vendredi 14 février 2014

Poche : Les Ronds dans l'eau - Hervé Commère (Pocket)


Les ronds dans l'eau, deuxième roman d'Hervé Commère, est désormais disponible en format poche aux éditions Pocket.
Voici ce que j'en disais en 2011 lors de sa sortie en grand format aux éditions Fleuve Noir :

Hervé Commère avait déjà donné le ton avec J'attraperai ta mort, son premier roman publié en 2009 aux éditions Bernard Pascuito. Évoluant dans un nouveau cercle, on peut considérer que ce premier roman est un écho du nouveau, Les Ronds dans l'eau

Il y a mille et une façons de jouer avec les métaphores que l'on va pouvoir lier au processus créatif de l'écriture d'une intrigue. J'évoquai la prestidigitation avec Jeffery Deaver (L'Homme qui disparait), l'horlogerie avec Franck Thilliez (L'Anneau de Moebius) ou encore la cuisine avec Laurent Scalese (La Cicatrice du diable).

Hervé Commère lui, aurait pu choisir les dominos ou la toile d'araignée. Mais son modèle, c'est les ronds dans l'eau. Il propose un élément déclencheur pour son intrigue qui va prendre la forme d'une goutte, venant perturber la surface de l'eau. Et au fil des pages, nous allons assister à la création de ces ondes. Autant d'ondulations que de pages. Une première onde qui propage son trouble, qui va bouleverser l'état premier : le calme, la plénitude, la sérénité. La première onde, c'est un peu le premier flocon qui précède l'avalanche. C'est l'étincelle qui va devenir une véritable malédiction pour les personnages du livre et qui va faire de leurs vies un enfer. Il va leur falloir contenir ses ronds dans l'eau qui ne cessent de grandir et surtout, en subir les conséquences.

La révélation finale viendra trouver une justification très intéressante à ses Ronds dans l'eau. Le romancier, véritable marionnettiste de son intrigue, va trouver un écho dans son roman. Vous allez très certainement refermer le roman en fixant un point dans le vague, en repensant au tenant et aboutissant de l'histoire. Vous vous serez fait mener par le bout du nez, en devenant vous même, un de ces nombreux ronds dans l'eau...

Frédéric Fontès, 4decouv.com

Aucun commentaire: