parfois méconnaissable.
Avec Omni, c'est un de mes titres préférés. Je vais surveiller les prochaines parutions de l'éditeur, ici et aux USA. 

Présentation de l'éditeur : Les adolescents marqués à jamais après la fusillade sanglante dans leur lycée ont désormais accepté leurs nouveaux pouvoirs. Mais ces capacités attirent des convoitises. Harcelés par un malfaiteur anonyme qui dévoile leur véritable identité sur les réseaux, ils vont devoir faire face à cette nouvelle menace bien plus proche. Mais pourront-ils s'y confronter seuls ?

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

lundi 8 février 2021

News : À Vif - René Manzor (Calmann-Lévy)

 


À Vif, à paraitre le 17 mars prochain aux éditions Calmann-Lévy, est le cinquième roman de René Manzor.

Présentation de l'éditeur : Rappelée par son commandant, Novak Marrec, la veille de ses vacances, la capitaine Julie Fraysse doit enquêter sur le meurtre de Maylis, une adolescente retrouvée brûlée vive à Gévaugnac. Ce meurtre rappelle l'affaire de l'Immoleur, une série d'homicides vieille de plusieurs années, sur laquelle travaillait son supérieur. La jeune femme requiert l'aide de ce dernier pour trouver le coupable.


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

vendredi 8 janvier 2021

News : Séquences Mortelles - Michael Connelly (Calmann-Lévy)


Jack McEvoy est de retour dans Séquences Mortelles de Michael Connelly. Après Le Poète (1996) et L'Épouvantail (2009) et des apparitions dans l'Oiseau des ténèbres (2001) et  le Verdict du plomb (2008), McEvoy va tâter de l'ADN le 10 mars prochain.

Présentation de l'éditeur : L’illustre Jack McEvoy, maintenant journaliste au Fair Warning, un site Web de défense des consommateurs, a eu raison de bien des assassins.

Jusqu’au jour où il est accusé de meurtre par deux inspecteurs du LAPD. Et leurs arguments ont du poids : il aurait tué une certaine Tina Portrero avec laquelle il a effectivement passé une nuit, et qu’il aurait harcelée en ligne. Malgré les interdictions de la police et de son propre patron, il enquête et découvre que d’autres femmes sont mortes de la même et parfaitement horrible façon : le cou brisé.

Le tueur, il le comprend aussi, choisit ses victimes à l’aide de leurs propres données génétiques. Trouver la séquence ADN qui le conduira à sa prochaine proie devient la priorité de Jack.

Mais déjà, le monstre est de nouveau prêt à frapper.


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

lundi 4 janvier 2021

News : Shanghai Red - Tome 1 (Hi Comics)

 

Couverture Provisoire

Les éditions Hi Comics viennent de communiquer leurs parutions du mois de mars/avril 2021. Parmi elles, nous découvrons la traduction de Shanghai Red, une histoire en 5 épisodes publiée en juin 2018 par Image Comics.

L'album de 160 pages est annoncé pour le 21 avril 2021 à 17€90.

C'est écrit par Christopher Sebela (Alien vs. Predator: Fire and Stone, Crowded), illustré et mis en couleurs par Joshua Hixson (The Plot) sur un lettrage signé Hassan Otsmane-Elhaou (Protector).

Chronique à venir...

Présentation de l'éditeur
: XIXe siècle, Portland, Oregon. Red n'a jamais eu peur de travailler dur. Depuis l'enfance, elle endosse les responsabilités et l'apparence d'un homme pour subvenir aux besoins de sa famille. Mais le plus cruel restait à venir : droguée et kidnappée, elle est enrôlée de force sur un navire en partance pour Shanghai, comme tant d'autres à cette époque. Des années de servitude en mer qui se soldent par une rébellion sanglante, et le désir implacable de se venger de ceux qui l'ont arrachée à sa famille.
De retour à Portland, Red n'a qu'une obsession : retrouver les siens et traquer les hommes qui l'ont vendue. Des bas-fonds de la ville et ses souterrains secrets à la corruption des hautes sphères, Red fait couler le sang, dans une quête de vengeance et d'identité qui la changera à jamais.


Christopher Sebela (Crowded, High Crimes, We(l)come Back) et Joshua Hixson (The Black Woods, The Plot) livrent avec Shanghai Red un puissant polar historique et un récit de vengeance qui transcende le genre, dans tous les sens du terme.

" Un comics sombre et superbe sur la vengeance et la violence de l'Histoire. Tout simplement incroyable. " Warren Ellis

" Shanghai Red allie deux de mes thèmes préférés : histoire sanglante et vengeance implacable. " Kelly Sue Deconnick

" Intense, beau, sincère, tragique et complètement bouleversant. " Matthew Rosenberg

" Ce comics subvertit et réinvente le récit de vengeance, tout en créant à lui seul un style nouveau et audacieux. " Matt Fraction

" Sebela, Hixson et Otsmane-Elhaou ont créé une œuvre d'art qui mérite d'être reconnue pour sa grandeur incontestable. " Robert Kirkman


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

samedi 2 janvier 2021

Chronique : City Of Windows - Robert Pobi (Les Arènes)

 


City Of Windows, publié en janvier 2020 par les éditions les Arènes, est le troisième roman de Robert Pobi, après L'Invisible en 2012 et les Innocents en 2015 publiés chez Sonatine. Il est traduit par Mathilde Helleu.

Il s'agit du premier tome d'une série consacrée au Docteur Lucas Page, héros atypique dans la droite lignée de Sherlock Holmes, capable, entre autres choses, de "visualiser" les mathématiques dans les scènes de crime qu'il étudie. Il sera disponible le 11 mars prochain en format poche aux éditions Points.

L'histoire n'est pas sans rappeler celle de Tir à l'aveugle de Jeffery Deaver. Ce roman mettait aussi en scène un ancien membre du FBI, appelait à la rescousse pour mettre fin aux agissements d'un sniper fou dans les rues de Washington.

J'ai été captivé par 95% du roman. Ça va vite, le héros arrogant cache sous sa carapace un être attachant et l'intrigue est suffisamment retorse pour nous garantir quelques belles surprises.

Je suis moins fan des derniers 5% de l'histoire, qui déroulent un peu le câble d'une manière assez convenu, en opposition avec le reste du roman. C'est dommage mais ça n'a pas gâché mon plaisir de lecture. Le cas typique du voyage qui est bien plus intéressant que la destination finale.

J'ai hâte de lire la suite, Under Pressure, qui vient d'être publié aux USA.

Présentation de l'éditeur : Tempête de neige à New York : un agent du FBI est tué par un sniper. Incapables de comprendre d'où le tir est parti, les enquêteurs se tournent vers le seul homme qui puisse résoudre l'énigme, Lucas Page. Ce professeur d'astrophysique, Asperger de haut niveau, a quitté le FBI dix ans plus tôt, gravement blessé. Mais son talent surnaturel pour décrypter les scènes de crime est intact. Il se lance dans l'enquête alors que le serial sniper frappe et frappe encore.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com