samedi 30 janvier 2010

Le Camp des Morts de Craig Johnson


 La suite du fabuleux Little Bird va paraitre le 01 Avril 2010.
Le Camp des Morts (anciennement Deux Shérifs) est le second roman que Craig Johnson consacre à son héros, Walt Longmire.

"DU LYRISME, DE L'HUMOUR, UN GOÛT TRÈS SÛR DES DIALOGUES ET UN SENS ÉMERVEILLÉ DE LA NATURE" Le Nouvel Observateur

     Lorsque Mari Baroja est empoisonnée à la maison de retraite de Durant, Wyoming, le shérif Walt Longmire se trouve embarqué dans une enquête qui le ramène cinquante ans en arrière. Il se plonge alors dans le passé mystérieux de cette femme et dans celui de son mentor, le shérif Lucian Connally à la poigne légendaire.
     Tandis que l’histoire douloureuse de la victime trouve peu à peu une résonance dans le présent, d’autres meurtres se mettent sur le chemin des deux shérifs. Aidé par son ami de toujours, l’Indien Henri Standing Bear, son adjointe au langage fleuri et un nouveau venu séduisant, le shérif mélancolique et désabusé se lance à la poursuite de l’assassin à travers les Hautes Plaines enneigées.

     Le camp des morts, le second volet des aventures de Walt Longmire, nous emmène au cœur d’une violence qui se terre dans les paysages magnifiques du Wyoming. Et hisse Craig Johnson au niveau des plus grands.
Traduit de l’américain par Sophie Aslanides
Vivement Avril !!!

Le site de l'éditeur : www.gallmeister.fr


Frédéric Fontès

mardi 26 janvier 2010

Tu ne m'oublieras jamais de Peter James


Tu ne m'oublieras jamais, le nouveau roman de Peter James, paraitra le 10 Mars prochain, aux éditions du Fleuve Noir. 

Frédéric Fontès

Teasers Fleuve Noir 11 Mars 2010





























Frédéric Fontès

Les Éveillés de Jérôme Camut & Nathalie Hug


Stanislas Opalikha est un tueur en série qui enferme ses victimes dans un minuscule espace et les regarde mourir à petit feu. Dans le coma à la suite d'un accident, il est hospitalisé à Berck sur Mer, où travaille Elise Lamy. Dans le service, on raconte que cette infirmière parvient à faire revenir certains comateux à la vie. Ainsi, elle serait responsable du réveil de Stanislas et de Salah Tounsi, grand reporter blessée dans un attentat. La nuit où la journaliste revient à elle, Elise disparaît, enlevée par Stanislas. Salah n’aura alors de cesse de la retrouver afin de résoudre l’énigme de ses étranges capacités à sortir les gens du coma. Loin de là, Pierre Delcroix, un ancien chercheur, souffre d'insomnies rebelles. Dans de terribles hallucinations, il voit Stanislas martyriser une femme. Persuadé qu’il est lié à cette inconnue, il décide de se lancer à la poursuite du criminel. Une terrible course contre la montre commence alors. Pierre doit absolument retrouver la cachette de Stanislas avant qu'il ne soit trop tard... "

Le roman sera disponible en format poche le 05 Mars prochain. Voilà ce que j'en disais lors de sa sortie en grand format, en Mars 2008 :




« Ceux qui ne dorment pas doivent affronter leurs cauchemars»

Présentation de l'éditeur
 Infirmière dans un centre pour polytraumatisés, Élise souffre depuis des mois d'insomnie rebelle. Dans le service, les gens racontent qu'elle a le don de réveiller les comateux. C'est impossible... Et pourtant. Élise a ranimé celui qu'il ne fallait pas: Stanislas Opalikha. Lorsqu'elle est enlevée par ce redoutable assassin, c'est un inconnu guidé par de terribles visions qui va retrouver leurs traces. Qui est-il ? Arrivera-t-il à temps ? Un terrible compte à rebours commence alors, suscitant des questions aussi redoutées que fascinantes. Qui sont les éveillés, ces femmes et ces hommes dont les origines semblent remonter à la nuit des temps ? Et qu'est-ce qui les relie à cette nécropole découverte par hasard et abritant des dizaines de cadavres inhumés là depuis des siècles ?  Thriller haletant et conte initiatique, Les Éveillés lève le voile sur une réalité dérangeante où l'histoire, les énigmes de la génétique et le monde des rêves entrent en résonance.

Cette présentation de l'éditeur est intéressante puisqu'elle va permettre de résumer le livre en un seul mot : résonance.

Retentissement, écho se produisant dans l'esprit, le cœur.

N’est-ce pas ce qu’il se produit quand nous ouvrons un livre. Quand l’on commence à se laisser guider par les premières lignes d’un roman. Lorsque nous prenons le pouls de l’histoire et que nous commençons à respirer au rythme des différents chapitres …

Vous, le lecteur qui vous apprêtez à ouvrir le livre. Vous êtes l'endormi. Face à cette histoire qui est pour vous, encore en sommeil. La graine est plantée (vous avez le livre entre les mains) mais il lui reste encore à croître. Et vous, à croire. Si les pages sont la terre, les mots seront donc votre eau, les espaces votre air, et l’histoire le feu qui allumera votre imagination.

Il ne sera donc pas surprenant de trouver un certain lyrisme dans des passages du livre. Le rapport du héros, Pierre, avec le chêne, dans une superbe séquence qui mêle poésie et onirisme, rappelle l’influence que les éléments ont sur nous. (L’introduction des auras n’y est pas étrangère, on avait déjà pu être sensible à ce genre d’émotion dans l’excellent Insomnie de Stephen King.)

Pierre Delcroix, dont le sommeil (et donc la vie) est perturbé par l’insomnie, commence à percevoir les auras des êtres vivants qui l’entourent. Perturbation face à laquelle le lecteur ne pourra rester insensible, puisqu’il aura eu lui aussi peut être, au cours de sa vie ou pendant sa lecture, été confronté aux affres du manque de sommeil. Une raison en plus qui aidera le lecteur à «incarner» le personnage.

Et tout héros doit avoir son antagoniste. Dans le cas de Pierre, il s’agira de Stanislas Opalikha, un tueur psychopathe, que les médias ont nommé l’Embaumeur. Les Endormis vont donc être confrontés, dans la première partie, aux conséquences des rêves et aussi à leurs absences.

Jérôme Camut et Nathalie Hug vont alors commencer à dévoiler les bases scientifiques sur lesquels repose leur histoire. En abordant par exemple la théorie de Michel Jouvet sur le sommeil paradoxal, ils vont initier les lecteurs aux rudiments de cet « univers ». (Ce qui ne devrait pas déplaire aux fans de la Nuit Interdite de Thierry Serfaty et de Pour toutes les fois de Lalie Walker).


Citation:
Dans son livre Le Paradoxe du sommeil, Jouvet propose la théorie spéculative selon laquelle la fonction du rêve serait une reprogrammation neurologique itérative pour préserver chez l'individu l'hérédité psychologique à la base de sa personnalité. Ses hypothèses concernant la fonction du rêve invalident, selon lui, celles de Freud.

Selon James Hillman, un analyste jungien, le moi qui rêve n'est pas le même que le moi éveillé. Il existe entre les deux une relation de gémellité : ils sont les ombres l'un de l'autre. Le moi qui rêve, c’est-à-dire le moi imaginal, se mêle aux images du rêve et sait qu'elles ne lui appartiennent pas. Le moi est lui aussi une image, une figure complètement subjective, un fantôme, une ombre vidée du "Je" qui s'abandonne au sommeil.

Le rêve n'appartient pas au rêveur, celui-ci n'a qu'un rôle dans celui-là. Le moi, le "Je", doit réapprendre à se familiariser avec le rêve, à créer une intimité avec lui, parler son langage, l'apprivoiser, sans chercher à le "violer" par des interprétations abusives.

Source : fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Jouvet



Les auteurs poursuivent leur enquête dans la science du rêve en nous parlant des recherches d’Hervey de Saint-Denys. Au sujet du rêve lucide, certains lecteurs pourront être tentés d’explorer encore un peu plus cette partie abordée dans les éveillés. Ils pourront donc dans ce cas se ruer sur le livre d’Hervey de Saint-Denys et encore une fois sur une autre contribution de Lalie Walker, Vivre le Rêve : Accéder au rêve lucide.


Citation:


En 1867, le français d’Hervey de Saint-Denys publiait de manière anonyme le fruit de sa recherche introspective, les Rêves et les moyens de les diriger, un ouvrage d'avant-garde sur le sommeil et les rêves, et les Rêves lucides en particulier.
En 1978, la communauté scientifique confirmait l'existence de cette faculté remarquable découverte par Léon d'Hervey la conscience de rêver au cours du rêve porte ouverte sur la maîtrise de notre univers onirique et outil d'une science nouvelle : l'onironautique.
Pont jeté entre nos mondes intérieur et extérieur, le Rêve lucide n’offre pas seulement de nombreuses applications, tant au plan psychologique que physiologique, il est au coeur même de l’évolution de notre conscience.
Peu d’ouvrages aussi marquants jalonnent l'histoire de l'onirologie. Pour les spécialistes comme pour les amateurs, la réédition intégrale d'un livre devenu rarissime (il n'en subsiste plus qu'une vingtaine d'exemplaires) s'imposait.





Lorsque Salah et Mariani prétendent que le rêve nous évite de devenir des pantins, des machines, on ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec Stan qui aime jouer avec ses marionnettes et couper, les uns après les autres, les fils qui les retiennent à la vie …

La deuxième partie du roman, les Aveuglés, va nous présenter les deux policiers qui vont enquêter sur la disparition d’un des personnages principaux. C’est l’une des premières grosses claques du roman, quand ce personnage, malmené par les auteurs, échappe à l’élan de sympathie protecteur dans lequel le lecteur aurait pu le croire en sécurité. C’est l’une des dures leçons que l’on retiendra de cette lecture : personne n’est à l’abri. Ce qui nous sera confirmé de manière assez frustrante dans le chapitre 35 quand l’un d’eux ferme sa porte.

Pendant que l'avenir de certains personnages s’assombrit, Salah, une des patientes sortie du coma par Elise, va faire des recherches sur leurs ancêtres et tenter de découvrir qui sont les Oubliés, titre de la troisième partie du roman.

Ce qui va me tuer pourrait me conduire sur la trace de mes ancêtres ?

De fil en aiguille, le lecteur va passer les différents stades du roman à l'image des différents titres des parties du livre. Il va rejoindre les Initiés, partie 4, au moment même où Salah peut enfin mettre un nom sur la malédiction qui pèse sur les enfants de cette famille d'initiés...

Elle portait en elle le gène d’un tueur bien plus redoutable que tous les Stanislas Opalikha de la terre !

C'est à ce moment là du livre que les différents personnages vont se rencontrer, Pierre et Salah, un flic et Stan. Maintenant que le lecteur est bel et bien conscient de ce qu'il se trame, il va pouvoir rejoindre les Éveillés, titre de la dernière partie du roman du même nom. Et pendant que la Faucheuse Stan est tout à son œuvre, via une mort qui va encore une fois surprendre le lecteur, la petite lumière dans cet océan de noirceur va apparaitre. Elle viendra de la belle alchimie qui va naitre d'une histoire d'amour entre deux personnages. Moment éphémère mais très touchant.

Voilà donc un livre qu'il vous faudra aborder avec les sens en éveil et en laissant votre scepticisme de côté, afin de vous laisser porter par la science et l'imagination. Quel beau programme, n'est-ce pas ?! Bonne lecture et faites de beaux rêves !

Frédéric Fontès

La Trilogie des Pulsions de Jacques Baron


Trilogie des Pulsions
Opus 1: Les Cicatrices, par Jac BARRON


Date de sortie FRANCE: Juin 2010

Nbre de pages: 427 pages
ISBN: 978-1-926745-19-0
Type de couverture : souple
Format: 21 X 14 cm / 5,5 X 8 pouces
Catégorie: Thriller psychologique
Collection: Sang pour Sang
Europe: 19,50 €

Présentation de l'éditeur :
Région parisienne, de nos jours. Un adolescent porté disparu est retrouvé en vie, mais atrocement torturé. Les blessures infligées montrent sans équivoque qu’il s’agit de l’œuvre d’un tortionnaire et que le bourreau recommencera. L’enquêteur Serge Miller est chargé de l’enquête.

Dans ce thriller angoissant, chacun a sa place. Serge Miller, chargé de l’enquête, Franck Marshall, le pisteur de psychopathes, Marc Dru, le psychologue. Il y a aussi « la proie », un jeune homme perdu qui passe ses nuits dans un célèbre back room parisien depuis qu’il a été rejeté par son père. Dans son errance, il rencontre un curieux personnage qui l’invite chez lui et le retient prisonnier dans sa cave. Le jeune homme s’aperçoit vite qu’il n’est pas seul, que son bourreau s’acharne sur d’autres victimes et qu’il insiste pour qu’il y participe en offrant ses tortures en spectacle. Et puis il y a « le prédateur », qui repense souvent à son père, celui qu’il l’a aidé très jeune à tuer. De son enfance à ce jour, il remonte le courant de son parcours initiatique, il donne un sens à ses actions, une logique. À son tour, il a envie de « partager » son savoir mais il lui faut trouver quelqu’un qui le comprenne…

Thriller psychologique au rythme effréné, aux scènes chocs et au suspense haletant, Les Cicatrices est un roman viscéral, une expérience terrifiante qui s’articule autour de six personnages. L’intrigue se déroule à travers leurs yeux, le lecteur étant, chapitre après chapitre, alternativement dans la peau du psychopathe, du psychologue, de l’enquêteur, de la proie, du pisteur ou de sa petite amie au déséquilibre mental avéré. Le premier opus de la Trilogie des Pulsions donne le ton implacable d’une œuvre sombre et dérangeante qui n’épargne personne, et surtout pas le lecteur. Une trilogie promise au succès du phénomène Millenium.

L'auteur :
Jac Barron est un self made man, originaire des Deux-Sèvres, en France. À l’âge de 18 ans, il « monte » à Paris pour chercher du travail. Au hasard de ses rencontres, il fait la connaissance de Bertrand Le Page, manager réputé, découvreur notamment d’Axel Bauer et du duo Mylène Farmer et Laurent Boutonnat. Jac a refusé ses propositions de chanter mais ils sont devenus amis. Ce que voulait Jac Barron, c’était écrire, et Le Page l’a fortement soutenu. Aujourd’hui, après avoir repris ses études, dont une année en criminologie, il se réalise brillamment comme écrivain, s’offrant le luxe d’entamer sa carrière par une fascinante trilogie dans laquelle il impose un rythme nerveux et un style sans complexe.




Trilogie des Pulsions:
Opus 2: Plasma par Jac BARRON


Date de sortie FRANCE: Octobre 2010
Nbre de pages: 500 pages
ISBN: 978-1-926745-23-7
Type de couverture : souple
Format: 21 X 14 cm
Catégorie: Thriller psychologique
Collection: Sang pour Sang POLAR
Europe: 19,50 €

« La liberté n’existe pas… Souviens-toi de ça, salope… »

Un crissement de sable croquant dans la bouche. Une dent. Le bruit sec et définitif sur l’émail du lavabo. Le son brillant et des mouchetis de sang qui s’éparpillent. La dent tourne, puis tombe dans le néant du tuyau. Elle tousse, crache. Il y a comme une main dans ses boyaux qui la pousse de l’intérieur. Elle étouffe. Respire bruyamment et vomit de la bile rougie. Mais elle lutte. Ferme la bouche. Elle ne veut pas voir le trou dans sa gencive. « Tais-toi ! Bordel, tais-toi !! » La voix se fait plus douce, plus torturante encore, dans le fond de son crâne. « La liberté n’existe pas… Souviens-toi de ça, salope… »

Comme dans Les Cicatrices, Plasma s’articule autour de six personnages. L’intrigue se déroule, tour à tour, chapitre après chapitre, à travers leurs yeux. On y retrouve l’enquêteur Serge Miller, le pisteur Franck Marshall et le psychanalyste Marc Dru. Avec cet ouvrage remarquable, Jacques Barron poursuit sa Trilogie des Pulsions, son thriller psychologique prétexte à explorer les émotions primaires et l’âme humaine torturée.


Le tome 3 se nommera Impulsions.


Le site de l'éditeur : www.transitediteur.com

Apparemment, l'auteur semble s'être auto-publié dans un premier temps, si l'on en croit cette interview : http://www.thebookedition.com/blog/?p=197

Bon, le boniment de l'éditeur qui prétend que c'est une trilogie promise au succès de Millenium, c'est un chouilla abusé, j'espère que la qualité et le succès seront au rendez-vous, sinon ça va faire mal ... À suivre en ce qui me concerne.

Frédéric Fontès

lundi 25 janvier 2010

Dexter dans de beaux draps de Jeff Lindsay

C'est le 04 février prochain que sera publié aux éditions Michel Lafon le tome 4 des aventures de Dexter, Dexter dans de beaux draps.

