jeudi 18 mai 2017

News : Nous, les déviants - CJ Skuse (La Belle Colère)


Quand on est amateur de littérature, on a toujours rendez-vous avec des livres qui sont de véritables combos magiques. Ici par exemple, ça commence encore une fois par la traductrice du roman, Marie de Prémonville. Et puis ensuite il y a l'éditeur, La Belle Colère. Et enfin, la présentation, le "boniment" de ce dernier.
Quand je lis le dossier de presse et que je tombe sur : "Nous, les déviants, comme cet autre titre à venir, Monster, explore une nouvelle voie, plus proche du Stephen King de Différentes saisons.", j'ai des palpitations. 
Donc, nous palpiterons ensemble le 24 mai prochain pour la publication du roman de C.J. Skuse, Nous, les déviants, traduit donc par Marie de Prémonville pour les éditions La Belle Colère
Chronique à venir.

Présentation de l'éditeur : Quand Ella Newhall avait seize ans, elle appartenait à une bande qui s’était donné le nom des « Cinq sans peur ». Max, Corey, Fallon, Zane et elle passaient leurs vacances à faire du vélo, explorer l’île de la baie et frissonner en écoutant les histoires terrifiantes que leur racontait Jessica, la sœur aînée de Max. Ils ne le savaient pas, mais c’était la plus belle époque de leur vie.Et puis Jessica est morte, renversée par un bus qui roulait trop vite.Quatre ans plus tard, Max est devenu un fils à papa fainéant et camé. Corey déprime dans son coin, prisonnier de ses pensées morbides. Fallon est enceinte de huit mois, à la suite d’une aventure d’un soir. Et Zane est devenu le voyou du coin. Ella, à présent plus connue sous le surnom « le Volcan », poursuit sous les encouragements de la presse locale le rêve d’une médaille olympique sur les pistes de course. Il est bien loin, le temps où ils étaient « sans peur ». La seule chose qu’ils partagent encore est une envie dévorante de revanche.Inspirée par les histoires d’horreur que leur racontait Jessica, la bande se reforme, et ses membres décident de se venger de tous ceux qu’ils estiment coupables d’avoir gâché leur adolescence. Ils vont découvrir que le vieux proverbe dit vrai : « Quand tu décides de te venger, creuse deux tombes, une pour ton ennemi et une pour toi. »  

Frédéric Fontès, www.4decouv.com

Aucun commentaire: