dimanche 29 août 2010

Là-haut vers le nord de Jospeh Boyden

Là-haut, vers le nord de l'Ontario, vivent des femmes et des hommes, indiens pour la plupart. Joseph Boyden évoque avec sensibilité leurs histoires singulières au parfum de légende : une jeune fille tombe amoureuse d'un loup ; un jeune homme prétend envers et contre tout être un ours ... Ces nouvelles étonnantes de l'auteur du Chemin des âmes, mélange fascinant d'émotion, de violence et de poésie, dessinent les pleins et les déliés d'une communauté humaine.



Je pense que le recueil de nouvelles est l'objet idéal pour se familiariser avec le style et l'univers d'un auteur, je vais commencer par celui-ci et je reviendrai en parler dans le coin ...

Frédéric Fontès

Le chemin des âmes de Joseph Boyden



Présentation de l'éditeur
1919. Nord de l'Ontario. Niska, une vieille Indienne, attend sur un quai de gare le retour d'Elijah, un soldat qui a survécu à la guerre. A sa grande surprise, l'homme qui descend du train est son neveu Xavier qu'elle croyait mort, ou plutôt son ombre, méconnaissable. Pendant trois jours, à bord du canoë qui les ramène chez eux, et tandis que sa tante essaie de le maintenir en vie, Xavier revit les heures sombres de son passé : l'engagement dans l'armée canadienne avec Elijah, son meilleur ami, et l'enfer des champs de bataille en France...

Biographie de l'auteur

Canadien aux racines indiennes, écossaises et irlandaises, Joseph Boyden a créé l'événement dans les pays anglo-saxons avec son premier roman, Le Chemin des âmes. Salué par une presse unanime, il a été traduit dans une quinzaine de pays. Joseph Boyden est également l'auteur d'un recueil de nouvelles, Là-haut vers le Nord, à paraître prochainement aux éditions Albin Michel.
 


* Poche: 470 pages
* Editeur : LGF (6 mars 2008)
* Collection : Le Livre de Poche
* Langue : Français
* ISBN-10: 2253119849

Le roman est traduit par Hugues Leroy. Conseillé par un lecteur des RP, je vais le noter dans un coin celui-là ...




Frédéric Fontès



DVD : 3 films qui font le buzz



Frédéric Fontès

Gran Torino : Clint Eastwood



Vu hier soir. Je me suis régalé, même si parfois, les clichés sont souvent un peu énorme. C'est finalement une bien jolie fable moderne, avec un casting de comédiens attachant et un ex Dirty Harry vieillissant assez savoureux.  Très touchant d'entendre chanter l'acteur sur le générique de fin.

Frédéric Fontès

Le syndrome [E] : le teaser































Pour le pré-commander en ligne :

Frédéric Fontès

Seul à savoir : la chronique



Ce livre a été chroniqué dans le cadre d’un partenariat avec le site Chroniquesdelarentreelitteraire.com et dans le cadre de l’organisation du Grand Prix Littéraire du Web Cultura

 Seul à savoir...

... comme l'auteur du roman, seul à savoir comment son livre se termine, comment chaque point, chaque virgule, chaque numéro de chapitre va former une partition. Partition qu'il va surveiller de près, comme le médecin qui surveille l'électrocardiogramme de son patient. Et le patient, c'est vous, c'est moi. Le Docteur Bauwen s'occupe de nous, l'opération va bien se passer, promis, respirez les premières bouffées du produit anesthésique, commencez le compte à rebours avec moi, 10, 9, 8, 7 ...

... comme le cerveau de l'histoire, le chef d'orchestre fictif du roman qui provoque les premières vagues à la surface de l'eau, qui manipule les êtres pour parvenir à ses fins. Ce marionnettiste est le seul à savoir quel est son objectif final, à connaître la destination de tout ce beau monde.

... comme le lecteur que je suis et qui vient de tourner la dernière page du livre, pour entreprendre la rédaction de ce petit billet. Au moment où vous lisez ce message, que vous crées une interaction entre vous et moi, je suis le seul à savoir comment se termine le roman. Je connais les notes et les accords qui vont vous faire danser pendant 416 pages...

Seul à savoir, c'est comme un bâton de dynamite, dont la mèche s'allume dès la première page et qui explose à la dernière. Impossible de le lâcher tellement on veut savoir ce qu'il se passe.

Patrick Bauwen et Sebastian Fitzek représentent la fine fleur des auteurs européens, qui sont prêts à en découdre avec les meilleurs auteurs de romans à suspense anglo-saxons, comme James Patterson ou Harlan Coben.

Maintenant, je sais. Mais nous allons être de plus en plus nombreux à le savoir dans les jours qui viennent.




Pour commander le livre en ligne : 

_________________
Frédéric Fontès

samedi 28 août 2010

Vers l'abîme de Peter Blauner



Cela fait très longtemps que ce roman de Peter Blauner me fait de l'œil, coincé en milieu de la pile de livres à lire. J'ai eu un coup de cœur pour le résumé et j'espère qu'il va tenir toutes ses promesses ...

Le roman, disponible depuis 2007, a été traduit par Mélanie Carpe pour les éditions de l'Archipel.

Présentation de l'éditeur


   Accusé d'avoir assassiné une jeune femme, Allison Wallis, à coups de  marteau, Julian Vega a passé deux décennies derrière les barreaux. À 37  ans, libéré pour vice de procédure, il n'a qu'une obsession : prouver  son innocence. Mais a-t-on droit aujourd'hui, dans une ville comme New  York, à une seconde chance ? Surtout lorsque le flic qui a extorqué vos  aveux vous harcèle, et n'hésite pas à vous coller sur le dos un second  meurtre. Les certitudes du policier volent en éclats le jour où l'ADN  retrouvé sous les ongles de la victime se révèle celui d'Allison  Wallis... Se pourrait-il que cette dernière soit toujours en vie ? Un  flic sur le déclin, qui nage en plein brouillard. Un homme en quête de  rédemption, qui n'a plus sa place dans la société. L'un plonge vers  l'abîme, l'autre cherche à sortir du gouffre. Torturés par des  sentiments de dépossession, de culpabilité, de colère, les personnages  de Peter Blauner donnent à son nouveau thriller sa coloration : froide,  noire, violente...     



Biographie de l'auteur 



Né à New York en 1959, Peter Blauner fut très tôt remarqué , par James  Ellroy et Stephen King. Il situe lui-même ses livres à la frontière du  suspense et du roman sociologique. Son premier roman, L'Irréductible  (Flammarion, 1992), a reçu le Prix Edgar Poe du meilleur suspense de  l'année. On lui doit aussi Casino Moon (Gallimard, 1998) et Temps de  chien sur la ville (Le Seuil, 2006).



Pour commander le roman en ligne : 

Frédéric Fontès

dimanche 22 août 2010

Je rêvais d'un autre monde ...

 

Imaginez un site web qui s'amuserait à créer des affiches de films d'une réalité alternative à la notre. Un monde où, par exemple, un film consacré à la Tour sombre de Stephen King aurait pour héros Clint Eastwood, entouré de Rick Shroder avec comme adversaire Jack Nicholson ... Demi-molle powaaaa !!!!

Frédéric Fontès

La rentrée Littéraire en 10 livres : Salve 2

Saturne de Serge Quadruppani

Alors que tout semble paisible aux thermes de Saturne, lieu de repos préféré des Romains, un homme ouvre le feu et fait trois victimes et plusieurs blessés avant de s’enfuir. La commissaire Simona Tavianello est chargée de l’enquête et tandis que la piste terroriste d’Al-Qaeda est toute désignée, elle préfère se rapprocher de Cédric Rottheimer, un détective privé. En mission sur les lieux pour le compte d’un mari jaloux, il a filmé la femme infidèle qui fait partie des victimes. Les meurtres sont d’évidence l’œuvre d’un professionnel et la commissaire ne veut négliger aucune piste, d’autant que, au moment des faits, se déroule à Gênes le sommet du G8. Or les thermes de Saturne sont aussi soupçonnés d’être un lieu idéal pour le blanchiment de l’argent.
Bientôt l’enquête révèle des implications multiples et complexes dans le drame de Saturne : mafia, sociétés écrans et même le gouvernement… Tous voudraient bien se partager un butin inavouable. La commissaire Tavianello, accusée de complicité avec le parrain d’un clan local, démissionne mais sans toutefois renoncer à faire jaillir la vérité. Aura-t-elle les moyens d’y parvenir ? 


Serge Quadruppani est né en 1952 dans le Var. Auteur de polars reconnu, traducteur de l’italien (Camilleri, Evangelisti, De Cataldo, Carlotto, Fois…), il collabore régulièrement au Monde diplomatique et à La Quinzaine littéraire, il dirige aussi la « Bibliothèque italienne » des Editions Métailié. 

À paraitre le 22 septembre prochain, aux éditions du Masque. C'est l'un des bons conseils de lecture pour la rentrée, de l'ami Didier, Libraire aux Comptoir des Mots.
Pour le pré-commander en ligne : 

Frédéric Fontès

samedi 21 août 2010

Comment rêvent les morts de Lydia Millet

Depuis son plus jeune âge, Thomas vénère le Dieu Dollar, les mécanismes implacables et la beauté
glaciale de la société capitaliste. Agent immobilier sans scrupules, il n'a d'autres horizons que
l'enrichissement et l'accumulation. Jusqu'au jour où quelques événements successifs, une histoire
d'amour avortée, un bouleversement familial, la mort d'un coyote vont provoquer chez lui une crise
spirituelle sans précédent. Peu à peu, il se met à nourrir une étrange obsession pour les zoos, les espèces en captivité, celles en voie de disparition. Au coeur de ce roman, une réflexion sur le gain et la perte, ce qui vit et ce qui meurt dans une société toujours plus folle et inconsciente, que Lydia Millet capture et explicite avec une force inédite. Avec cette traversée des apparences, qui nous mène d'un monde artificiel, balisé, lumineux, illusoire, vers un monde réel à l'agonie, l'auteur aborde des sujets cruciaux, terriblement contemporains, comme la protection nécessaire de l'environnement, sans jamais tomber cependant dans un didactisme pesant et démonstratif. Laissant à la forme romanesque toute sa complexité et sa puissance d'évocation, portée par un style magistral, elle nous livre ainsi un ouvrage indispensable. 


Le livre, traduit de l'américain par Barbara Schmidt, sera publié le 6 janvier 2011 aux éditions du Cherche-midi.
Pour le pré-commander en ligne : 

Frédéric Fontès

TBC : Super Philo de Fred Van Lente & Ryan Dunlavey

 SUPER PHILO (Fred Van Lente / Ryan Dunlavey) "Milady Graphics"


"Une vision hilarante – et exacte ! – des philosophes qui ont compté dans l’histoire."
Publishers Weekly



1008-philo.jpg
Citation:
Super Philo
Ecrit par Fred VAN LENTE
Dessiné par Ryan DUNLAVEY
Traduit par Stéphane MARSAN
Broché: 96 pages
Editeur : Milady Graphics
Paru le 20/08/2010
9.90 €

Pour en savoir autant qu’en cours de philo, mais sans souffrir ! Saviez-vous que Platon avait été lutteur professionnel avant d’embrasser la carrière qu’on lui connait ? Que Bodhidharma, le père du bouddhisme zen, était aussi celui du kung-fu ? Qu’Ayn Rand avait mené une vie digne d’un soap opera ? Êtes-vous prêts à voir Nietzsche s’envoler en collant et cape ?

ap2-03.jpg

ap2-04.jpg

ap2-05.jpg

Lien :
Le site de l'éditeur : www.milady.fr
Source : Marv sur  Le forum superpouvoir.com

Pour commander la bd en ligne :

Frédéric Fontès

TBC : Asterios Polyp de David Mazzucchelli

ASTERIOS POLYP (David Mazzucchelli)


Asterios_Polyp_00.jpg
Citation:
Asterios Polyp
David Mazzucchelli
Date de parution : 06/10/2010
Editions Casterman
Collection : Univers d'auteurs
Serie : Univers d'auteurs
Pages : 344
Prix : 29,95 €
Fils d’immigrant, Asterios Polyp est l’archétype du brillant universitaire américain de la côte est. Un intellectuel plein de charme et d’assurance, tour à tour cynique, séducteur ou arrogant. Mais le personnage social sophistiqué qu’Astérios s’est composé avec soin va voler en éclats par une nuit d’orage, alors qu’il vient d’avoir cinquante ans. Jeté à la rue par l’incendie accidentel de son appartement, Asterios bouleversé part au hasard d’un bus Greyhound, comme s’il larguait soudain les amarres de toute une vie…Une parenthèse ? Un nouveau départ ? Ou le début d’un sévère examen de conscience, ponctué du souvenir de ses amours et de ses échecs ? Roman graphique impressionnant, Asterios Polyp est à la fois une attachante histoire humaine et une brillante construction intellectuelle. Le livre a fait l’événement lors de sa parution aux Etats-Unis.


Lien :
Le site de l'éditeur : www.casterman.com
Source : Marv sur Le forum superpouvoir.com

Pour le commander en ligne :

Frédéric Fontès

vendredi 20 août 2010

4 de Couv . COM !


Waouh, voilà, je suis content, 4decouv.com, c'est une adresse facile à retenir maintenant, non ?
Merci à toutes et à tous pour vos fréquents passages, et un grand merci à Olivier et Emmanuelle pour leur aide.

Fredo ;)

jeudi 19 août 2010

Chronique : Le Hold-up des silencieux - Stephan Ghreener (Fleuve Noir)



Stephan Ghreener propose un excellent techno-thriller en plaçant un  personnage attachant au cœur d'une enquête dans le milieu  financier.
Le milieu de la bourse n'est pas forcément un cadre des plus facile à cerner et à vulgariser pour le lecteur mais ça n'empêche pas de passer un très bon moment. Les dernières fois où  j'avais eu l'occasion de me plonger dans des univers assez complexe ou  qui m'étaient complètement inconnus, c'était avec New York City Blues de Jeffery Deaver et Turbulences de Michael Crichton. J'aime bien quand on  essaie de m'apprendre quelque chose, sans oublier de me divertir.
C'est captivant, percutant, malin, ça va très vite et Joshua Gallagher est un héros captivant. 
Pari gagné pour Stephan Ghreener dont j'ai déjà très hâte de lire les  prochains écrits.

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

mercredi 18 août 2010

Méconnues mais géniaux

Une petite sélection de livres dont je tente régulièrement  de trouver des nouveaux lecteurs. Si vous voulez ne pas faire comme les autres et faire une pause entre deux best-sellers, n'hésitez pas à aller trouver votre bonheur. Ces livres méritent aussi toute notre attention !

Frédéric Fontès

mardi 17 août 2010

La rentrée Littéraire en 10 livres : Salve 1

Les Enfants de la nuit de Frank Delaney

# Traduction: Hubert Tézenas
# Broché: 559 pages
# Editeur : Le Cherche Midi (22 avril 2010)
# Langue : Français
# ISBN-10: 2749116198
 Je suis passé à côté de la sortie de ce titre, je vais remédier à cela dans les jours qui viennent ... À noter que c'est le premier tome d'une tétralogie.


Michael Newman, architecte londonien renommé, a vécu une relation passionnelle avec Madeleine, une femme fragile et mystérieuse, de quinze ans son aînée, dont il ne connaissait rien, ni son histoire ni son passé. Sans doute était-elle la femme de sa vie, mais il l'a compris trop tard : Madeleine a été assassinée dans d'étranges circonstances. Trois ans plus tard, Michael, qui ne s'est toujours pas remis de ce drame, prend quelques jours de repos dans un hôtel en Suisse. C'est là qu'il fait la connaissance d'un couple de riches hongrois, qui lui montrent quelques photos de la villa qu'ils sont en train de restaurer en Italie. Sur l'une d'entre elles, Michael reconnaît une tour Eiffel en améthyste, une pièce unique créée pour Madeleine, le seul objet dérobé par l'assassin après le meurtre. Dès lors, Michael, devenu la proie d'une série d'agressions, décide de lever le voile sur les secrets de Madeleine et de reprendre l'enquête sur sa mort. C'est le début d'un ténébreux voyage qui, de Londres à Venise en passant par New York et Athènes, le conduira au cœur du cauchemar nazi et de ses expériences les plus inhumaines. Dans un style à la puissance d'évocation remarquable, Les Enfants de la nuit pose des questions fondamentales sur la relation entre l'Histoire et les destinées individuelles, la nature du mal, les traumatismes et la résilience, sans jamais se départir d'un suspense qui bien vite tourne à l'obsession.

Thriller d'exception aux multiples rebondissements, à la tension omniprésente, il est apparu comme un véritable coup de tonnerre dans le paysage éditorial anglo-saxon lors de sa parution. 


Si vous souhaitez commander le roman en ligne, c'est par ici : 

Frédéric Fontès

lundi 16 août 2010

Opération Goliath de Denis Alamercery

Arno Fugiers mène une existence sans histoire, hors du circuit social classique... Ancien commando de l'armée française et vétéran de la guerre du Golfe, il consacre le plus clair de son temps entre les filles, l'alcool et la coke. Mais une rencontre malencontreuse assortie d'une fusillade va plonger Fugiers au cœur de réseaux mafieux et néo-nazis déterminés à profondément bouleverser l'ordre international. 

Plus qu'un thriller, ce récit vif et palpitant ancré dans l"actualité, est complété par un cahier documentaire sur les réseaux néo-nazis, leur naissance aux États-Unis, leur diffusion et la menace qu’ils constituent encore au XXIe siècle…


Le nouveau roman de Denis Alamercery est à paraitre le 04 octobre prochain, aux éditions Les Carnets de l'info. 

Pour le pré-commander :

Frédéric Fontès

Relic de Preston et Child en poche

flamidon © Editions J'ai lu
 Après avoir été réédité par les éditions de l'Archipel, Relic va de nouveau avoir la chance de ressortir en poche (après l'édition de Pocket qui était tout aussi épuisée que l'édition Robert Laffont).
Rendez-vous début septembre pour découvrir cette pépite du genre, qui est le premier opus des enquêtes hors normes de l'Inspecteur Pendergast.

1988. Une équipe d'archéologues est sauvagement massacrée en plein cœur du bassin amazonien. De bateau en bateau et de port en port, quelques caisses contenant le fruit de leurs recherches sont acheminées vers le Muséum d'Histoire naturelle de New York où elles sont oubliées au fond d'un sous-sol.
Quelques années plus tard, le musée prépare une exposition tapageuse sur le thème des superstitions. Peu de temps avant l'inauguration, plusieurs crimes sanglants sont commis... Une terrifiante menace hante les galeries poussiéreuses et les vastes halls, un meurtrier d'une force et d'une férocité inouïes. On parle même d'un monstre...
Margo Green, une jeune étudiante travaillant au musée, découvre un lien entre les meurtres, l'expédition et la statuette d'un dieu amazonien exposée pour la toute première fois, celle de Mbwun, "Celui qui marche à quatre pattes". Avec l'aide de John Pendergast, agent du FBI spécialiste des crimes rituels, elle va tout tenter pour sauver le Muséum du désastre

 Pour le pré-commander :

Frédéric Fontès

vendredi 13 août 2010

Blacksad Tome 4

Le tome 4 tant attendu de Guarnido et Díaz Canales, sera disponible en librairie le 17 septembre, aux éditions Dargaud.

Années 1950, La Nouvelle-Orléans, où la fête de Mardi gras bat son plein. Grâce à Weekly, un producteur de jazz dénommé Faust fait la connaissance de Blacksad. Faust demande à ce dernier de s'occuper d'une affaire : un de ses musiciens, le pianiste Sebastian, a disparu. Il n'a pas donné signe de vie depuis des mois, mettant en péril le label musical privé d'une star. Faust craint que Sebastian ait, une fois de trop, sombré dans la drogue. Sa requête est d'autant plus pressante que Faust se sait atteint d'un cancer. John accepte la mission et découvre peu à peu que Faust ne lui a pas tout dit. Il s'aperçoit qu'il est lui-même manipulé, mais décide tout de même de retrouver Sebastian pour comprendre les raisons de sa disparition. Il ne sait pas encore qu'il va connaître son enquête la plus éprouvante, à plus d'un égard. 

Pour pré-commander l'album : 

Les Éditions Dargaud, Izneo et LEXPRESS.fr vous présentent en avant-première le Tome 4 des aventures de Blacksad, la BD phénomène de Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido. Découvrez chaque mercredi de nouvelles planches de L'Enfer, le silence en cliquant sur le lien suivant: http://www.lexpress.fr/culture/livr...ere_907316.html. (Source : http://forum.superpouvoir.com/showthread.php?p=364539#post364539 )


Blacksad-tome4-pg01.jpg

Blacksad-tome4-pg02.jpg

Blacksad-tome4-pg03.jpg

Frédéric Fontès 
 

mercredi 11 août 2010

Festival America du 23 au 26 Septembre 2010

*  Paul BEATTY
    * John BIGUENET
    * Amanda A. BOYDEN
    * Ethan CANIN
    * Stuart DYBEK
    * Bret Easton ELLIS
    * Louise ERDRICH
    * Steve ERICKSON
    * Dan FANTE
    * Nick FLYNN
    * James FREY
    * Barry GIFFORD
    * James GRADY
    * Lauren GROFF
    * Colin HARRISON
    * Adam HASLETT
    * Nancy HORAN
    * Tania JAMES
    * Craig JOHNSON
    * Douglas KENNEDY
    * Jake LAMAR
    * Richard LANGE
  * Lydia LUNCH
    * Colum McCANN
    * Jay McINERNEY
    * Claire MESSUD
    * Benjamin PERCY
    * Jayne Anne PHILLIPS
    * Richard PRICE
    * Ron RASH
    * Jon RAYMOND
    * Richard RUSSO
    * Don WINSLOW
 
Jolie la liste des invités de ce nouveau Festival America qui aura lieu du 23 au 26 septembre prochain à Vincennes. Je suis très content à l'idée de pouvoir revoir Craig Johnson et de pouvoir rencontrer  Ron Rash, Richard Price, et Bret Easton Ellis.

Plus d'info sur le site du festival : http://www.festival-america.org

Frédéric Fontès

Frères de sang de Richard Price

Le roman, traduit de l’anglais par Jacques Martinache, sera disponible le 12 août aux éditions des Presses de la Cité.

Stony De Coco vit dans le Bronx, avec sa famille d’origine italienne, au milieu des années 1970. Son père travaille dans le bâtiment et souhaiterait le voir suivre ses pas. Ce qui n’enthousiasme guère le jeune homme. En outre, le climat de violence qui règne chez lui, où sa mère névrosée s’en prend à son petit frère Albert, anorexique, ne lui laisse pas la possibilité de réfléchir à son avenir. Un jour, pourtant, le hasard le conduit à travailler dans un hôpital pour y surveiller des enfants malades. Mais peut-on échapper à son environnement familial et social, à un destin tout tracé ?
Ce roman noir du grand Richard Price, publié aux États-Unis en 1976, n’avait jamais été traduit. Pourtant, tout son talent y est déjà présent : dialogues étincelants, personnages ambivalents, style réaliste et tranchant. Cette chronique urbaine aux allures de tragédie de l’ordinaire porte en germe tout l’univers qu’on retrouvera dans Ville noire, ville blanche, Souvenez-vous de moi ou Clockers, sombre fresque sociale sur de petits trafiquants de drogue, que les Presses de la Cité rééditent aujourd’hui.
Richard Price est né en 1949 dans le Bronx, où il a passé toute son enfance. C’est à l’âge de vingt-quatre ans qu’il publie son premier roman, Les Seigneurs, acclamé dès sa sortie par la critique littéraire. Aujourd’hui auteur de sept romans, Richard Price s’est imposé comme l’un des plus grands romanciers de l’Amérique urbaine. Il est également scénariste, notamment pour Scorsese et pour la série Sur écoute (The Wire).

Passionnante cette chronique d'une famille italienne du Bronx. Après avoir trouvé ses repères, on s'attache très vite au héros Stony et à son petit frère Albert. C'est doux et amer à la fois, c'est une fable du 20ème siècle sur le passage à l'âge adulte, sur l'héritage, sur les valeurs de la famille et sur les sacrifices qu'on lui fait. C'est parfois un peu cru mais rien de bien méchant. C'est mon premier roman de Richard Price, certainement pas le dernier. Je n'ai pas pu m'empêcher de penser, en lisant le livre, à la Trilogie New-York de Will Eisner. À lire donc pour prolonger le plaisir de lecture.

Pour commander le livre en ligne : 
Frédéric Fontès

dimanche 8 août 2010

Le Secret de Jasper Jones de Greg Silvey

"Si j’avais affaire à quelqu’un d’autre, je tournerais les talons. Je ne me faufilerais pas sous le rideau de branches de l’acacia en baissant la tête. Je ne me raccrocherais pas à son tronc rugueux de crainte de trébucher. Je n’écarterais pas le feuillage. Je n’apercevrais pas une clairière. Et je ne découvrirais pas le secret de Jasper Jones."
Une nuit de 1965, Jasper Jones, le paria de la petite ville minière de Corrigan, le gamin à moitié aborigène, frappe à la fenêtre de Charlie Bucktin, treize ans. Il n’a confiance en personne, il a besoin d’aide, aussi Charlie accepte-t-il de le suivre jusqu’à cette jolie clairière enfouie dans le bush où l’attend une terrible découverte.
Cette nuit-là, Jasper Jones lui fait jurer de garder le silence. Mais ce secret bien trop lourd à porter pour des enfants n’est pas le seul qui lézarde la ville de Corrigan…

Jeune prodige de la littérature australienne – il est né en 1982 –, Craig Silvey a grandi à l’ombre d’un verger dans l’ouest de son pays. Le Secret de Jasper Jones, traduit dans quinze langues et en passe d’être adapté au cinéma, s’est vu décerner l’Australian Indie Award par les libraires indépendants.

Un de mes gros coup de cœur du moment ! Un gamin de 13 ans qui philosophe sur le monde qui l'entoure, qui le découvre aussi dans les livres que son père lui prête, qui aime les super héros, et qui fait face à un drame ... Ça me replonge un peu dans l'ambiance de Julius Winsome de Gerard Donovan et c'est loin de me déplaire.
Le roman sera publié le 18 août prochain aux éditions Calmann-Levy. Pour le pré-commander en ligne : 

Frédéric Fontès

Shanghai Moon de S. J. Rozan

Traduit par Françoise Smith

« Un plaisir de lecture d’une intensité que seuls les grands romanciers savent susciter. » Denis Lehane

Fin des années 1930. Prêtes à tout pour fuir l’Europe centrale et les persécutions, de nombreuses familles juives en quête de visas trouvent leur salut grâce à l’ambassade chinoise. En quelques mois, plus de vingt-cinq mille réfugiés débarquent ainsi à Shanghai, où les attend une nouvelle vie, au sein d’une culture totalement étrangère. Parmi eux, Rosalie Gilder et son frère Paul, qui ont quitté l’Autriche, laissant leur mère derrière eux. Comme beaucoup de réfugiés juifs, ceux-ci ne vont pas tarder à être portés disparus dans un pays d’abord en proie à l’occupation japonaise puis à la révolution de Mao.
New York, 2009. Lydia Chin, une détective d’origine chinoise, est mandatée par une avocate suisse pour retrouver à Chinatown des bijoux ayant appartenu à la famille Gilder. Les événements prennent alors un tour totalement inattendu et les meurtres inexpliqués se succèdent. Afin de reconstituer le puzzle infernal qui se joue autour d’elle, Lydia devra reconstituer l’histoire de Rosalie Gilder à travers les lettres envoyées à sa mère soixante ans plus tôt.

Saluée par les plus grands auteurs de thrillers, S. J. Rozan transfigure complètement le genre avec ce roman exceptionnel à la tension omniprésente. Elle nous offre au passage un tableau passionnant de Chinatown et de l’histoire peu connue des réfugiés juifs de Shanghai.

S. J. Rozan est née dans le Bronx. Elle habite Manhattan où, après une carrière d’architecte, elle se consacre à plein temps à l’écriture. Elle est l’un des seuls auteurs à avoir à ce jour remporté les cinq prix les plus prestigieux de littérature policière : l’Edgar, l’Anthony, le Shamus, le Nero et le Macavity Award. Shanghai Moon est son premier roman publié en France.

Le roman sera publié le 26 août aux éditions du Cherche Midi. Pour le pré-commander en ligne :  
Frédéric Fontès


En attendant Babylone de Amanda Boyden

Eté 2004 : Orchid Street est en train de changer. Ariel May et son mari juste arrivés du Minnesota essaient de prendre la mesure de leur nouvelle ville. Depuis sa véranda, Philomenia Beauregard observe ses nouveaux voisins, les Gupta, originaires d’Inde, qui emménagent dans l’une des plus grandes maisons. De l’autre côté de la rue, un adolescent noir vient de sortir de maison de correction. Plus loin, Cerise Brown espère juste finir ses jours tranquillement. Mais un incident va venir perturber le calme apparent de ce quartier et tandis que l’ouragan destructeur s’annonce au loin, de nouvelles tensions apparaissent, des relations évoluent et le destin de ces familles bascule, pour le meilleur ou pour le pire.
A travers cinq voix, En attendant Babylone raconte une année dans Orchid Street, mais c’est avant tout le portrait d’une Amérique fissurée par les différences de races et de classes, une Amérique qui nous ressemble étrangement.





Née dans le Minnesota, Amanda Boyden a passé une grande partie de sa vie à Chicago et Saint-Louis. Elle enseigne aujourd hui l'écriture à l'université de La Nouvelle-Orléans, où elle vit avec son mari, l'écrivain canadien Joseph Boyden.
En attendant Babylone, son deuxième roman, est en cours de traduction dans plusieurs pays.


Le roman sera publié le 18 août aux éditions Albin Michel. Pour le pré-commander en ligne : 

Frédéric Fontès

Les yeux des morts de Elsa Marpeau

Une grille, trois marches, l’entrée des urgences […] Entassés dans le hall, des gens assis sur des bancs en fer attendent leur admission. A l’intérieur, les tumeurs qui dévorent, les virus qui s’étendent, les artères bouchées. Et puis les meurtres. Que représentent deux morts de plus dans cette guerre quotidienne, dissimulée derrière les murs de l’hôpital ? Rien, sauf pour Gabriel Ilinski, le technicien de scènes de crime appelé sur les lieux. Il est le seul à ne plus pouvoir les oublier. Tout, y compris son amour pour une femme, médecin, le ramène à l’hôpital Lariboisière. Il ira jusqu’à se faire admettre aux urgences pour mener son enquête dans les entrailles souffrantes de la ville.
Les yeux des morts est un roman déroutant dans un Paris âpre et nocturne habité par les oubliés et les exclus. Avec ce premier roman à paraître en Série Noire qui conjugue enquête clinique et histoire d’amour toxique, Elsa Marpeau fait une entrée remarquable sur la scène littéraire française.

Elsa Marpeau a grandi à Nantes, avant de venir s’installer à Paris pour ses 18 ans après avoir répondu à une petite annonce matrimoniale du Nouvel Observateur. Pour y occuper ses journées, elle signe une thèse sur les mondes imaginaires dans le théâtre du XVIIe siècle et enseigne cinq ans à Nanterre.

Le premier roman d' Elsa Marpeau sera disponible le 09 septembre aux éditions Gallimard dans la collection Série Noire. Pour le pré-commander en ligne :

Pour pouvez lire une interview intéressante de la romancière sur le site Bibliosurf, en cliquant sur le lien : http://www.bibliosurf.com/Interview-d-Elsa-Marpeau

Frédéric Fontès

Vice caché de Thomas Pynchon

Los Angeles, 1970. Doc Sportello est un détective privé d’un genre particulier : il vit sur une des plages de la ville, est un adepte du joint bien roulé, et, à l’occasion, du trip intersidéral à l’acide. Avec son meilleur ennemi, le flic Bigfoot, il enquête sur l’étrange disparition du milliardaire et homme d’affaires Mickey Wolfmann. Tous deux ont de bonnes raisons de tirer au clair cette intrigue, d’en avoir peur, de se perdre en route pour mieux rebondir à grand renfort de bananes glacées ou de marie-jeanne colombienne. Il faut dire que quelques coups de massue donnés par l’Histoire en marche ont fini de détraquer la Californie et de torpiller le rêve hippie : les émeutes du quartier de Watts à Los Angeles, en 1965, ont crispé les esprits et les tensions raciales se sont exacerbées, les assassinats commandités par Charles Manson ont créé un profond traumatisme, sans compter la guerre du Vietnam qui a ramené en ville une jeunesse paranoïaque et détruite.

Ce polar détourné, aux rebondissements rocambolesques, s’appuie sur une multitude de personnages déjantés avec, comme toujours, un fond musical au son du ukulélé. Pynchon nous offre une nouvelle fois un roman jubilatoire avec un art très aigu du dialogue et des digressions dans l’intrigue.

Disponible le 02 septembre aux éditions Seuil. Pour le pré-commander en ligne : 

Frédéric Fontès

L’Heure d’avant de Colin Harrison

Traduit de l’américain par Renaud Morin

« Le New York de Colin Harrison est un univers darwinien régi par la loi du talion, comme le Manhattan de Tom Wolfe ou le Los Angeles de Raymond Chandler et James Ellroy. […] Le regard sur la société d’un Balzac, le sens de l’atmosphère d’un poète et un véritable don pour mêler les fils d’une intrigue sensationnelle. » Michiko Kakutani, The New York Times.

Honnête avocat dans une compagnie d’assurances, George Young ne s’est jamais considéré comme un détective. Mais quand la veuve de son ancien patron lui demande d’enquêter sur la mort de son fils Roger, renversé par un camion en sortant d’un bar, George accepte, en mémoire de son mentor, Wilson Corbett, et parce que sa vie est d’un ennui mortel. Une troublante mannequin de main tchèque, de mystérieuses boîtes de décorations de Noël, des petites frappes russes prêtes à tout pour les récupérer… George réalise trop tard où il a mis les pieds.
Et bientôt toute sa vie menace d’être ébranlée par ce qu’il va découvrir sur l’heure précédant la mort de cet homme qui lui ressemble…
Des bureaux cossus de Manhattan aux appartements miteux de Little Italy, du Yankee Stadium aux villas de Staten Island en passant par les archives du New Jersey, l’enquête d’un New-Yorkais ordinaire pris dans un engrenage infernal. Un roman noir tendu à l’extrême, rythmé par les pulsations d’une ville fascinante.

Colin Harrison, quarante-six ans, est né dans la région de Philadelphie. Rédacteur au Harper’s Magazine, puis éditeur dans la prestigieuse maison d’édition Scribner, il publie son premier roman en 1990. Il vit à Brooklyn avec sa femme, l’écrivain Kathryn Harrison. Quatre de ses romans ont été traduits en français : Corruptions, Manhattan nocturne, Havana Room et La nuit descend sur Manhattan (Belfond, 1995, 1997, 2005, 2009).

À paraitre le 16 septembre prochain aux éditions Belfond. Pour le pré-commander en ligne : 

Frédéric Fontès

Du sang sur la neige de Levi Henriksen

Alors que Dan Kaspersen sort de prison après deux ans de détention pour trafi c de drogue, un nouveau coup du sort le frappe. Son frère Jakob vient de mourir, apparemment suicidé. De retour dans la maison familiale, il s’interroge sur ce geste, inexplicable à ses yeux. Le lendemain de l’enterrement, le commissaire Rasmussen l’accuse d’une agression contre le grand-père de Kristian Thrane, l’homme à qui il doit son incarcération et qui se comporte avec lui de façon étrange. Dan doit alors résoudre un dilemme : choisira-t-il de fuir ou affrontera-t-il les fantômes du passé ?
Parolier et musicien de rock très populaire en Norvège, Levi Henriksen, pour son premier livre, crée un formidable roman d’atmosphère dégageant un entêtant parfum de menace et de solitude. Il a reçu dans son pays un excellent accueil critique et y a été couronné du prix des Libraires.

À paraitre le 12 août aux éditions des  Presses de la Cité. Pour le pré-commander en ligne : 

Frédéric Fontès

Le goût des pépins de pomme de Katharina Hagena

Après L'Homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle, le nouveau roman des éditions Anne Carrière qui commence à faire parler de lui depuis le début de l'année se nomme Le goût des pépins de pomme. Il est signé de Katharina Hagena et traduit de l'allemand par Bernard Kreiss.

Présentation de l'éditeur
A la mort de Bertha, ses trois filles, Inga. Harriet et Christa, et sa petite-fille, Iris, la narratrice, se retrouvent dans leur maison de famille, à Bootshaven, dans le nord de l'Allemagne, pour la lecture du testament. A sa grande surprise, Iris hérite de la maison et doit décider en quelques jours de ce qu'elle va en faire. Bibliothécaire à Fribourg, elle n'envisage pas, dans un premier temps, de la conserver. Mais, à mesure qu'elle redécouvre chaque pièce, chaque parcelle du merveilleux jardin qui l'entoure, ses souvenirs se réveillent, reconstituant l'histoire émouvante, parfois rocambolesque, mais essentiellement tragique, de trois générations de femmes. Katharina Hagena nous livre ici un grand roman sur le thème du souvenir et de l'oubli.
 
Biographie de l'auteur
Katharina Hagena est née en 1967. Spécialiste de l'oeuvre de Joyce, elle enseigne la littérature anglaise et allemande à l'université de Hambourg.

Pour  commander le roman, consultez votre libraire ou cliquez ici : 

Frédéric Fontès

samedi 7 août 2010

Plasma de Jac Barron

 L'opus 2 de la Trilogie des Pulsions de Jac Barron sera disponible le 21 septembre prochain.


« La liberté n’existe pas… Souviens-toi de ça, salope… »

Un crissement de sable croquant dans la bouche. Une dent. Le bruit sec et définitif sur l’émail du lavabo. Le son brillant et des mouchetis de sang qui s’éparpillent. La dent tourne, puis tombe dans le néant du tuyau. Elle tousse, crache. Il y a comme une main dans ses boyaux qui la pousse de l’intérieur. Elle étouffe. Respire bruyamment et vomit de la bile rougie. Mais elle lutte. Ferme la bouche. Elle ne veut pas voir le trou dans sa gencive. « Tais-toi ! Bordel, tais-toi !! » La voix se fait plus douce, plus torturante encore, dans le fond de son crâne. « La liberté n’existe pas… Souviens-toi de ça, salope… »

Comme dans Les Cicatrices, Plasma s’articule autour de six personnages. L’intrigue se déroule, tour à tour, chapitre après chapitre, à travers leurs yeux. On y retrouve l’enquêteur Serge Miller, le pisteur Franck Marshall et le psychanalyste Marc Dru. Avec cet ouvrage remarquable, Jacques Barron poursuit sa Trilogie des Pulsions, son thriller psychologique prétexte à explorer les émotions primaires et l’âme humaine torturée.


Pour être certain d'avoir votre exemplaire, n'hésitez pas à le pré-commander chez votre libraire ou en ligne :  


Frédéric Fontès

La Mort dans l'âme de Mike Carey

Le nouveau roman de Mike Carey, consacré à son détective privé Felix Castor, va paraitre le 27 août prochain aux éditions Bragelonne.

Aider la veuve d'un ami à empêcher un avocat de s'emparer du cadavre de son mari. C'est sur l'agenda de Felix Castor, et ce n est pas tout. Un meurtre en plein coeur de Londres porte la griffe d'une tueuse en série américaine morte depuis belle lurette. Le bon sens commande de ne pas s' en mêler... Castor doit en outre livrer une bataille juridique pour la garde si ce n'est l'âme de Rafi, son camarade possédé. Épaulé par Juliet le succube et Nicky, un zombie parano et hackeur, Castor aura peut-être une chance de recoller les pièces du puzzle avant de finir la gorge tranchée, ou au fond d une cage d'ascenseur.
Pour lire l'article que j'ai consacré au premier volume, cliquez ici :  Cercle Vicieux.

Pré-commandez le roman au près de votre libraire ou en ligne en cliquant ici : 

Frédéric Fontès

jeudi 5 août 2010

Les Haut-Conteurs par Oliver Peru & Patrick Mc Spare

Une série de romans de Oliver Peru & Patrick Mc Spare
Au XIIe siècle, les Haut-Conteurs, prestigieux aventuriers et troubadours portant la cape pourpre, parcourent les royaumes d'Europe en quête de mystères à éclaircir, d'histoires à collecter et à raconter. Leur quotidien se nourrit de la vérité cachée derrière la rumeur, les superstitions et les légendes. Ils veulent bien croire aux sorcières, aux fantômes, aux loups-garous et à tous les démons de la création, mais pas sans preuves car toute bonne fable s'appuie sur la réalité.
Les Haut-Conteurs vivent de peu et paient ce qu'ils doivent en histoires. Ceux qui ont la chance de les entendre s'en souviennent toute leur vie. Les Conteurs possèdent la voix des rois, une voix dont ils usent comme d'un instrument magique. Mais ces éblouissants vagabonds ne chassent pas que des frissons. Dans le secret, ils recherchent les pages disparues d'un livre obscur, un ouvrage vieux comme le monde que certains croient écrit par le diable en personne.

