samedi 21 décembre 2019

News : Fredric, William et l'Amazone - Jim Lainé, Thierry Olivier (Comix Buro)




Jean-Marc Lainé et Thierry Olivier vous donnent rendez-vous le 15 janvier 2020 pour l'album Fredric, William et l'Amazone, à paraitre aux éditions Comix Buro.

À suivre sur le forum de Sanctuary le sujet consacré à l'album commenté par Jim Lainé : c'est ICI.

Retour de lecture à venir !

4decouv de l'éditeur : Parano au pays des super-héros.
Entre les années 1930 et 1950, au cœur d’une Amérique troublée en recherche d’elle-même, deux figures emblématiques de la culture populaire s’opposent : Fredric Wertham et William Moulton Marston.

Le premier, officiant comme expert psychiatre auprès de la justice, mène une campagne de dénonciation à l’encontre des comic books pendant que le second, travaillant dans l’industrie du divertissement, et auteur de Wonder Woman, en défend les mérites pédagogiques.

Au fil de l’histoire, au travers de ces deux personnages, d’un kiosque et des passants qui l’entourent, se dessine le reflet d’une société américaine.

Fredric, William et l'Amazone retrace l’évolution des comic books et décrit le portrait d'une Amérique traumatisée, de la grande dépression a la paranoïa maccartyste de la Guerre froide, en passant par la seconde guerre mondiale. Il parle d'une Amérique frappée par la figure des tueurs en série puis par la grande peur du communisme.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

lundi 9 décembre 2019

Chronique : Sur la piste de Sherlock Holmes - Anne Martinetti (Hugo)


Sherlock Holmes est à l'honneur dans ce livre-trésor signé Anne Martinetti pour les éditions Hugo.
Sherlock et surtout son créateur, Sir Arthur Conan Doyle.


Grâce à l'ouvrage, nous partons Sur la Piste de Sherlock Holmes et (re)visitons les endroits qui ont marqué la bibliographie du personnage, les rencontres de Conan Doyle qui ont contribué à son évolution, les décors et les lieux incontournables de sa mythologie.

Anne Martinetti nous invite à compulser un véritable album de photos de famille et de souvenirs, revenant sur les moments forts du créateur et de sa créature.

Si vous êtes fans du personnages, c'est un livre qui trouvera sa place dans votre bibliothèque.Et qui sera assurément une bonne idée de cadeaux pour les fêtes de fin d'année. Élémentaire ma chère lectrice, mon cher lecteur !

À noter également la superbe illustration de couverture signée Mimomy.
 

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

dimanche 8 décembre 2019

News : L'Institut - Stephen King (Albin Michel)


L'Institut (The Institute) est le prochain roman de Stephen King à paraitre le 29 janvier prochain aux éditions Albin Michel.


Plus d'informations disponibles sur le site Club Stephen King.fr : https://club-stephenking.fr/the-institute-livre-stephenking-date

Chronique à venir.

4decouv de l'éditeur : Aussi terrifiant que Charlie et aussi puissant que Ça, Stephen King revient avec une saisissante histoire d'enfants luttant contre des forces obscures. Dans ce combat du Bien contre le Mal, qui, cette fois, l'emportera ?

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

Chronique : Ignited t.1 Activés - Waid Osajyefo Briones (H1)


Je ne peux que conseiller la lecture de ce premier tome qui regroupe les épisodes 1 à 4 de la série Ignited, traduite en France (et également éditées aux USA) par les éditions H1 Comics.

À l'histoire, on retrouve Mark Waid, scénariste incontournable pour tout amateur de comic book, ainsi que Kwanza Osajyefo. Aux dessins, c'est Phil Briones, avec Andrew Crosley aux couleurs. La traduction est assurée par Miceal Beausang-O'Griafa et Alex Nikolavitch.

Le titre marche dans les pas des X-Men mais le contexte est différent : c'est dans le cadre d'une énième fusillade que des lycéens se retrouvent malgré eux, affublés de super-pouvoirs.

Et le ton est donné. L'ambiance est particulièrement troublante et lourde. Waid et Osajyefo jouent avec les codes habituels pour mettre en scène la douleur, le deuil et la colère des victimes et témoins de ces exactions.

Leur leitmotiv est clair : changeons le monde.

Phil Briones fait le job avec une multitude de personnages à gérer. Et il s'en sort plutôt bien. Je suis curieux de lire la suite.

J'ai eu la chance de pouvoir me procurer la couverture variante proposée en exclu par le comic shop Comic Zone de Lyon, couverture limitée à 100 exemplaires et signée en plus par Mark Waid. Allez faire un tour sur leur site pour voir sa disponibilité.


À savoir qu'Ignited est le premier titre d'un ensemble de séries se déroulant dans le même univers partagé, H1 Ignitions. À suivre donc dans les autres titres tels que Strangelands et Omni.

4decouv de l'éditeur : Après une fusillade dans leur lycée, Anouk, Callum et quatre autres lycéens acquièrent des super-pouvoirs. Ils ont désormais l'opportunité de changer le monde...en mieux ? Après avoir survécu à une tuerie de masse dans leur école, Anouk, Callum et quatre autres adolescents acquièrent des super-pouvoirs. Les rescapés réalisent que ces pouvoirs leur offrent une nouvelle chance, la possibilité d'agir et d'élever leur voix dans un monde où on ne les entend pas. Mais comment trouver la force de se battre, quand on a failli tout perdre ?

Inspiré de faits réels, dessiné par Phil Briones sur un scénario de Mark Waid & Kwanza Osajyefo, Ignited utilise les codes du comics pour présenter un sujet d'actualité qui dérange, à travers des héros ordinaires en perte de repères, soudain dotés d'une super-humanité.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

vendredi 6 décembre 2019

News : LFC La Fringale Culturelle n°1 à 4


Je suis abonné à la Fringale Culturelle depuis le numéro 1 et son passage en format papier. Immense honneur même de faire partie des premiers ambassadeurs du Mook de la Fringale Culturelle conçu par Christophe Mangelle.

La nouvelle offre d'abonnement est inratable : 60 € fdp inclus pour 6 numéros, soit 1 numéro gratuit.


Ce magasine qui va de 106 pour le premier à 160 pages pour le dernier, vous propose d'aller à la rencontre des actrices et acteurs de la culture. Je me régale à le feuilleter et ainsi retrouver de superbes portraits de personnalités du livre, du spectacle, de la musique, du cinéma et de la tv.



En véritable Monsieur Loyal, Christophe Mangelle donne la parole à des personnalités qui font rayonner la culture. 
Cerise sur le gâteau, c'est l'occasion de retrouver régulièrement des interviews et des articles signés Yvan Fauth et David Smadja.



Quel plaisir, donc, de retrouver par exemple dans le numéro 1 de superbes portraits et interviews d'Isabelle Carré, Franck Bouysse, les CamHug, Dathan Auerbach, Baptiste Baulieu, Caroline Noël, Nicolas Robin, Stephen Carrière (avec une photo extra-ordinaire !), Gilles Paris, etc. Dans le 2, on retrouve Bret Easton Ellis, Jean Teulé, Franck Thilliez, Nicolas Lebel, Bernard Minier, Laurent Scalese, Olivier Norek, Eli Anderson, etc.


Le 3 propose des rencontres avec Robert Goolrick, Elena Piacentini, Yannick Grannec, Victoria Mas, Nicolas Beuglet, Michel Moatti, etc.



Et dans le numéro 4, on y croise Reda Kateb, Alison Wheeler, Alexis Michalik, Luca Di Fulvio, Ian Manook, Maxime Chattam, Henri Loevenbruck, Romain Puertolas, David Lelait-Helo, Cartman, Fabrice Éboué, etc.

Les photos sont tellement belles que je songe à me servir des mooks comme support pour les faire dédicacer par les gens concernés.

Portrait de Céline Nieszawer - Leextra
Foncez !!  Plus d'info :  https://www.lafringaleculturelle.fr

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

News : Au-delà de l'horizon et autres nouvelles - Franck Thilliez (Pocket)



Les éditions Pocket vont publier le 2 janvier 2020 Au-delà de l'horizon, un recueil rassemblant 11 nouvelles que Franck Thilliez a publié précédemment sous d'autres formes (je pense par exemple aux petit polars du Monde ou à des nouvelles disponibles jusque-là en format éléectronique).

Voici la liste des nouvelles :

  • Au delà de l'horizon
  • Hostiles
  • Charybde et Scylla
  • Gabrielle
  • Sopor
  • Double Je
  • Ouroboros
  • Lasthénie
  • La Croisée des chemins
  • Un Dernier tour
  • Origines
  • Le Grand voyage
Chronique à venir...

4decouv de l'éditeur
: Voilà quelques mois que Marc, un exobiologiste français, a intégré la mission Acheron II au côté de cinq autres scientifiques internationaux. Leur but ? Etudier la possibilité d'une vie en autosuffisance sur Mars. Ils ne peuvent compter que sur leur ingéniosité, leur bon sens et leur intelligence pour mener à bien leur mission. Mais très vite, ils se sentent observés et perdent peu à peu le fil de la raison...

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

News : Face à Face - Anthologie Lehane Connelly Rankin (Fleuve)


C'est une affiche de dingue que promet ce recueil d'histoires atypiques : 23 auteurs se partagent 11 histoires, chacune écrite par deux auteurs, mettant en scène leurs personnages fétiches.

Ce sera à ne pas rater et à lire dans Face à face (Faceoff aux USA), une anthologie dirigée par David Baldacci, à paraitre le 2 janvier prochain aux éditions Fleuve.

Ça faisait un bail que l'on n'avait pas eu l'occasion de lire du John Sandford en France (le dernier Davenport chez nous date de 2008), et je suis donc ravis de le voir partager son histoire avec Jeffery Deaver (idem pour son personnage Lincoln Rhyme dont les nouvelles aventures sont inédites en France depuis 2010).

Les paires d'auteurs sont les suivantes ainsi que les duos de personnages en face à face que j'ai reconstitué :

Dennis Lehane vs Michael Connelly (Patrick Kenzie & Harry Bosch)
Ian Rankin vs Peter James (John Rebus & Roy Grace)
R.L. Stine vs Douglas Preston et Lincoln Child (Slappy la poupée maléfique &. Aloysius Pendergast)
M.J. Rose vs Lisa Gardner (Malachai Samuels & D.D. Warren)
Steve Martini vs Linda Fairstein (Paul Madriani & Alexandra Cooper)
Jeffery Deaver vs John Standford (Lincoln Rhyme & Lucas Davenport)
Heather Graham vs F. Paul Wilson (Michael Quinn &  Jack le Réparateur)
Raymond Khoury vs Linwood Barclay (Sean Reilly & Glen Garber)
John Lescroart vs T. Jefferson Parker (Wyatt Hunt & Joe Trona)
Steve Berry vs James Rollins (Cotton Malone & Gray Pierce)
Lee Child vs Joseph Finder (Jack Reacher & Nick Heller)

4decouv de l'éditeur : Un projet unique dans le monde du noir et un concept simple : 2 auteurs, parmi les plus grandes voix actuelles du genre, font se rencontrer leurs héros respectifs en dehors de leurs romans et de leur cadre habituel.
Au menu par exemple : un crime dans le monde de la musique pris en charge par Roy Grace et John Rebus qui les amène d'Edimbourg à Brighton, ou encore l'enquête qui conduit Harry Bosch de L.A à Boston où il rencontrera Patrick Kenzie, enquêtant sur la même affaire, mais pour des raisons différentes.


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

vendredi 29 novembre 2019

Chronique : I am Vampire -- Romain Ternaux (Aux Forges de Vulcain)


I am in the mouise ! 

Je viens de découvrir la prose de Romain Ternaux et son univers de dingue. Et j'adore. C'est jouissif et complètement barré. Mais pas que ! Romain Ternaux sait parfaitement où il va. Avec une histoire qui pourrait n'être au premier abord qu'un immense bad trip, l'auteur embarque son casting dans une aventure folle en Roumanie. Et promet son lot de surprises.

I am Vampire est une friandise de 160 pages à dévorer sans faim. 

La couverture est signée Helkarava, je vous invite à aller voir son travail sur son site : http://helkarava.com/

Impossible une fois refermé le livre de ne pas imaginer cet illustrateur mettre en image les tableaux évoqués dans l'histoire, voir même mettre en scène l'histoire.

À lire !
 
Romain Ternaux est né en 1987. Après ses études à Reims, il monte à Paris et y rencontre l'écrivain américain Dan Fante à l'hôtel Odéon, grâce auquel il devient lecteur pour sa maison d'édition française. Puis il s'enferme plusieurs années chez lui pour écrire des romans. Quatre ont été publiés, "Croisade apocalyptique", "L'histoire du loser devenu gourou", "Spartacus" et "Success Story" en co-écriture avec le romancier Johann Zarca. Une quinzaine d'autres devrait suivre, si tout se passe bien.

4decouv de l'éditeur : Artiste-peintre misanthrope, misogyne et libidineux en manque de reconnaissance, Bertrand vit au crochet de son ami Yann, un rond-de-cuir de l'armée qu'il méprise. En proie à des accès de violence, il se découvre des pouvoirs extraordinaires et commet plusieurs meurtres dans sa petite ville de province. Il part en Roumanie à la rencontre d'un mystérieux homme d'affaires qui a acheté l'un de ses tableaux une petite fortune. Il y est rejoint par Yann et découvre que celui-ci l'a drogué pour tester des drogues pour l'armée. Bertrand est devenu un vampire, Yann un loup-garou.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

mardi 26 novembre 2019

BD : Meyer - Lang & Mutti (H1 Comics)


Meyer est un album de 120 pages, disponible en français depuis le 23 octobre aux éditions H1 Comics. Traduit par Alex Nikolavitch, l'album est illustré par Andrea Mutti sur une histoire de Jonathan Lang.

Belle surprise en ce qui me concerne. En tournant les premières pages, j'ai apprécié d'emblée la qualité des dialogues de Jonathan Lang et la verve de sa narration.

Très littéraire, le ton nous embarque immédiatement dans l'univers de Meyer. Pas étonnant alors d'avoir vite l'impression de se retrouver dans un roman de Donald Westlake. Les héros enchainent ainsi les galères et les leçons d'humilités, en conservant évidemment un sens de l'humour à toute épreuve.

Andrea Mutti fait le job (même si on peut lui reprocher des décors assez light), appuyé par les couleurs d'Andre Szymanowicz. La couverture est signée Shawn Martinbrough.

Jonathan Lang s'inspire du mafieux américain Meyer Lansky, et invente pour nous son dernier coup.

Au cinéma, c'est Harvey Keitel qui va l'incarner dans le long métrage Lansky, réalisé par Eytan Rockaway et dans les salles en 2020.

Meyer est le premier d'une série de one-shot traduit par H1, je suis curieux de découvrir les autres à venir.

4decouv de l'éditeur : Cette vieille canaille de Meyer laisse croire qu'il perd la boule. Ainsi, il peut tranquillement régler les affaires en cours dans sa maison de retraite en Floride. Mais quand un jeune aide-soignant se retrouve involontairement impliqué, le duo improbable se lance dans une équipée sauvage... dont aucun des deux ne connait la conclusion. Les pérégrinations cocasses d'un immigré juif, qui connaît aussi bien le langage des armes que le yiddish.

Frédéric Fontès, www4decouv.com

dimanche 3 novembre 2019

Chronique : Seule dans l'espace - S.K. Vaughn (Bragelonne)

Présentation ICI
Un vaisseau-mère, qui protège sa passagère, seule dans l'espace...

J'ai eu un gros coup de cœur pour ce roman de Shane Kuhn Vaughn avec qui j'ai partagé ces derniers jours de lecture.
Et même si j'ai trouvé les derniers revirements un peu décevants, j'ai adoré chacune des pages de ce livre.

C'est captivant, l’héroïne et l'ensemble du casting sont particulièrement attachants. Impossible de ne pas avoir de l'empathie pour May & Stephen, qui forment un couple détonnant et touchant.
 Le lecteur se retrouve coincé entre son affection pour May et la tension maintenue par sa situation périlleuse du début jusqu'à la fin du roman.

S.K. Vaughn fait une entrée fracassante dans le genre et c'est évidemment un auteur à suivre. Ruez-vous dessus !

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

jeudi 24 octobre 2019

BD : Skyward, T1 : Ma Vie en apesanteur - Henderson/Garbett/Fabela (HI Comics)


À paraitre le 30 octobre prochain, Ma vie en apesanteur regroupe les 5 premiers épisodes de la série Skyward, sortie en 2018 chez Image Comics (qui compte 15 épisodes, le dernier mettant un terme à la série est sorti en juillet dernier).

Traduite en France par Anaïs  Koechlin, elle sera publiée par les éditions Hi Comics.

Skyward est une co-création de Joe Henderson (showrunner de Lucifer, producteur et scénariste sur 22/11/63, il travaille actuellement sur l'adaptation au cinéma de Skyward réalisée par Brad Peyton) et du dessinateur Lee Garbett (on le voit bosser un peu partout depuis ces dernières années, de Batman à Lucifer, en passant par Immortal Hulk et bientôt sur Captain Marvel).

Je ne connaissais pas ce titre et j'ai littéralement dévoré ce premier opus. Les planches de Lee Garbett sont superbes et son style n'est pas sans me rappeler celui de Fiona Staples sur Saga.

Niveau histoire, on rentre très rapidement dans le vif du sujet. On découvre au fil des pages ce qu'est devenu le monde après ce fameux G-Day. Et c'est assez intriguant... Une façon originale de proposer une nouvelle variante de la catastrophe post-apocalyptique, un peu la manière de la série Animosity.

Ne ratez pas le décollage de ce premier tome, foncez !

Vivement la suite.

4decouv de l'éditeur : Et si la première loi de la physique s'envolait ? Littéralement.

Vingt ans plus tôt, la loi universelle de la gravitation a cessé soudainement de s'appliquer, entraînant des millions de personnes épouvantées aux confins du ciel.
Depuis, l'humanité s'est adaptée. Et qui n'a jamais rêvé de pouvoir voler, ou presque ? Pour Willa, née juste avant le G-Day, c'est la vie idéale. Du moins, c'est ce qu'elle croit. Car si un faux-pas pourrait lui faire quitter la surface de la Terre, une menace bien plus tangible s'approche d'elle à toute vitesse.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com


dimanche 29 septembre 2019

News : Chambre froide - David Koepp (Harper Collins Noir)


Chambre Froide (Cold Storage) est le premier roman du célèbre scénariste de blockbuster David Koepp.
On lui doit les scénarios de Snake Eyes, Jurassic Park, Panic Room, Hypnose ou encore le premier Spider-Man de Sam Raimi.
Traduit par Thibaud Eliroff, Chambre Froide sera publié le 6 novembre 2019 aux éditions Harper Collins Noir.
La présentation du livre est alléchante...

4decouv de l'éditeur : 1987. Sur le territoire australien, des expériences de laboratoire menée à des fins curatives aboutissent à un vrai massacre  : tous les individus qui ont été au contact de l’échantillon de champignon-test sont morts, leurs corps disloqués en charpie.
Deux agents de la Défense Nucléaire arrivent sur place... bien trop tard. Ils parviennent seulement à confiner l’échantillon dans un laboratoire de stockage du Kansas, dans un environnement qui devrait l’empêcher de se développer.

2019. Deux employés du centre de stockage, Teacake, fraîchement sorti de prison et sa collègue Naomi, aussi intelligente que sarcastique, sont témoins d’une activité anormale au quatrième sous-sol. Le champignon a échappé au contrôle de la chambre froide. Il cherche déjà des organismes-hôtes pour sa survie... et leur destruction.
En comptant surtout sur les neurones de Naomi, ils vont devoir sauver leur peau. Et empêcher la propagation de ce champignon aussi meurtrier qu’adaptable.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

lundi 23 septembre 2019

C'est Culturellement Dingue : Parodie de la pub Comme J'aime - Comme J'Lis



Extrait du JT de l'Édition Saison 2 Comme J'Lis vous propose de faire perdre du poids à... votre pile de livres à lire, votre PAL.

Bernard Canotier vous présente le programme de Comme J'Lis.

On est tellement certain que ça va vous plaire...

C'est Culturellement Dingue sur Facebook : https://www.facebook.com/cestculturel...

N'hésitez pas à liker, commenter, partager, vous abonner 😉

Nos sites respectifs : http://www.4decouv.com https://cestcontagieux.com

vendredi 13 septembre 2019

News : Régression - Fabrice Papillon (Belfond)


Régression est le nouveau roman de Fabrice Papillon, à paraitre le 10 octobre 2019 aux éditions Belfond.
Avec une telle présentation de l'éditeur, je mentirai en vous disant qu'il n'est pas alléchant...

4decouv de l'éditeur : Ils sont prêts.
Ils reviennent d'un lointain passé, d'une époque glorieuse.
Ils forment ce que Socrate et Homère nommaient déjà la race d'or.
Ils viennent sauver la terre, et les hommes qui peuvent encore l'être.
Pour les autres, ils n'auront aucune pitié.

L'heure du Grand Retour a sonné... et, pour le commandant Marc Brunier, celle de son ultime enquête. Une chasse à l'homme exceptionnelle à travers le monde et les âges.
36 000 ans avant Jésus-Christ. Une famille résiste au froid au fond d'une grotte de la péninsule Ibérique quand des hommes font irruption et massacrent les parents. Fascinés par la peau claire et les yeux bleutés du fils, les assaillants l'épargnent et l'enlèvent.

14 février 2020, Corse. Vannina Aquaviva, capitaine de gendarmerie à la section de recherche d'Ajaccio, découvre un charnier dans une grotte de Bonifacio. De son côté, la police retrouve un cœur en décomposition au pied d'un olivier millénaire du site préhistorique de Filitosa. Des scènes de crime similaires apparaissent sur d'autres sites de la préhistoire en Espagne puis en Angleterre.

Les premières analyses de la police scientifique sont stupéfiantes : l'ADN du meurtrier n'est pas totalement humain... Quelle est cette créature dotée de capacités sidérantes ? Quel secret remontant à nos origines partagent tous ces hommes ? Après des millénaires de silence, une révélation est en passe de bouleverser l'équilibre même de l'espèce humaine...


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

mercredi 4 septembre 2019

News : Un(e)Secte - Maxime Chattam (Albin Michel)


Le nouveau thriller de Maxime Chattam, Un(e)Secte sera publié le 30 octobre prochain aux éditions Albin Michel.
Cela vous laisse encore quelques semaines pour tenter de guérir de votre phobie des insectes...

4decouv de l'éditeur : Tandis qu’à Los Angeles un tueur laisse en quelques heures ses victimes à l’état de squelette, à New York, un ravisseur s’en prend à des jeunes désespérés, passionnés d’ésotérisme et d’apocalypse. Dans le même temps, à Carson Mills, ville du Midwest, la paranoïa guette. Il se passe des choses dans la forêt…
Atticus Gore et Kat Kordell sont flic et détective privé. Ils sont les seuls à pouvoir comprendre ce qui est en train d’arriver. Mais le compte à rebours a commencé…


Frédéric Fontès, www.4decouv.com


News : Loin - Alexis Michalik (Albin Michel)


Loin
est le premier roman du metteur en scène Alexis Michalik. Son livre est disponible en librairie depuis ce 4 septembre aux éditions Albin Michel.

Un ouvrage qui m'a été chaudement recommandé par David Smadja, à suivre donc...

4decouv de l'éditeur : « Comment avoir l'audace de prétendre être en vie si l'on vit sans oser ? »

Tout commence par quelques mots griffonnés au dos d'une carte postale : « Je pense à vous, je vous aime ». Ils sont signés de Charles, le père d'Antoine, parti vingt ans plus tôt sans laisser d'adresse. Avec son meilleur ami, Laurent, apprenti journaliste, et Anna, sa jeune soeur complètement déjantée, Antoine part sur les traces de ce père fantôme. C'est l'affaire d'une semaine, pense-t-il... De l'ex-Allemagne de l'Est à la Turquie d'Atatürk, de la Géorgie de Staline à l'Autriche nazie, de rebondissements en coups de théâtre, les voici partis pour un road movie généalogique et chaotique à la recherche de leurs origines insoupçonnées.
Alexis Michalik a décidément le goût de l'aventure : après  le succès phénoménal d'Edmond, le comédien, metteur en scène et dramaturge couronné par cinq Molières, nous embarque à bord d'un premier roman virevoltant, drôle et exaltant.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

News : Le Prix Polar des Blogueurs littéraires


Le Prix Polar des Blogueurs littéraires est né !!! Et il est chapeauté par LEA TOUCH BOOK ! (Léa Guignery).

Il concerne tous les polars (policier, roman noir, thriller, polar historique, thriller fantastique…) parus entre octobre 2018 et septembre 2019. Il récompense un Polar français et un Polar domaine étranger.

Les modalités sont les mêmes que pour le Grand Prix, tout lecteur connecté (blogueur/ bookstagrameur/ booktubeur & co) peut voter pour un polar français et un polar étranger parus entre Octobre 2018 et Septembre 2019).
  • Au 1er tour, du 14 septembre au 25 septembre, vous nommerez un polar français et un Polar domaine étranger (ou un seul des deux).
  • Pour le second tour, du 30 septembre au 6 octobre, il y aura 10 finalistes : 5 polars français et 5 polars étrangers. Chaque blogueur pourra voter pour 1 des 5 polars français finalistes et 1 des 5 polars étrangers finalistes.
  • Deux lauréats seront donc couronnés (en fonction de leurs disponibilités) le soir d’Halloween, le jeudi 31 octobre 2019 à La Librairie Lamartine, Paris XVI. Nous remercions Stanislas Rigot pour sa confiance ! Pour l’inscription à la soirée, il faudra valider les votes des deux tours et participer à une cagnotte dont le lien sera mis en ligne au deuxième tour.

Je compte sur vous pour partager l'info et contribuer à ce prix. Je suis curieux de voir si les blogueurs sont capables de se rassembler pour faire de ce prix un nouvel évènement pour les amoureux du polar.
Rendez-vous le 14 septembre 2019 sur cette page : http://grandprixdesblogueurslitteraires.com/

Frédéric Fontès, www.4decouv.com




lundi 2 septembre 2019

Chronique : À crier dans les ruines - Alexandra Koszelyk (Aux Forges de Vulcain)


À crier dans les ruines est le premier roman d'Alexandra Koszelyk, publié le 23 août dernier aux éditions Aux Forges de Vulcain.

J'ai été particulièrement touché à la fois par la simplicité, l'éloquence, le timbre et la musicalité de l'écriture de la romancière.

Je crois que je suis tombé sous le charme de ce récit dès la page 19, quand la narratrice évoque ainsi une pensée de Léna, l’héroïne :
« Face à elle, le réel d'une vi(ll)e à jamais engloutie. »
En refermant le livre, j'ai compris l'importance de ce mot glissé dans le récit, la vi(ll)e. À crier dans les ruines peut-être perçu comme un conte évoquant l'explosion d'une vi(ll)e et la volonté de quelques-uns de partir en quête de ces particules de bonheur disséminés. Morceaux après morceaux, reconstituer le puzzle d'une vi(ll)e.

L'aboutissement de cette quête au 53e chapitre m'a laissé particulièrement mélancolique, à la fois heureux et triste. J'ai alors eu l'impression de ressentir la dissociation de Léna, naviguant pendant une partie de sa vi(ll)e entre deux mondes, entre instants passés et présents.

Kismet. Le destin. Le roman d'Alexandra Koszelyk m'a refait penser à certaines de mes lectures coups de cœur, où les choix et les destins sont au cœur du récit. J'ai repensé à Replay de Ken Grimwood, et à la Fin des mystères de Scarlet Thomas.

Voilà, vous avez une idée des bruits et des échos qui reviennent à nos oreilles quand on se met à crier dans les ruines...

Je conclurai en utilisant une phrase du livre de Scarlet Thomas : « Maintenant, un choix s'offre à vous. »
Alors, qu'attendez-vous ?

4decouv de l'éditeur : Tchernobyl, 1986. Lena et Ivan sont deux adolescents qui s'aiment. Ils vivent dans un pays merveilleux, entre une modernité triomphante et une nature bienveillante. C'est alors qu'un incendie, dans la centrale nucléaire, bouleverse leur destin. Les deux amoureux sont séparés. Lena part avec sa famille en France, convaincue qu'Ivan est mort. Ivan, de son côté, ne peut s'éloigner de la zone, de sa terre qui, même sacrifiée, reste le pays de ses ancêtres. Il attend le retour de sa bien-aimée. Lena grandit dans un pays qui n'est pas le sien. Elle s'efforce d'oublier. Un jour, tout ce qui est enfoui remonte, revient, et elle part retrouver ce qu'elle a quitté vingt ans plus tôt.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

samedi 31 août 2019

News : Seule dans l'espace - S.K. Vaughn (Bragelonne)


Seule dans l'espace Au-delà du vide (Across The Void) est le premier roman de SF de S.K.Vaughn, pseudonyme d'un scénariste américaine et auteur de thriller.

MAJ du 14/09/2019 : il s'agit de Shane Kuhn.
MAJ du 22/10/2019 : le titre est désormais Seule dans l'espace.

Il est traduit par Sylvie Denis pour les éditions Bragelonne, et sera disponible le 16 octobre prochain.

4decouv de l'éditeur : Décembre 2067.

Seule humaine vivante à bord du Hawking II, la commandante May Knox était en mission d'exploration dans l'espace lorsque la catastrophe se produit. May se réveille d'un coma artificiel au cœur d'un vaisseau vide, sans aucun souvenir de ce qui s'est passé. Les systèmes à bord tombent en panne un par un et le reste de l'équipage a disparu. 

Elle découvre alors que ce qui ressemble à un accident n'en était peut-être pas un...

May n'a plus qu'une chance de survie  : Stephen Knox, scientifique de la NASA qui dirigeait la mission depuis la Terre. Et accessoirement son ex-mari, dont elle vient de se séparer.

À présent, May s'accroche à la vie et à la voix de Stephen, qui traverse les espaces infinis pour tenter de la ramener chez elle.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

jeudi 29 août 2019

Chronique : Cari Mora - Thomas Harris (Calmann-Lévy)


Avant de commencer à rentrer dans le vif du sujet, je vais vous raconter une petite blague, okay ? Savez-vous avec quelle est la compagnie aérienne préférée de Cari Mora ?

Air Maroc.

Voilà, c'est fait.

Cari Mora est le sixième roman de Thomas Harris, après 12 ans d’absence dans les rayons des librairies. Difficile de passer à côté de cette publication traduite par Bernard Cohen pour les éditions Calmann-Lévy.

Malgré un début d'histoire à l'écriture particulièrement froide et quasi clinique se cache un redoutable roman. Ponctué d'ellipses permettant de resserrer l'intrigue et lui donner un côté incandescent, l'histoire avance à un rythme de plus en plus rapide.

Comme dans l'excellent film You're Next, l’héroïne de Thomas Harris cache bien son jeu et les malfrats qui vont vouloir l'éliminer vont vite se rendre compte de leur erreur de jugement.

Il m'aura quand même fallut bien avancer dans le livre pour définitivement comprendre que j'ai bien eu raison de poursuivre ma lecture.

Alors si dans la forme, Thomas Harris commence son roman d'une manière peu engageante, il retourne progressivement la gêne du lecteur pour le faire entrer de plein pied dans un redoutable roman à suspense.

Et il parvient à intégrer dans son histoire une poignée de "monstres" qui on parfaitement leur place dans le panthéon des psychopathes de Thomas Harris.

Si comme moi, vous avez eu des doutes sur l'intérêt de lire ce roman, j'espère que cette chronique les aura dissipé.

Bon vol !

4decouv de l'éditeur : Des lingots d’or sommeillent depuis des années sous l’ancienne villa de Pablo Escobar à Miami Beach. Gangs et malfrats se battent pour mettre la main dessus.

Aujourd’hui, c’est au tour du maléfique Hans-Peter Schneider de tenter sa chance.  Mais c’était sans prévoir la présence de la sublime Cari Mora, qui veille sur les lieux. En matière de violence et d’armes à feu, personne n’a rien à lui apprendre.


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

samedi 24 août 2019

Chronique : Recluse, Alex Verus t.5 - Benedict Jacka (Anne Carrière)


Le cinquième opus des aventures d'Alex Verus, Recluse, est disponible depuis juin dernier aux éditions Anne Carrière. Cinq tomes déjà, que Benedict Jacka nous invite à suivre les péripéties de son devin de héros.

Et si son héros parvient si bien à toucher ses lecteurs, ce n'est pas seulement grâce à son attachant casting. C'est aussi dû au fait que le lecteur lambda a l'habitude de jouer les devins en lisant d'autres livres et en tentant de deviner les agissements de tels ou tels personnages.

Le principe de cette série est à la fois simple et original : Alex Verus se retrouve régulièrement dans des situations inextricables, même en ayant fait usage de ses dons de divinations. Et ce qui va lui permettre de survivre est plus sa gymnastique de réflexion que son super-pouvoir. Son muscle principal, c'est son cerveau, et le voir s'en servir dans de monumentaux pics de stress est particulièrement jouissif.

Alex Verus est un héros cabossé qui doit faire le tri dans les possibilités qui s'offrent à lui et prendre la meilleur décision, au moment décisif, pour le bien de tous.

Superbement traduite par Marie de Prémonville (tome 1, 4 et 5, elle a aussi chapeauté les traductions des tomes 2 et 3 de Benjamin Kuntzer et  Cyrielle Ayakatsikas), la série Alex Verus vous offre l'occasion de découvrir un monde fantastique qui trouve sa source à deux pas de chez vous.

À la manière de Jim Butcher et de ses Dossiers Dresden, Benedict Jacka déploie des trésors d'ingéniosités pour nous conter les aventures de son devin urbain si attachant.

J'ai surtout beaucoup aimé son casting féminin, à la fois riche, puissant et fascinant. Des personnages secondaires qui deviennent très vite indissociable de la qualité du titre. 

Le 10e tome de la série vient de paraitre en 2019 au Royaume Uni, donc pas besoin d'être devin pour avoir la garantie de bonnes heures de lectures pour les mois et années à venir !

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

jeudi 22 août 2019

Chronique : Vaste comme la nuit - Elena Piacentini (Fleuve)


Après Comme de longs échos publié en 2017, Vaste comme la nuit disponible ce 22 aout dans toutes les librairies, est la seconde enquête de la capitaine Mathilde Sénéchal écrite par Elena Piacentini.

Ce n'est pas un hasard si Elena Piacentini  a trouvé l'inspiration pour les deux titres de ses romans dans ce sonnet de Charles Baudelaire :

La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles;
L'homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l'observent avec des regards familiers.

Comme de longs échos qui de loin se confondent
Dans une ténébreuse et profonde unité,
Vaste comme la nuit et comme la clarté,
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants,
Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
— Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,

Ayant l'expansion des choses infinies,
Comme l'ambre, le musc, le benjoin et l'encens,
Qui chantent les transports de l'esprit et des sens.

— Charles Baudelaire
Un sonnet qui trouve écho dans la prose de la romancière. Comme dans son précédent roman, elle parvient à nouveau à transporter son lecteur dans une histoire riche en saveurs et en parfums.

Complètement atypique dans sa forme et dans son fond, Elena Piacentini prend le temps de faire respirer ses personnages. Elle fait aussi l'étonnant choix de nous révéler dès le second tome les origines du traumatisme de son héroïne. Enfin, étonnant dans le cadre d'une série, mais parfaitement logique dans le cas d'un diptyque (si c'en est un !).

Philippe Pollet Villard a dit : "Dans un voyage ce n'est pas la destination qui compte mais toujours le chemin parcouru, et les détours surtout. "

Vaste comme la nuit est belle expérience de lecture et une nouvelle invitation d'Elena Piacentini à prendre les chemins de traverses.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

mercredi 21 août 2019

Chronique : le bal des folles - Victoria Mas (Albin Michel)


Le bal des folles
qui vient de paraitre ce 21 aout aux éditions Albin Michel, est le premier roman de Victoria Mas.

En refermant la dernière page, j'ai aimé découvrir que le titre et surtout la présentation de l'éditeur ne sont finalement qu'un fragment dans l'histoire de Victoria Mas.

Un prétexte qui lui permet de dépeindre le tableau peu idyllique de la condition de la femme au 19e siècle. Et plus spécifiquement de ces femmes que l'on considérait comme folles et qui se retrouvaient internées quasi systématiquement pour des motifs fallacieux.

Si "le bal des folles" est une date importante dans le calendrier de ces "patientes" et des employés de la Salpêtrière, il permet en amont à son autrice de composer des portraits de femmes sensibles, émouvants et particulièrement attachants.

En fait, Victoria Mas nous propose la conclusion optimiste d'un Luke La Main froide : comme Luke, Eugénie est "hors norme", considérée comme une personne qui n'est pas saine d'esprit et se retrouve enfermée dans une institution sensée l'isolée du reste de la population. Et lors de son passage, elle va elle aussi illuminer le quotidien de son entourage.

Pour ces premiers pas dans le grand bal de l'édition, Victoria Mas mérite amplement son étoile !

4decouv de l'éditeur : Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles.  Le temps d'une soirée, le Tout-Paris s'encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Réparti sur deux salles - d'un côté les idiotes et les épileptiques ; de l'autre les hystériques, les folles et les maniaques - ce bal est en réalité l'une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

mardi 20 août 2019

News : Une cosmologie de monstres - Shaun Hamill (Albin Michel)



À paraitre le 2 octobre prochain, dans la collection Imaginaire des éditions Albin Michel, Une Cosmologie de monstres, premier roman de l'américain Shaun Hamill. Il est traduit par Benoît Domis.

Voir la couverture originale sur le site de la maison d'édition en cliquant ICI.


Le roman a été optionné en vue d'une adaptation en série tv, à suivre...

4decouv de l'éditeur : La Famille Turner, de Vandergriff (Texas), se tient sur le seuil d'un monde terrifiant dominé par une cosmologie de monstres.

Est-ce le leur ou est-ce le nôtre ?


Shaun Hamill est américain. Une Cosmologie de monstres, appelé à devenir une ambitieuse série télévisée, est son premier roman.

« Dans Une Cosmologie de monstres, Shaun Hamill allie brillamment les univers angoissants de H.P. Lovecraft avec l'histoire contemporaine d'une famille menacée de destruction par des forces surnaturelles. Il réussit son coup, parce que ces braves gens pourraient être nos voisins. L'horreur ne fonctionne que lorsque nous nous attachons aux personnes concernées ; nous nous attachons aux Turner, et leurs cauchemars deviennent les nôtres. La prose de Hamill est sobre, tout simplement belle. Voilà à quoi ressemblerait un roman d'horreur signé John Irving. J'ai adoré ce livre, et je pense qu'il vous plaira aussi. »  
Stephen King

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

vendredi 9 août 2019

News : l'ile du diable - Nicolas Beuglet (XO)






Le 4e roman de Nicolas Beuglet, l'île du diable, est annoncé pour le 19 septembre prochain, aux éditions XO.

4decouv de l'éditeur : Où, après l'affaire du Vatican qui l'a menée en prison, Sarah Geringën, l'inspectrice norvégienne, ancienne des forces spéciales, se retrouve confrontée à un meurtre qui va l'ébranler au plus profond de son être, réveillant la douleur d'un passé aux multiples zones d'ombre.
Frédéric Fontès, www.4decouv.com

mardi 16 juillet 2019

News : Paz - Caryl Férey (Gallimard)

Paz, le nouveau roman de Caryl Férey, est annoncé pour le 3 octobre 2019 aux éditions Gallimard dans la collection Série Noire.

4decouv de l'éditeur : Pour la première fois depuis des décennies, paramilitaires, FARC et narcotrafiquants ont déposé les armes et sont sur le point d'aboutir à un accord de paix. La guerre civile aura laissé derrière elle des milliers de morts et de disparus. En politicien avisé, Saul Bagader a réussi à s'arroger une place de choix auprès des artisans de la paix. Mais des corps mutilés rappelant les pires heures de la Violencia sont retrouvés aux quatre coins du pays. Lautaro Bagader, fils de Saul et ancien militaire désormais chef de la police de Bogota, ne sait sur qui porter ses soupçons : narcos, anciens Farc ou paramilitaires opposés au processus de paix ? Il doit impérativement faire cesser l'hécatombe au plus vite, avant que la presse ne s'en mêle, même si, pour cela, il doit ouvrir cette boîte de Pandore qu'est son histoire familiale.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

lundi 1 juillet 2019

Chronique : Saison frivole pour un tueur - Stephan Ghreener (SG)


6 ans après Vadim Royal, le second opus de la trilogie du French Bricolo, Stephan Ghreener est de retour pour boucler la trilogie qu'il a commencé avec L'été des deux pôles.

En musique, les Raconteurs viennent de sortir leur troisième albums après le précédent qui date de 2008. En fait, Stephan Ghreener, c'est le Francis Cabrel du polar. Si tu aimes ce que produit le gars, il faut être patient.

Forcé de constater que la patience a été récompensée. On ne va pas se le cacher, c'est plutôt casse-gueule de proposer un nouveau tome à une série après autant d'années.

Avec Saison frivole pour un tueur, Stephan Ghreener relève haut la main le challenge. On retrouve cette voix particulière qui nous replonge dans l'univers de Vadim. Je ne sais pas comment Ghreener s'y est pris pour à la fois reprendre là où Vadim Royal s'arrêtait et à la fois, nous donner l'impression que l'on a vieillit en même temps que son personnage. Et que donc des années ont passé pendant cette pause.

L'impression de retrouver un pote que l'on a quitté en juillet 2013 et de reprendre avec lui la discussion laissée inachevée jusque-là.

L'auteur range bien ses outils (on dit habituellement qu'un bon raconteur d'histoires boucle une série en rangeant bien ses jouets) et boucle avec brio cette trilogie.

Pour commander les trois tomes via le site lalibrairie.com, c'est ICI. (maj du 4/7/2019).

À noter l'annonce d'un projet d'adaptation de cette trilogie en préparation... Plus d'informations ICI.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com


mercredi 26 juin 2019

Chronique : Surface - Olivier Norek (Michel Lafon)


Avec son prologue particulièrement percutant, Surface d'Olivier Norek donne naissance à une héroïne à la fois touchante et détonante.

Mais en la sortant du contexte urbain habituel, Olivier Norek propose à son lectorat un décor rural qui devient l'un des éléments majeur de son roman.

Le lecteur se retrouve à accompagner la convalescence de Noémie, à découvrir en même temps qu'elle son cadre de travail inédit et arpenter cet autre quotidien.

On tombe très rapidement sous le charme de cette No 2.0 ainsi que de son équipe de travail.

Les différents rebondissements nous tiennent en haleine jusqu'à la dernière page. Impossible d'échapper au petit pincement au cœur de la dernière révélation.

Une belle prise de risque maitrisée par Olivier Norek pour ce roman rural noir. Il démontre à nouveau la volonté de son auteur de sortir des sentiers battus et de plonger à cœur perdu dans ce nouvel environnement.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

mardi 25 juin 2019

Chronique : Gunpowder Moon - David Pedreira (Bragelonne)

Présentation ICI
Gunpowder Moon est la premier roman de David Pedreira, est pour une première, cet ancien journaliste met la barre assez haute.

Si l'éditeur promet sur la quatrième de couverture - POUR TOUS CEUX QUI ONT AIMÉ SEUL SUR MARS - la filiation ne se fait pas forcément avec ce roman d'Andy Weir mais plutôt avec son second, Artemis (chronique ICI).

Même si en lisant les premières pages, on pense rapidement à l'excellent film Outland de Peter Hyams (un ancien policier/marine affecté à une base minière, enquête sur un meurtre), David Pedreira propose des enjeux différents qui font très rapidement monter la tension dans son livre.

L'auteur propose une histoire impossible à lâcher avant son dénouement.

Son casting est très attachant, on tremble pour ces personnages qui ne doivent leur survie qu'à leur incroyable capacité à échapper à une mort imminente (certainement cet ingrédient qui a amené Bragelonne a évoqué Seul Sur Mars, outre le succès de ce dernier).

358 pages d'un récit  techno-thriller d'aventure qui vulgarise parfaitement bien les éléments scientifiques sur lesquels il s’appuie.

Mention spéciale à la traduction de Jacques Fuentealba qui contribue à cette parfaite immersion du lecteur dans cette incroyable aventure lunaire.

Mes seuls bémols : certains flashbacks terrien du héros qui nous arrachent inutilement des lieux de l'intrigue. Et le fait que des supports visuels, à la manière des cartes utilisées dans Artemis d'Andy Weir, nous auraient permis de prendre conscience de la géographie des lieux.

En attendant de trouver des informations sur la prochaine publication de l'auteur, j'espère que David Pedreira nous racontera la prochaine vie de son héros Dechert !

POUR TOUS CEUX QUI ONT AIMÉ ARTEMIS
 Frédéric Fontès, www.4decouv.com

mercredi 12 juin 2019

News : Le pays des loups - Tünde Farrand (Anne Carrière)


Traduit par Marie de Prémonville, Le Pays des loups est le premier roman de Tünde Farrand à paraitre le 20 septembre prochain aux éditions Anne Carrière.

Une puissante dystopie dans la lignée d’Auprès de moi toujours, de Kazuo Ishiguro.
Si l'éditeur évoque le roman de Kazuo Ishiguro, il est difficile de ne pas penser au Soleil Vert de Harry Harrison. Je reste curieux de me plonger dans ce Londres de 2050...


https://tundefarrand.co.uk/
4decouv de l'éditeur : Londres, 2050. La crise socio-économique des dernières décennies n’est plus qu’un souvenir. Le consumérisme triomphant a sauvé le monde. La propriété foncière hors des grandes villes est réservée à une petite élite. Le reste de la population doit dépenser pour conserver un droit de résidence. Le vieillissement a été aboli grâce à une nouvelle approche radicale, la retraite ayant été remplacée par un programme d’euthanasie joyeuse et volontaire dans les Dignitoriums.

Quand l’architecte Philip disparaît, sa femme, Alice, met en péril sa maison et son statut pour comprendre ce qui lui est arrivé. Enquêter, c’est prendre le risque de questionner la société et les valeurs dans lesquelles elle a été élevée. Elle découvre rapidement la vérité sordide sur le destin de sa propre famille, ainsi que les mensonges qui ont servi de piliers à la construction de ce nouveau monde parfait.


Frédéric Fontès, www.4decouv.com

News : Les Simples - Yannick Grannec (Anne Carrière)

Source photo L'essor
À paraitre le 23 aout 2019 aux éditions Anne Carrière, les Simples, troisième roman de Yannick Grannec, après La Déesse des petites victoires et le Bal Mécanique.

4decouv de l'éditeur : 1584, en Provence. L’abbaye de Notre-Dame du Loup est un havre de paix pour la petite communauté de bénédictines qui y mène une existence vouée à Dieu et à soulager les douleurs de Ses enfants. Ces religieuses doivent leur indépendance inhabituelle à la faveur d’un roi, et leur autonomie au don de leur doyenne, sœur Clémence, une herboriste dont certaines préparations de simples sont prisées jusqu’à la Cour.
Le nouvel évêque de Vence, Jean de Solines, compte s’accaparer cette manne financière. Il dépêche deux vicaires dévoués, dont le jeune et sensible Léon, pour inspecter l’abbaye. À charge pour eux d’y trouver matière à scandale ou, à défaut... d’en provoquer un.
Mais l’évêque, vite dépassé par ses propres intrigues, va allumer un brasier dont il est loin d’imaginer l’ampleur. Il aurait dû savoir que, lorsqu’on lui entrouvre la porte, le diable se sent partout chez lui. Évêque, abbesse, soigneuse, rebouteuse, seigneur ou souillon, chacun garde une petite part au Malin. Et personne, personne n’est jamais aussi simple qu’il y paraît.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

News : Ainsi passe la gloire du monde - Robert Goolrick (Anne Carrière)


                                                     Sic transit gloria mundi

Ainsi passe la gloire du monde est la sixième publication de Robert Goolrick qui sera traduite le 23 aout 2019 par Marie de Prémonville pour les éditions Anne Carrière.

4decouv de l'éditeur
: Avec Féroces et La Chute des princes, Robert Goolrick a entamé un cycle auto fictionnel qui a saisi lecteurs et critiques par sa beauté, son incandescence et sa lecture nostalgique et acerbe de l’histoire contemporaine des États-Unis.
Ainsi passe la gloire du monde vient clore cette aventure littéraire. On y retrouve Rooney, l’avatar de l’auteur, et ses amis inoubliables, emportés par le siphon qu’est devenu leur pays déchiré par un tyran aux allures de clown orange cannibale. Un pays aussi clivé que durant la guerre de Sécession, nordistes et confédérés ayant été remplacés par les « déplorables » et les « 1 % ».
Rooney, qui a perdu sa vie à tenter de rester parmi les derniers, se retrouve échoué, malade sans recours, miséreux sans excuse, avec pour seule consolation quelques rares souvenirs de joie, et portant la blessure ouverte d’une question trop douloureuse : « Quand on fait l’amour pour la dernière fois, sait-on que c’est la dernière ? »
À l’occasion de funérailles, il convoque les fantômes du passé, part à la recherche des quelques fidèles qu’il connaît encore, témoins d’une autre vie, d’une autre Amérique. Ainsi passe la gloire du monde est le récit halluciné d’un blessé qui tente de trouver la sortie du champ

de bataille. Le testament d’un grand auteur américain.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

samedi 1 juin 2019

News : Surface - Olivier Norek (Michel Lafon)


5e roman d'Olivier Norek, Surface est disponible en librairie depuis le 4 avril dernier.
Je viens de le commencer, je suis épaté par ces premières pages particulièrement efficaces.
Chronique à venir...

4decouv de l'éditeur : Ici, personne ne veut plus de cette capitaine de police.
Là-bas, personne ne veut de son enquête.


Après un grave accident, une capitaine de la PJ parisienne se retrouve parachutée bien malgré elle dans le petit village perdu d’Avalone. L’apparition du cadavre d’un enfant disparu 25 ans auparavant va profondément bouleverser le quotidien des villageois et la reconstruction de la policière. (Source : Fnac.com)

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

BD : Ninja-K, les Dossiers Ninja - Gage & Giorello, Ryp, De La Torre (Bliss)


Traduit par Mathieu Auverdin pour Makma
Ce monstre de 355 pages contient cinq arcs narratifs de ce nouveau titre consacré à Ninjak, soit 14 épisodes.
À la manière de Marvel Comics qui a eu l'idée un jour de décliner le nom du programme Weapon X ayant donné naissance à Wolverine (la lettre X devenant le chiffre 10), Valiant Comics nous plonge ainsi dans cette nouvelle saga Ninjak.
Un incroyable récit qui nous présente les précédentes incarnations du programme Ninja, en commençant par le début, Ninja A.
Il y a quelques années, les éditions Bliss Comics avaient eu la très bonne idée d'utiliser Bloodshot comme porte d'entrée vers l'univers Valiant, dont ils reprenaient la traduction en France.
En ouvrant cet album, j'ai une nouvelle fois était épaté par la capacité de Valiant Comics a proposer des histoires "readers friendly", dont il est facile d'intégrer l'univers sans avoir lu les précédents titres et incarnations, avec des histoires solides et des dessins remarquables.
Christos Gage s'associe avec la crème de la crème des tables à dessins pour nous proposer un récit passionnant qui devrait ravir les amateurs d'espionnage.
Tomas Giorello, Roberto De La Torre, Juan José Ryp, Ariel Olivetti, Larry Stroman, et les coloristes Diego Rodriguez, Andrew Dalhouse, Jordie Bellaire, José Villarubia produisent un travail exceptionnel.
L'impression de se retrouver dans la meilleur période de Captain America scénarisé par Ed Brubaker.
La confirmation, une nouvelle fois, que Valiant Comics est devenu la véritable maison des idées de ces 10 dernières années.
Si vous ne connaissez pas ce que propose les éditions Bliss Comics, c'est le titre idéal pour vous familiariser avec l'univers de Valiant. Si vous connaissez déjà Ninjak, c'est le titre incontournable du moment.
Pour vous faire une idée du contenu, cliquez ICI.

4decouv de l'éditeur : Il y a plus d'un siècle, les services secrets britanniques ont créé une division top-secret, l'arme la plus efficace de sa Majesté : le programme NINJA. Cette armée d'agents furtifs a déjà un beau palmarès : Ninja-A, l'arme silencieuse de la couronne pendant la Première Guerre mondiale, Ninja-E, l'agent globe-trotteur qui a évité que la Guerre froide ne dégénère... Et plus récemment, Ninja-K, alias Colin King, un assassin redoutable qui a déjà sauvé le monde de nombreuses fois. Aujourd'hui, un ennemi inconnu élimine les membres du programme Ninja un par un... Et Ninjak est le prochain sur la liste ! Derrière cette menace se cache peut-être le secret le plus sordide du MI6... 

Le scénariste Christos Gage (Spider-Man) signe un thriller haletant, accompagné des artistes Tomas Giorello (X-O Manowar), Juan José Ryp (Britannia) et Roberto de la Torre (Doctor Mirage).

Frédéric Fontes, www.4decouv.com



dimanche 26 mai 2019

BD : Luminary t.1 Canicule - Brunschwig & Perger (Glénat)


J'attendais ce titre avec une grande impatience et j'ai pris un immense plaisir à lire ce premier tome.
C'est une rare occasion pour moi de lire une bd 100% française qui utilise aussi bien les codes des comic books, que ce soit dans le fond ou dans la forme.
J'ai été très touché par cette relecture d'une bd qui m'avait déjà beaucoup marqué gamin, Photonik.

Intégrales aux éditions Black & White
Épatant !

Á la manière d'un tpb américain, ce premier opus de Luminary se divise en 5 épisodes détonants.
Luc Brunschwig et Stéphane Perger forment un duo qui fonctionne à merveille. Une belle synergie qui offre aux lecteurs des pages chargées d'émotions, d'altruisme et d'une rare énergie viscérale qui ne demande qu'à se libérer.

Ma seule petite pointe de frustration vient du fait que j'aurai adoré revoir les cornes et le fameux menton proéminent du super héros de mon enfance. Frustration prolongée par les sketchs de Stephan Perger en fin de tome qui montrent des traits de lumières verticaux qui s'en rapprochent. Peut-être qu'on les retrouvera dans le tome 2 ?

Mon coup de cœur du moment !

Luminary t.1, Canicule, 144 pages, 19€95, publié par les éditions Glénat, disponible en librairies et en VPC.

4decouv de l'éditeur
: Pitsboro, sud des États-Unis, juillet 1977. Une journée d’été pas tout à fait comme les autres. Les infos annoncent un pic de chaleur jamais atteint depuis plus de trente ans. Billy, jeune employé noir d’un cirque, assiste une tigresse de la troupe mettant bas. Tout le monde assiste, ébahi, au don qui lui permet de maîtriser la bête sauvage.

De l’autre côté du pays, à New-York, une gigantesque explosion de lumière survient au cœur de la ville. Tout dans un rayon de plusieurs centaines de mètres a été littéralement anéanti. Tout, sauf un homme, indemne, au milieu des décombres. Cet homme, c’est Darby McKinley, admis quelques semaines plus tôt à la clinique d’où provient l’épicentre de l’explosion. Ce serait donc lui l’origine du phénomène. Reste à savoir d’où lui vient ce pouvoir. Et ce qu’il compte en faire...

Avec Luminary, Luc Brunschwig et Stéphane Perger nous livrent une fresque super-héroïque entièrement réalisée en couleur directe et ancrée dans une réalité contemporaine, qui n’est pas sans rappeler la série Heroes.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

BD : Crossed L'Intégrale - Ennis & Burrows (HiComics)



Crossed, le comic book complètement barré !

HiComics reprends l'intégrale déjà publiée en 2013 (et désormais épuisée) via les éditions Milady. Et c'est un sacré beau bébé.
Garth Ennis au scénar, Jacen Burrows aux dessins, Philippe Touboul à la traduction., dans une belle édition cartonnée reprenant les 10 épisodes du premier cycle.
Jusque-là, je n'avais jamais eu l'occasion d'explorer l'univers de Crossed.
C'est désormais chose faite et c'est une grosse claque dans la tronche.
Impossible de ne pas évoquer Crossed sans parler de The Walking Dead de Robert Kirkman et Charlie Adlard.
Pour situer, Crossed est une exploration de ce que serait The Walking Dead dans une version bourrée d’adrénaline et sans aucun tabou. C'est gore et 150% pervers, accrochez-vous !
C'est diabolique et on ne demande qu'une seule chose après avoir tourné la dernière page : Encooooooooooooooooooooooooooooooooooooooore !

4decouv de l'éditeur :
IL N'Y A PAS D'ESPOIR. PAS DE HÉROS. PERSONNE NE VIENDRA VOUS SAUVER. 

Ils sont partout. Hommes, femmes et enfants, tous victimes d'une mystérieuse infection qui change les parents en tueurs et les amants en violeurs. Sans pitié, ils répandent le mal et traquent les derniers membres de notre espèce à l'agonie. Dans une Amérique désolée, un petit groupe de survivants cherche à rejoindre l'Alaska, espérant y trouver le salut. Ils vont découvrir le prix de la survie... et de leur propre humanité.


"Crossed est le récit le plus extrême et le plus dérangeant  que j'aie jamais écrit." - Garth Ennis

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

samedi 25 mai 2019

Chronique : Et le mal viendra - Camut Hug (Fleuve)

Présentation ICI
12 ans déjà que j'ai mis le nez pour la première fois dans un livre des CamHug.

Avec Prédation, premier opus de la Voie des Ombres, je découvrais en 2007 un duo français hors du commun.

Et depuis, ils n'ont jamais cessé d'enrichir leurs romans d'intrigues ambitieuses et prenantes.

Même s'il m'a fallu quelques pages pour comprendre comment Et le Mal viendra se situait par rapport à Isla Nova, et ainsi m'habituer aux fréquents sauts dans le temps, j'ai été aspiré par ce nouveau roman qui prend petit à petit la forme d'un manifeste.

Dans le fond, c'est un manifeste coup de poing qui n'épargne pas son lecteur et qui met sa conscience à rude épreuve. Un livre dont il faut en faire l'expérience.

Pas nouveau dans la bibliographie des auteurs, cette manière de sensibiliser leurs lecteurs mais cette fois, ils poussent à fond les potards de la prise de conscience. Impossible de ne pas refermer le livre avec une boule au ventre. 

Dans la forme, c'est un nouveau cadeau pour les lecteurs de la première heure, les CamHug ont eu la merveilleuse idée de créer un univers cohérent qui leur permet de faire référence à des personnages de leurs précédents livres.

Aux USA, un livre de cette qualité serait dans les listes des bestsellers et particulièrement encensé par les critiques et le lectorat. Et c'est toujours un mystère pour moi de constater qu'en France, ils ne soient pas plus plébiscités que cela.

Nous avons les cartes en main pour prendre conscience du message important que véhicule le livre mais surtout, pour que les "passeurs" de romans que nous sommes fassent des livres des CamHug des lectures incontournables.

Et le Mal viendra est certainement ce qui se fait de mieux actuellement dans les rayons des librairies.

Et si on le criait haut et fort ? #TeamCamHug !

Frédéric Fontès, www.4decouv.com








Chronique : Luca - Franck Thilliez (Fleuve)

Présentation ICI
Cette nouvelle enquête de Frank Sharko et Lucie Hennebelle est captivante de bout en bout.
Comme avec les précédents romans de l'auteur, il est toujours aussi difficile de lâcher le roman avant la dernière page.
Franck Thilliez poursuit petit à petit l'évolution de ces personnages principaux et secondaires, on tremble à nouveau pour eux à chaque péripétie. Chacun nourrie l'enquête avec son vécu, et cela donne une épaisseur supplémentaire à l'histoire.
Il est toujours intéressant de voir l'auteur faire évoluer sa narration et ne pas se reposer sur ses acquis.
Un roman parfaitement à l'image de l'écrivain : toujours là pour surprendre son lecteur et lui proposer des intrigues qui s'inspirent des dernières percées de la science.
Vivement le prochain !

Frédéric Fontès, www.41decouv.com