vendredi 19 novembre 2010

Jugement de l'affaire "Lalie Walker/Marché Saint Pierre"


La 17e chambre correctionnelle de Paris vient de rendre son jugement dans l’affaire opposant le Marché Saint-Pierre aux éditions Parigramme et à Lalie Walker, auteur du roman Aux malheurs des dames.
En déboutant la partie civile qui réclamait deux millions d’euros et l’interdiction de l’ouvrage, en la condamnant à verser une indemnité à l’auteur et à l’éditeur et en soulignant le caractère abusif de la procédure, le Tribunal a montré l’inanité des prétentions des dirigeants du Marché Saint-Pierre.
Il a surtout affirmé son attachement à la liberté de la création littéraire, y compris lorsque cette dernière utilise des éléments de réalité dans le seul but de nourrir une œuvre de fiction. La bonne foi de l’éditeur et de l’auteur, conjointement défendus par Maître Emmanuel Pierrat, a été pleinement reconnue. Ce jugement conclut donc heureusement une affaire qui avait suscité une grande émotion en raison des menaces qu’elle laissait planer non seulement sur un auteur et son éditeur, mais plus généralement sur les prérogatives de l’écrivain aujourd’hui. 
(Source : éditions Parigramme)

 Je suis bien évidemment ravis pour Lalie Walker, pour son éditeur et pour les auteurs en règle générale. Procédure abusive pour le Marché St Pierre, c'est la moindre des choses ...

Frédéric Fontès

4 commentaires:

Dup a dit…

Salut Fredo!

Me donnes tu l'autorisation de relayer cette info sur Bookenstock ?

Fredo a dit…

Mais oui, l'information provient des éditions Parigramme.

Dup a dit…

Merci ;)

leslivresdegeorgesandetmoi a dit…

merci pour l'information, voilà une bonne nouvelle !