Présentation de l'éditeur :
Après une lune de miel à Paris étonnamment réjouissante, Dexter, marié, commence à s’encroûter. Mais la découverte d’un premier corps joliment posé dans un transat sur la plage réveille son besoin de faire justice... à sa manière. Il apprend bientôt qu’un artiste sadique dispose ses œuvres macabres aux quatre coins de la ville de Miami. De plus, sa sœur Deborah, chargée de l’enquête, est poignardée par un de ses suspects. Pas d’hésitation : il le retrouve et, convaincu de tenir son artiste délirant, l’élimine. De façon atroce, comme d’habitude !
Problème : quelqu’un l’a filmé et a mis sa vengeance en ligne, sur YouTube. Autrement dit, le meurtrier fou qui terrorise Miami est toujours en vie et compte bien révéler au grand jour les passe-temps nocturnes de notre cher Dexter…



Le site de l'éditeur : www.michel-lafon.fr

Frédéric Fontès

samedi 23 janvier 2010

Les Eaux de Mortelune Tome 1 de Patrice Ordas et Patrick Cothias



Après la bande dessinée, le roman ! C'est aux éditions Anne Carrière que paraitra le 04 Mars prochain, le premier opus de Patrice Ordas & Patrick Cothias, les Eaux de Mortelune.




Présentation de l'éditeur :
Sur les ruines d'un Paris dévasté, une société féodale s'est développée autour du contrôle de l'eau, une richesse devenue plus rare encore que la vertu.
Obsédé par le secret qui lui confère une éternelle jeunesse, son tyran, le prince Jérôme Mortelune, conduit avec une insatiable perversité son royaume vers l'extinction qu'il mérite.
Alors que la menace d'une révolution gronde, Violhaine, l'incandescente courtisane, et son jeune fère Nicolas, le violoniste muet, deviennent les héros d'une geste portant en elle la fin du monde et la possible renaissance d'une humanité plus supportable.

Les auteurs :
Patrice Ordas a été musicien, graphiste, professeur de dessin et d'histoire de l'art, et conseiller pour les métiers d'art auprès du ministère de la Culture. Il est l'auteur de plusieurs romans historiques. Il vit en Bretagne.
Patrick Cothias, grand voyageur, est le prolifique scénariste de nombreux cycles de bande dessinées, dont les Sept Vies de l'épervier, et de l'œuvre-culte les Eaux de Mortelune, dont le présent ouvrage est la foisonnante extrapolation. Il aura fallu à ses deux auteurs six années pour l'écrire. Il vient en Bretagne.

Le site de l'éditeur : www.anne-carriere.fr

Frédéric Fontès

le Salon du Livre de Paris 2010 (30 ans)











Voici les premiers noms des auteurs invités à cette 30ème édition du Salon du Livre de Paris :

Un événement exceptionnel : pour symboliser les 30 ans du Salon, 90 auteurs sont invités.
30 auteurs français et 30 auteurs étrangers emblématiques, ainsi que 30 auteurs portés par la politique publique du Centre national du livre en faveur de la création littéraire.

Liste des trente auteurs étrangers invités par le Salon :
Paul AUSTER (Etats-Unis), Ken BUGUL (Sénégal), Bernardo CARVALHO (Brésil), Umberto ECO (Italie), Alaa EL ASWANY (Egypte), Michal GOVRIN (Israël) , Jens Christian GRØNDAHL (Danemark), Nedim GÜRSEL (Turquie), Edgar HILSENRATH (Allemagne), Peter JAMES (Grande-Bretagne), Daniel KEHLMANN (Autriche), Imre KERTÉSZ (Hongrie), Yasmina KHADRA (Algérie), Andreï KOURKOV (Ukraine), Camilla LÄCKBERG (Suède), Dany LAFERRIÈRE (Canada), Doris LESSING (Grande-Bretagne), Yan LIANKE (Chine), Carlos LISCANO (Uruguay), António LOBO ANTUNES (Portugal), Patricia MACDONALD (Etats-Unis), Firouz NADJI-GHAZVINI (Iran), Amélie NOTHOMB (Belgique), Ludmila PETROUCHEVSKAÏA (Russie), Anne ROBILLARD (Canada), Salman RUSHDIE (Grande-Bretagne), Luis SEPÚLVEDA (Chili), Tarun J TEJPAL (Inde), Enrique VILA-MATAS (Espagne), Jorge VOLPI (Mexique).

Liste des trente auteurs français invités par le Salon :
Olivier ADAM, Georges BALANDIER, Frédéric BEIGBEDER, Enki BILAL, Jean-Marie BLAS DE ROBLÈS, Yves BONNEFOY, Emmanuel CARRÈRE, Jean-Claude CARRIÈRE, Patrick CHAMOISEAU, Yves COPPENS, Boris CYRULNIK, Marie DARRIEUSSECQ, Timothée DE FOMBELLE, Philippe DELERM, Marie DESPLECHIN, Fatou DIOME, Jean  D'ORMESSON, Annie ERNAUX, Alain FINKIELKRAUT, Edouard GLISSANT, Régis  JAUFFRET, Michèle LESBRE, Alain MABANCKOU, Léonora MIANO, Jean-Luc NANCY, Véronique OVALDÉ, Patrick  RAMBAUD, Eric-Emmanuel SCHMITT, Joann SFAR, Philippe SOLLERS.

Liste des trente auteurs invités par le Centre national du livre :
Stéphane AUDEGUY, Arno BERTINA, Stéphane BOUQUET, Olivier CADIOT, William CLIFF, Pascal COMMÈRE, Enzo CORMANN, Chloé DELAUME, Patrick DEVILLE, Dominique FABRE, Antoine EMAZ, Mathias ENARD, Christian GARCIN, Jacques JOUET, Linda LÊ, Pierre MICHON, Richard MORGIÈVE, Marie NDIAYE, Gilles ORTLIEB, Jean-Pierre OSTENDE, Christian PRIGENT, Valérie ROUZEAU, Jean ROLIN, Jacques ROUBAUD, James SACRÉ, Lydie SALVAYRE, Pierre SENGES, Jacques SERENA, Jean-Loup TRASSARD, Franck VENAILLE.

 La liste des 90 invités est disponible ici 

 Le site du salon : www.salondulivreparis.com

Frédéric Fontès

mercredi 20 janvier 2010

Les Anonymes de Roger Jon Ellory

On en sait désormais un peu plus sur le prochain roman de Roger Jon Ellory qui va être publié en 2011 par les éditions Sonatine. Il s'agira de la traduction de A Simple Act of Violence. Il faudra donc patienter jusqu'en Février 2011.



Washington, embroiled in the mid-term elections, did not want to hear about serial killings. But when the newspapers reported a fourth murder, when they gave the killer a name and details of his horrendous crimes, there were few people that could ignore it. Detective Robert Miller is assigned to the case. He and his partner begin the task of correlating and cross-referencing the details of each crime scene. Rapidly things begin to complicate. The victims do not officially exist. Their personal details do not register on any known systems. The harder Miller works, the less it makes sense. And as Miller unearths ever more disturbing facts, he starts to face truths so far-removed from his own reality that he begins to fear for his life. This is a novel about trust, loyalty, and beliefs that are so ingrained which, when challenged, they leave people with nothing. Vast in scope, A SIMPLE ACT OF VIOLENCE is an expose of the brutality of covert operations, the power of greed and the insidious nature of corruption. It is also a story of love and trust that somehow managed to survive the very worst that the world could throw at it.


Source : le Facebook de l'auteur 
Site de l'auteur : www.rogerjonellory.com
Site de l'éditeur : www.sonatine-editions.fr


Frédéric Fontès

mardi 19 janvier 2010

Chronique : Les Visages de Jesse Kellerman (Sonatine)

Pour voir la présentation du livre, c'est ici.

L'approche de l'auteur est intéressante. Son personnage principal est responsable d'une galerie d'art. Et rentrer dans son esprit pour comprendre son métier, c'est rentrer dans la tête d'un auteur ou d'un éditeur quand il s'agit d'un roman.

Le romancier produit des mots qui vont nous donner sa vision du monde. Un peu comme un peintre qui va mettre dans un cadre sa vision particulière d'une scène, d'un monde, d'un univers dont il crée les codes et les règles. L'art du galeriste est de mettre en avant cette vision, de la sublimer, de lui donner un sens, de la mettre en lumière.

Le lecteur, comme le spectateur d'une œuvre d'art, rentre en transe. Les couleurs et les formes auxquels il est confronté lui permettent de construire une image et de lire un message.

Et philosopher face à un tableau ou un roman, c'est surtout parler de soit. C'est troublant de constater une nouvelle fois à quel point c'est une véritable mise à nu que de s'exposer face à une œuvre.

Jesse Kellerman a vraiment du talent pour dépeindre des personnages très attachants même si cela peut être fait au détriment de l'intrigue et de la crédibilité de certains faits (le galeriste devient un super détective capable de faire ce que des policiers expérimentés ne sont pas arrivés à faire jusque là ...)

Je suivrai ses prochains écrits avec beaucoup d'attention.


Frédéric Fontès

mercredi 13 janvier 2010

Sukkwan Island de David Vann


# Broché: 212 pages
# Editeur : Editions Gallmeister (7 janvier 2010)
# Collection : NAT WRITING
# Langue : Français
# ISBN-10: 2351780302
Une île sauvage du Sud de l’Alaska, accessible uniquement par bateau ou par hydravion, tout en forêts humides et montagnes escarpées. C’est dans ce décor que Jim décide d’emmener son fils de treize ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant. Après une succession d’échecs personnels, il voit là l’occasion de prendre un nouveau départ et de renouer avec ce garçon qu’il connaît si mal. La rigueur de cette vie et les défaillances du père ne tardent pas à transformer ce séjour en cauchemar, et la situation devient vite incontrôlable. Jusqu’au drame violent et imprévisible qui scellera leur destin.

Sukkwan Island est une histoire au suspense insoutenable. Avec ce roman qui nous entraîne au cœur des ténèbres de l’âme humaine, David Vann s’installe d’emblée parmi les jeunes auteurs américains de tout premier plan.

DAVID VANN est né sur l’île Adak, en Alaska. Après avoir parcouru plus de 40 000 milles sur les océans, il travaille actuellement à la construction d’un catamaran avec lequel il s’apprête à effectuer un tour du monde à la voile en solitaire. Auteur de plusieurs livres, il vit en Californie où il enseigne également à l’Université de San Francisco. Sukkwan Island est son premier roman traduit en français.

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Laura Derajinski


Un livre conseillé par Dodger, je vais me ruer dessus.
_________________
Frédéric Fontès

les Romans de Laura Sadowski



l'Affaire Clémence Lange
# Broché: 286 pages
# Editeur : Odile Jacob (15 mai 2008)
# Collection : Thriller
# Langue : Français
# ISBN-10: 2738121411
Maître Nicolas Kléber appartient à cette catégorie de jeunes gens à qui tout sourit : il est beau, brillant et promène à son bras une ravissante créature. II doit justement la rejoindre dans quelques heures sur les cimes enneigées de Chamonix pour fêter le Nouvel An. Mais, avant cela, il lui faut se rendre à Fleury-Mérogis, où l'une de ses clientes comparaît devant le conseil de discipline. Simple formalité qui va virer au cauchemar. Car Clémence Lange compte bien faire payer à son avocat la légèreté dont il a fait preuve lors de son procès : elle lui a valu quinze ans de réclusion pour le meurtre de son amant dont elle se dit innocente. Séquestré dans une cellule prototype de la prison, notre fringant avocat va vivre une véritable descente aux enfers. Un huis clos angoissant, où Laura Sadowski réinvente le thriller judiciaire.


L' Origine du sexe
# Broché: 332 pages
# Editeur : Odile Jacob (24 avril 2009)
# Collection : Thriller
# Langue : Français
# ISBN-10: 2738122469
Dans un Paris sombre et gris, un meurtre va rapprocher deux univers que tout sépare.
Le corps de Daphné Jenken, grande bourgeoise de l’Ouest parisien et épouse modèle d’un éminent chirurgien spécialiste des greffes, est retrouvé sans vie dans un hôtel miteux du 18e arrondissement. Déterminée à découvrir la vérité sur sa mort, sa sœur s’attache les services d’un ancien policier devenu journaliste.
Qui pouvait bien en vouloir à cette jeune femme bien sous tout rapport ? Qui est le mystérieux Somaly dont le nom surgit de nulle part ? Et que cache l’énigmatique professeur Cassan ?
Aux côtés de la capitaine de police chargée de l’enquête, ils vont peu à peu mettre au jour une réalité effrayante. Daphné Jenken ne menait pas une vie aussi lisse qu’on pouvait le croire…

Au croisement de la science-fiction et du roman policier, Laura Sadowski retrouve la veine de la littérature gothique et revisite le mythe de Frankenstein.


Le site de l'éditeur : www.odilejacob.fr


Frédéric Fontès

mardi 12 janvier 2010

TBC ... Crusades t.1 par Alex Nikolavitch, Izu et Zhang Xiaoyu




CouvCrusadesT1.jpg




















Le spectre aux yeux d'argent - crusades (T1)
Izu (scenario)
Nikolavitch (scenario)
Zhang Xiaoyu (dessin)
144 pages 21,5 x 29,5 cm couleur
14.90 €
Disponible

Les aventures d'une poignée de Templiers engagés dans une croisade secrète

1219 : la cinquième Croisade...
Les Croisés essayent de passer par le port stratégique de Damiette afin de pénétrer en Egypte et de reprendre Jérusalem aux Sarrasins.
Alors que la victoire est proche, l'armée des chrétiens est terrassée par une mystérieuse peste...

... ou du moins, c'est ce que l'histoire retiendra.

1245 : une septième Croisade se prépare...

Le nouveau Maître de l'ordre du Temple, Guillaume de Sonnac, est envoyé en mission à Damiette, avec l'élite de son ordre, pour enquêter sur les origines de la "peste de Damiette". Mais ce qu'ils vont y découvrir n'a rien à voir avec une maladie...
Pour la première fois en BD, le thème des croisades est abordé comme un long métrage d'Héroïc Fantasy à gros budget ! Entre Predator et Alien, Crusades est le film sur les croisades que le cinéma n'a jamais pu s'offrir !


CrusadesExtrait4.jpg
CrusadesExtrait3.jpg
CrusadesExtrait2.jpg
CrusadesExtrait1.jpg















































































 Je viens de terminer la lecture de ce premier tome, j'ai adoré. Les grandes bulles du début avec deux lignes de dialogues m'ont un peu gavé sur les premières pages mais c'est vite corrigé par la suite.
Je suis très impressionné par le boulot de Zhang Xiaoyu et par les couleurs de Zhou Hualong & Li Jian.
Impressionné aussi par le rapport qualité/prix : 140 pages pour 15 euros, c'est un beau cadeau au lecteur.
Et puis cette dernière double page, elle m'a ben fait sourire... C'est vraiment le genre de chose qui fleure bon la patte du Nikolavitch et c'est ce que j'aime depuis que j'ai dévoré ses précédents travaux.
Vivement la suite !

Frédéric Fontès

Chronique : La Chambre Mortuaire - JL Bizien (10/18)




Étrange personnage que le docteur Simon Bloomberg ! Dans son hôtel particulier de la rue Mazarine à la façade presque aveugle, conçu comme une pyramide égyptienne, cet aliéniste au regard pénétrant et à la réputation sulfureuse traite ses patients selon des méthodes avant-gardistes qui font scandale. Lorsque la jeune Anglaise Sarah Englewood entre à son service, elle tombe immédiatement sous le charme de ce scientifique hors du commun, fascinée par le mystère qui l'entoure. Pourquoi ne voit-on jamais sa femme, une archéologue de renom dont les trouvailles encombrent chaque recoin de la maison ? Et pourquoi une des pièces est-elle interdite d'accès ? Tandis qu'une série de meurtres inexpliqués défraient la chronique parisienne, une relation trouble se noue entre l'intrépide Anglaise et l'ombrageux médecin…

Mon avis sur Polars Pourpres :

Fredo a écrit:
Belle galerie de personnages, belle visite du 06ème arrondissement. JL Bizien excelle dans l'art de donner vie à son casting. Par contre, en ce qui concerne ce premier opus, je dirai que c'est au dépend de l'intrigue. J'attends donc beaucoup de la suite qui sera débarrassé de cette phase de présentation et qui pourra aller droit au but !



Le site de l'éditeur : www.10-18.fr


Frédéric Fontès, 4decouv

jeudi 7 janvier 2010

Andromicmac par Elisa Vix



AndroMicMac, les troisièmes aventures du lieutenant Sauvage courant 2009

Un directeur de théâtre intransigeant, internaute à ses heures et féru de tragédies classiques comme Andromaque de Racine, a été assassiné dans des conditions atroces par un mystérieux meurtrier masqué. Par ce mois d’août torride, dans la ville désertée de ses habitants, le lieutenant Sauvage, la quarantaine séduisante, est chargé de l’enquête lorsque sa mère disparaît brutalement de la maison de retraite au taux de mortalité anormalement élevé où elle était pensionnaire. Epaulé, comme à son habitude, de la fidèle Joana, blonde motarde, et de Philippe Seignol, son légiste-directeur de conscience, il devra, pour débusquer le tueur sans visage, plonger au cœur des passions humaines, au risque d’y laisser quelques plumes…

Source : http://elisa.vix.club.fr

mercredi 6 janvier 2010

Sad Sunday de Gilles Vincent






















Mon attention a été portée sur ce livre suite à l'avis très enthousiaste d'El Marco sur le forum des Rivières Pourpres :


Citation:
Après Djebel, Gilles Vincent poursuit avec ses deux personnages fétiches que sont Sadia et Touraine. Ici, l'auteur signe un roman d'une implacable noirceur, oscillant entre le roman noir et le thriller. D'ailleurs, certains thèmes abordés ainsi que de nombreuses scènes de violences physiques et psychologiques pourraient heurter la sensibilité de certains lecteurs. La langue de l'auteur est très agréable et travaillée, et l'on peut parfois retrouver certaines tournures de phrases que ne renieraient pas Olivier Descosse ou Jean-Christophe Grangé. L'intrigue est intelligemment charpentée, rythmée, avec ses alternances de scènes d'action, de suspense, d'effroi et d'émotion. On observe par moments des similitudes avec d'autres romans policiers, mais ce qui impressionne le plus dans ce livre, c'est la puissance narrative de Gilles Vincent : en très peu de mots, avec économie, il parvient à retranscrire des sentiments, des paysages, des ambiances. Indéniablement, il y a chez cet auteur un très fort potentiel, et il n'y a plus qu'à espérer d'autres ouvrages de la même qualité que celui-ci.

Pour résumer, Sad Sunday est un opus très noir, tendu et marquant, mené tambour battant. Il mériterait sans le moindre doute d'être plus connu car il n'a strictement rien à envier à certains écrits anglo-saxons. A noter que la suite sort ce mois-ci : Peine maximum.

 
 

Je viens de me le commander, à suivre ...

Le site de l'éditeur : www.timee-editions.com

Frédéric Fontès

l'Echo des Morts de Johan Theorin




Citation:
Joakim et sa femme Katrine ont décidé de quitter Stockholm pour s’installer dans une vieille ferme sur l’île d’Öland.
Après la noyade accidentelle de Katrine, Joakim sombre dans une profonde dépression. En faisant des travaux dans la maison, il tombe sur des inscriptions mystérieuses. Il apprend alors que dans le passé, les habitants de la ferme ont souvent été victimes d’accidents mortels. Les vieilles et inquiétantes légendes d’Öland refont surface et Joakim se prend à imaginer qu’à l’instar d’autres esprits, Katrine pourrait revenir.
Le suspense s’épaissit. D’étranges cambriolages en série surviennent sur l’île. La jeune policière Tilda Davidsson qui mène l’enquête a bien du mal à dénouer tous ces fils qui s’entrecroisent, créant une tension dramatique extraordinaire.
Après le brouillard d’automne de L’Heure trouble, L’Echo des morts, livre d’hiver sur le deuil et la mémoire, est soutenu par l’écriture sobre, très personnelle et d’une efficacité troublante de Johan Theorin.

Né en 1963 à Göteborg, Johan Theorin passe, depuis l’enfance, tous ses étés sur l’île d’Öland au Sud-est de la Suède.
Les intrigues de L’Heure trouble (Albin Michel, 2009), son premier roman, et de L’Echo des morts, s’y situent.

Après l'Heure Trouble, c'est le prochain roman de l'auteur à paraitre aux éditions Albin Michel.

Source : Nicolas Trenti des Rivières Pourpres

Frédéric Fontès

la Onzième Plaie par Aurélien Molas




Citation:
Une crise sociale sans précédent a plongé la France dans le chaos et le désespoir. Partout, les voitures brûlent, explosent, des bandes de casseurs vandalisent les rues. La police débordée traverse une grave crise de confiance.
Dans cette atmosphère survoltée, le commissaire Kolbe, à la tête d’une unité spéciale chargée de lutte contre la pédophilie, est sur la sellette. Ses enquêteurs viennent de découvrir un container de cassettes particulièrement atroces. L’affaire doit être élucidée au plus vite.
Dans le même temps, au métro Porte des Lilas, deux jeunes filles se jettent ensemble sous le métro. Mais s’agit-il vraiment d’un double suicide ?
A rebours d’une société cynique dont la seule règle est le profit et la consommation, les protagonistes du roman affrontent avec l’énergie du désespoir leurs propres démons. Un thriller sombre, foisonnant, complexe, extrêmement bien construit et intelligemment mené.

Aurélien Molas a 24 ans. Il est né à Tarbes, a vécu à Madrid et habite maintenant Paris.
Scénariste, il a notamment travaillé avec André Téchiné.
La Onzième Plaie est son premier roman.


Nicolas Trenti : Ce roman sortira le 4 février. On en reparlera d'ici là, mais tout ce que je peux vous dire pour l'instant, c'est tout simplement que c'est LE thriller de ce début d'année 2010 !
Source : Nicolas Trenti des Rivières Pourpres

Frédéric Fontès

Juste avant le Crépuscule de Stephen King (1)

Le nouveau roman de Stephen King à paraitre en Mars prochain aux éditions Albin Michel sera Juste avant le Crépuscule. Il s'agira de la traduction d'un nouveau recueil de nouvelles de l'auteur, intitulé Just after Sunset.



Il a reçu le Prix Bram Stoker du meilleur recueil en 2009. Le livre contiendra 13 nouvelles, dont N, qui va faire l'objet d'une adaptation en comic book chez Marvel Comics, comme nous l'évoquions déjà sur www.superpouvoir.com : STEPHEN KING'S "N." #1 (Marc Guggenheim / Alex Maleev)
Lien :  http://club-stephenking.fr
Le site de l'éditeur : www.albin-michel.fr


Frédéric Fontès; 4decouv

lundi 4 janvier 2010

Quai des Enfers par Ingrid Astier


Paris, l'hiver. Noël s'approche avec l'évidence d'un spectre. Au cœur de la nuit une barque glisse sur la Seine, découverte par la brigade fluviale à l'escale du quai des Orfèvres. A l'intérieur, un cadavre de femme, sans identité. Sur elle, la carte de visite d'un parfumeur réputé. 

Une première dans l'histoire de la brigade criminelle, qui prend en main l'enquête, Jo Desprez en tête. Mais quel esprit malade peut s'en prendre à la Seine ? Qui peut vouloir lacérer ce symbole du romantisme universel ? Exit les bateaux-mouches et les promenades. Le tueur sème la psychose : celle des naufrages sanglants. 

À paraitre le 14 Janvier prochain aux éditions Gallimard dans la collection Série Noire.

La romancière sera en Apéro-dédicace le Jeudi 21 Janvier 2010 à la librairie Terminus Polar. Plus d'info ici.

Frédéric Fontès

Félix Castor Tome 1 : Cercle Vicieux de Mike Carey (1)

Encore une petite preview aujourd’hui avec cette fois un nouveau venu pour la collection L’Ombre de Bragelonne : Cercle Vicieux.

Si le patronyme du bonhomme vous dit quelque chose, c’est parce qu'il est un acteur influent dans le "petit" monde de la BD américaine. Pour Marvel, il a notamment écrit un sacré paquet d’histoires sur les X-Men ou les Fantastic Four, mais Carey a surtout frappé de grands coups chez Vertigo, le label "prestige" de DC Comics, chez qui il a signé plusieurs numéros de Hellblazer et de Lucifer (spin-off du Sandman de Neil Gaiman, dont il est un grand pote).
Particulièrement dans ces deux séries, l’auteur s’amuse à jongler avec les anges, les démons et autres figures bibliques.  Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que le protagoniste principal de son premier roman est un exorciste.
Dans un Londres moderne où les possessions démoniaques se font de plus en plus fréquentes, Felix Castor est quelqu’un de très demandé en raison de ses grandes aptitudes à conjurer les plus puissants esprits. Les affaires fonctionnent, quoi. Mais le jour où l’un de ses meilleurs amis se retrouve à son tour possédé par un démon, les choses se compliquent… d’autant que le démon en question est un succube particulièrement consciencieux dans son travail… (Non, ce n’est ni Georgina ni Shen Sey.)
Cercle Vicieux est une petite merveille d’Urban Fantasy, à placer entre Les Dossiers Dresden et Neverwhere. Vu que c’est devenu un petit chouchou, il est fort probable qu’on vous en retouche deux mots avant sa sortie, en février prochain.
En attendant de vous trouver les visuels et la présentation de l'éditeur, voici l'annonce de l'éditeur publiée en novembre dernier.
À suivre ...

Le site de l'éditeur : http://www.bragelonne.fr
Frédéric Fontès

samedi 2 janvier 2010

La Vitre Brisée de Jeffery Deaver (2)


Huitième enquête de Lincoln Rhyme à paraitre en Novembre 2010
Lincoln Rhyme, criminologue réputé, se méfie de la preuve trop flagrante retenue contre son cousin qui se voit accusé de meurtre. Les indices sont parfaits, même trop parfaits. Une série de meurtres et de viols vicieux suit ; il y a chaque fois un suspect incontestable qui clame son innocence. Rhyme et sa partenaire Sachs mènent l’enquête, sur la piste du mystérieux « 522 », un tueur, maître des déguisements, qui se cache derrière les identités qu’il a volées. « 522 » découvre vite que les enquêteurs sont à ses trousses, et Rhyme et Sachs doivent rassembler les fragments d’évidence et démasquer le tueur avant qu’il ne se retourne contre eux...

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Pierre Girard

http://4decouv.blogspot.com/2009/11/la-vitre-brisee-de-jeffery-deaver.html

Frédéric Fontès



Le site de l'éditeur : www.les-deux-terres.com

Kolima de Tom Rob Smith



Kolyma

Tom Rob SMITH
Traduit par France CAMUS-PICHON

Janvier 2010
Belfond Etranger - Belfond - Noir
22 € - 416 p.

Après le phénoménal succès d'Enfant 44, qui l'a imposé comme l'un des plus grands de la littérature policière, Tom Rob Smith nous revient avec un nouveau suspense mené de main de maître. Avec pour toile de fond l'Union Soviétique d'après Staline, l'histoire d'un homme rattrapé par ses erreurs passées.

Présentation du livre
1956. La mort du « petit père des peuples » a plongé le pays dans le chaos. Tandis que Khrouchtchev entreprend sa politique de déstalinisation, les langues se délient : le temps est venu de régler les comptes.

Ex-agent zélé du MGB, Leo Demidov, aujourd'hui repenti, est à la tête d'un département de criminologie. Avec sa femme, Raisa, il a adopté deux fillettes, mais l'aînée, Zoya, hait ce père de substitution. Et elle n'est pas la seule...
Car, dans l'ombre, quelqu'un attend son heure, une femme que la colère et le sentiment d'injustice ont rendue ivre de vengeance.

Pour sauver les siens, Leo n'aura bientôt plus d'autre choix que de se jeter dans la gueule du loup : le terrifiant goulag de Kolyma...



Le livre dans la presse
« À l'instar d'un J.M. Coetzee dans Disgrâce, Tom Rob Smith s'interroge sur la notion de réparation : peut-on demander à nos victimes de nous absoudre de nos propres crimes ? »
Dennis Lehane, auteur de Mystic River

« La capacité de Tom Rob Smith à restituer dans toute leur pathétique splendeur la paranoïa et le chaos qui régnèrent durant la période post-stalinienne est tout simplement étourdissante, tout comme l'est son incroyable connaissance des moindres recoins de la bureaucratie soviétique. Sa description d'une société lugubre est étrangement réelle, et son intrigue nerveuse file comme un train de prisonniers en route pour le goulag. Leo, enfin, est un fantastique personnage : implacable, respectable et merveilleusement complexe. Un superbe thriller, à l'atmosphère glaçante admirablement rendue. »
Kirkus Reviews


 Le site de l'éditeur : www.belfond.fr

Frédéric Fontès