A paraître en octobre 2010, les Haut-Conteurs viennent à la rencontre de vos étagères avec un premier tome à ne pas lire la nuit, La Voix des Rois !

1190, Tewkesbury, royaume d'Angleterre. À treize ans, Roland rêve de voyages, de chevalerie et d'aventures, mais ses parents ont besoin de lui pour tenir l'auberge familiale. Il ne connaît le monde que par les gens de passage et son meilleur ami, l'ennui, semble bien décidé à lui gâcher l'existence.
La venue d'un Haut-Conteur au village va tout changer. Le prestigieux marchand d'histoires et d'énigmes enquête sur les mystères de la forêt de Dean et sur les goules qui s'y cachent. Il ne craint pas les croque-cadavres et s'enfonce seul dans les ténèbres, nuit après nuit... mais un matin, il ne revient pas.
L'histoire a t-elle mangé celui qui aurait dû la raconter ? C'est ce que va tâcher de découvrir Roland et peut-être devenir lui même Haut-Conteur. 


Le site dédié à la série : http://leshaut-conteurs.blogspot.com

Pour pré-commander le roman en ligne :

Frédéric Fontès

Le programme Milady Graphics de fin d'année 2010


Le 10 septembre :

Scott Pilgrimm t3 par Brian Lee O'Malley
Hercule les Guerres Thraces par  Steve Moore et Cris Bolsin

Le 15 octobre :
Rex Mundi tome 2 par Arvid Nelson et Eric J.
Wolfskin tome 1 par Warren Ellis et Juan Jose Ryp
Supermarket par Brian Wood et Kristian

Le 12 novembre :
Empowered tome 3 par Adam Warren
Locke & Key tome 1 Bienvenue à Lovecraft par Joe Hill et Gabriel Rodriguez

Le 03 décembre :
Scott Pilgrimm t4 par Brian Lee O'Malley

Le 31 décembre :
Medieval Lady Death, tome 2 : La Guerre des tempêtes
Frédéric Fontès

Suaire Froid de Jim Butcher (Dresden t.5)

Le Suaire de Turin est porté disparu, Harry n'est pas le seul à sa recherche : une troupe de démons est aussi sur le coup, et ça ne les dérangerait pas, tant qu'à faire, de prendre l'âme d'Harry au passage.

Disponible le 24 septembre 2010 chez Milady. Il s'agit de la nouvelle édition du 5ème roman des Dossiers Dresden, précédemment publiée sous le titre Masques Mortuaires.


Pour le pré-commander en ligne :
Frédéric Fontès

mercredi 4 août 2010

Meurtres pour rédemption de Karine Giébel

La nouvelle édition (après celle épuisée de la Vie du Rail de 2006) du roman de Karine Giebel sera disponible le 26 août prochain, aux éditions Fleuve Noire.

Vingt ans. Le bel âge ? Pas pour Marianne. En prison. Pour perpète. Pour meurtres. 

"Il ne m'ont laissé aucune chance (.. .) Mais j'existe encore (.. .) Ça  leur ferait trop plaisir que je cesse le combat... Je ne leur ferai pas cette joie (.. .) ". 

Alors, nourrir la haine, l'instinct de survie, même si l'on ne désire qu'aimer, être aimée ; pour lutter malgré tout, contre les coups, les brimades, l'ignoble. La liberté. Inaccessible. Sauf à se laisser bercer par le chant des trains, pas si loin, là, derrière les barreaux, à se laisser emporter dans leur sillage. Jusqu'au jour où... En taule, même l'inimaginable peut surgir. Une porte s'ouvre... 

"La liberté, Marianne, tu dois en rêver chaque jour, chaque nuit, non ?". 

Mais le prix à payer pour transformer ce rêve en réalité est terrifiant. Marianne ira-t-elle jusqu'au bout ? Jusqu'au bout de cette voie de sang ? Mais, peut-être, aussi, de rédemption ?


Vous pouvez la pré-commander en ligne :

Ou solliciter votre libraire.

Frédéric Fontès

Leviatemps de Maxime Chattam (2)

(Source Fnac.com & Philippe Savin pour l'image)
Le nouveau thriller de Maxime Chattam, Leviatemps (Le Maitre du temps), va paraitre le 01er octobre prochain, aux éditions Albin Michel. (Maj du 02.10.2010).

Paris, 1900. Guy de Timée, romancier à succès, vit pourtant dans les combles grinçants d'une maison close. Du jour au lendemain, il a tout plaqué : femme, enfant, amis, réussite, et a décidé de se lancer dans un roman policier qui le plongerait dans les bas-fonds de la civilisation. Il veut être confronté au sang, à la violence et à la mort, qu'il appelle de tout son être.

Cette mort qu'il désire tant approcher va surgir au milieu de la nuit en la personne de Milaine, jeune prostituée assassinée dans des circonstances particulièrement étranges. Et si elle n'était pas la première ? Qui rôde dans les rues de la capitale, dans l'ombre de l'Exposition Universelle ? Quel est le sombre dessein de ce tueur de femme ? Guy va tenter de le découvrir, en compagnie de la mystérieuse Faustine, de l'inspecteur Perotti et d'Yoshito, un sumo japonais déshonoré...

Des cercles ésotériques de Paris aux merveilles de l'Exposition Universelle, il va peu à peu mettre à jour un terrifiant secret, celui qui fascine tout homme depuis la naissance de la civilisation : la maîtrise du temps.

MAJ : La chronique du roman est ICI.



Pour le pré-commander, cliquez sur le lien :




Frédéric Fontès