vendredi 2 mars 2012

BD : Flashpoint #1 (Geoff Johns, Francis Manapul, Scott Kolins)

En juillet 2011, l'éditeur DC lançait aux USA le premier numéro d'une mini-série à l'origine d'une véritable révolution dans son univers. Et c'est sa dernière partie qui va tout simplement relancer l'univers de Superman, Batman et consort, avec de nouvelles origine. Flashpoint est un évènement qui va servir de prélude au relaunch. Voyez le comme un véritable shaker qui va faire exploser le monde de DC.

Pour prendre le train en route, je vous conseille deux lectures indispensables : le mag DC Heroes #5 des éditions Panini, contenant les épisodes 1 à 6 de The Flash et le mag Flashpoint #1 de Urban Comics avec les épisodes US de The Flash 8 à 12 + Flashpoint #1.
The Flash est le "fil rouge" de cette renaissance qui trouve son origine dans la Force Véloce. Le personnage tire son pouvoir de cette dernière et c'est elle qui va changer le destin de l'univers DC. L'ensemble des titres de l'éditeur ont été relancé au n°1 et vous pourrez les découvrir très bientôt chez Urban Comics.

En attendant, faites vos devoirs en dévorant ces deux magasines, superbement illustrés par Francis Manapul qui va encore monter en qualité au fil du temps, jusqu'au relaunch du titre carrément hallucinant (à paraitre) où l'artiste montre l'étendu de son talent.

Je ne vais pas rentrer dans les détails en ce qui concerne l'histoire mais le Flashpoint #1 contient quelques pages de rédactionnel qui vous permettront de prendre le train en marche, si vous n'êtes pas familier des personnages. Attendez-vous à prendre une immense claque avec la dernière page du mag et en découvrant le 23 mars prochain la mini-série dans le Flashpoint #2 qui présentera un Batman dont l'identité en surprendra plus d'un.
L'univers DC est victime d'un véritable séisme et seul le Flash aura le pouvoir de réparer les incohérences à l'issue de cette histoire en donnant naissance au nouvelle univers, le NEW 52.

Flashpoint #1. Dans le premier récit, réalisé par Geoff Johns et Francis Manapul : Barry Allen alias Flash, l'homme le plus rapide du monde est confronté aux conséquences de son retour d'entre les morts.
Mais il n'est pas le seul revenant : son ennemi juré, Néga-Flash, va se charger de modifier le cours de l'histoire.
Dans l'épisode suivant, Geoff Johns et Andy Kubert nous présentent les désastreuses conséquences de ce duel des Flash. (contient les numéros U S Flash #8-12, Flashpoint #1.

Flashpoint #2.  Barry Allen, Flash, continue de tenter de convaincre Batman de l'aider à modifier le cours du temps et à restaurer l'ancienne continuité, alors que tout autour d'eux, le monde semble vaciller dans une guerre sans fin entre les Atlantes et les Amazones. Dans Flashpoint : Batman, Chevalier vengeur, le tandem de 100 Bullets offre une vision complètement inédite et provocante du mythe protecteur de Gotham et de son ennemi, le Joker. À ne surtout pas rater ! (contient les numéros US Flashpoint #2-3, Flashpoint Batman Knight of Vengeance # 1-3).

Flashpoint #3.  Alors que la bataille finale entre les super-héros de l'univers parallèle du Flashpoint s'annonce, Scott " American Vampire " Snyder et Gene " Top 10 " Ha retracent la vie de celui qui aurait pu devenir l'Homme d'Acier ! Le dernier numéro d'une saga qui va changer à jamais l'univers des super-héros DC Comics ! (Contient les numéros US Flashpoint # 4-5, Flashpoint Project Superman # 1-3.

Ruez sur ce #1 qui doit être depuis en ré-impression et donc à nouveau disponible en kiosque. Je vous conseille vivement de pré-commander la suite pour être certain de ne rien rater au moment des différentes sorties à venir.



Frédéric Fontès

2 commentaires:

Nassim Brahamia a dit…

Le TPB est vraiment pas mal avec une scène où pour récupérer ses pouvoirs Barry se fait foudroyé, à plusieurs reprises avec l'assistance de Batman. Une scène de chaise électrique qui rappelle la fin de Sin City.
Mais comme beaucoup de TPB, exaspère avec des filling n'apportant rien d'autre que du remplissage (sic)...
Vraiment aimé cette période DC qui avec flashpoint et new52 se réinvente sans peur et avec plein d'idées. L'innovation est chez DC depuis des années pour moi, j'ai quitté Marvel avec flashpoint!

Fredo a dit…

Flashpoint était vraiment bien géré (du moins la mini-série principale) mais pour moi, le bilan des New 52 est vraiment une immense déception. Batman par Snyder et Capullo est pas mal mais gros plantage en ce qui concerne Superman. Même Morrison ne trouve pas la clé pour rendre attachant sa version New 52 du perso.
Convergence est une plaie au niveau de l'intérêt même si l'on peut y trouver quelques diptyques assez fun (genre Convergence: Shazam! superbement illustré par Evan Shaner).
Le Rebirth à venir est assez alléchant quand on voit les team annoncées.
Comme toi, j'ai largement baissé la voilure avec Marvel, Axis m'a saoulé, Secret Wars est bien illustré mais l'éditeur ne sait pas où il va. Le sacrifice des titres X-men (la team du Prof X me manque) et Fantastic Four me reste en travers de la gorge.
Du coup, je me replonge dans le passé avec les Avengers de Buscema, Quasar par Paul Ryan et les X-Men de Claremont et Jim Lee.